Troisième renvoi dans l’affaire des Roms menacés d’expulsion à Strasbourg

 

 

Un peu après 10h, le tribunal a décidé une nouvelle fois de renvoyer, au 2 octobre, l’affaire qui oppose la Ville de Strasbourg à un peu plus d’une centaine de Roms occupant quatre terrains différents appartenant à la ville.

Le sénateur-maire Roland Ries avait déclaré qu’il ne ferait pas procéder à des expulsions comme ailleurs en France, avant que les populations ne soient relogées ailleurs, mais qu’il avait besoin d’une décision de justice.

Les deux parties étant d’accord, le tribunal a laissé du temps à des négociations entre la Ville et les associations qui défendent les Roms.

Dans la salle d’audience se trouvaient aussi quelques uns des occupants d’un terrain à Reichstett dont le maire demandait l’évacuation. Ils avaient disposé auparavant leurs caravanes à la Ganzau sur le terrain occupé par les anti-Otan.

La présidente a lu une longue liste de près de 180 noms. Aucune des personnes appelées n’était semble-t-il présente.

Réunis autour de membres de Latcho Rom, des représentants d’association ont fait le point devant un café et décidé de constituer un collectif afin de renforcer le camp des défenseurs des Roms à Strasbourg.

Un engagement oublié du candidat Hollande
«Je souhaite que, lorsqu’un campement insalubre est démantelé, des solutions alternatives soient proposées. On ne peut pas continuer à accepter que des familles soient chassées d’un endroit sans solution. Cela les conduit à s’installer ailleurs, dans des conditions qui ne sont pas meilleures. » (F. Hollande – Mars 2012 ).

Archives
http://la-feuille-de-chou.fr/archives/37326
http://la-feuille-de-chou.fr/archives/37193

Déclaration commune
Déclaration commune

Similar posts
  • Semaine Européenne de la Démocratie L... [...]
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]
  • Marche pour le climat Strasbourg Germaine de Kolbsheim toujours présente! Pôle anticapitaliste La Roue tourne interdite de parole par les [...]
  • Blocage partiel de l’A35 par la... [...]
  • Manifestation pour les retraites à St... Une centaine de manifestants seulement à Strasbourg à l’appel de l’intersyndicale (sauf CFDT) pour la défense des retraites contre les retraites à points et la capitalisation. Il est vrai que l’heure choisie, 14h30 ne permettait pas la participation des travailleurs actifs qui n’étaient pas appelés à la grève. Ne vaudrait-il pas mieux manifester soit le [...]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.