Patio Strasbourg: les débloqueurs gagnent provisoirement aux voix d’une très courte tête

Chaude ambiance lors de l’Ag de ce matin devant le Patio au campus de l’Esplanade.
Près de 800 étudiants-tes et enseignants-tes. Il a été difficile de faire respecter aux opposants au blocage et à l’extrême-droite la consigne de laisser parler les intervenants tour à tour sans les interrompre.

Finalement le vote a été provisoirement emporté par les débloqueurs par 10 voix d’écart -430 contre 420-! Autant dire que dans les conditions de ce vote cela s’est joué à peu. Le blocage est suspendu mais une prochaine Ag jeudi pourra revenir dessus. Deux vice-présidents ont pu développer l’argumentaire du gouvernement et de Deneken. Il leur fut répondu par plusieurs étudiants-tes et aussi par le responsable du SNESup Pascal Maillard.





à suivre

Similar posts
  • Ziad Medoukh: Gaza, une ville enfermé... Gaza , une ville enfermée mais une ville qui impressionne ! Ziad Medoukh Il est difficile pour un observateur étranger de comprendre la situation actuelle dans la bande de Gaza, une région en souffrance permanente, mais une région qui continue à s’accrocher à la vie malgré tout. Souvent les médias étrangers parlent de la bande [...]
  • General Electric Belfort General Electric Belfort from feuille de chou on Vimeo. Près de 3000 personnes étaient rassemblées vers 14 h devant la Maison du peuple de Belfort par un temps de plus en plus pluvieux. Après le discours d’une responsable CGT, le cortège est parti vers l’usine General Electric, avec la CGT, les Gilets jaunes, le PCF [...]
  • 17 octobre 1961-17 octobre 2019 Stras... Chaque année à Strasbourg se tient une commémoration du massacre du 17 octobre 1961 à Paris où 200 Algériens pacifiques ont été tués par la police, certains jetés à La Seine. C’était sous le général de Gaulle, Roger Frey était ministre de l’Intérieur et Maurice Papon qui s’était illustré en 1942 à Bordeaux en déportant [...]
  • Semaine Européenne de la Démocratie L... [...]
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.