De bonnes fêtes, aussi, aux Roms de Strasbourg: Latcho Rom

Joie d'une fillette rom au campement Wodli feuille2chouphoto

Passera-t-elle encore l’année 2013 dans des conditions infra-humaines?

Chères Amies, chers Amis

L’euphorie des fêtes de fin d’année pourrait nous donner une certaine illusion de bonheur et de paix, pour tout le monde, qui est si “merveilleux”, probablement pour nos proches et tant mieux si c’est le cas.

Ce monde est-il si merveilleux ?

Nous n’allons pas énumérer les situations historiques conflictuelles et catastrophiques du passé, non plus celles d’actualité.

Pas la peine d’en rajouter.

Néanmoins, par ci, par là, des attitudes, des actions, des engagements individuels et associatifs apportent de la chaleur “humaine” dans ce froid qui semble croître autour de nous.

Merci

La souffrance devrait être guérie mais le remède est long à prodiguer! Peu importe, l’essentiel est de s’y employer.

Même si Strasbourg, siège des institutions européennes, capitale de Noël, etc…, masque la triste réalité, cette triste réalité est bien là.

Heureusement vous êtes là, nous sommes là, pour assurer cette solidarité, et apporter notre modeste contribution pour faire avancer les choses et essayer de vivre tous ensemble de manière humaine et fraternelle dans le sens le plus noble du terme.

Merci encore, mais cela ne s’arrête pas là, ça continue encore et encore, d’accord, d’accord dirait Francis Cabrel.

Les familles de Roms espèrent trouver cette paix et ce bonheur dont os parlions plus haut: à nous d’être vigilants pour qu’elles puissent y parvenir dans la sérénité, et non plus dans l’angoisse, la peur, la violence,et les conditions de vie plus que déplorables.

L'”Alerte” est toujours là! Les menaces aussi!

C’est pourquoi, l’attention est de tous les instants; il y a des timides avancées en ce qui concerne certaines facilités sur les campements (accès facilité à l’eau, installation de WC chimiques, mais toujours pas d’électricité).

Cinquante places dans un nouveau site “confortisé”, mais pour les autres? Toujours menacés d’expulsion, en sachant que toutes les familles avec enfants ne pourront être accueillies sur ce site.

Quelles réponses?

Pas de baratin! Du concret et pas de situations d’injustice, le relogement pour tous, ou, dans l’urgence la mise en œuvre du terrain humanitaire!

Voilà le cap à tenir.

Merci vous toutes et vous tous!

Toutes nos meilleures pensées et nos vœux!

Amitiés

Latcho Rom

Samedi 29 décembre, une fête de Noël est organisée, par des bénévoles, pour les Roms, sur plusieurs campements, avec distribution de cadeaux (et de vêtements…).

Similar posts
  • Strasbourg: rassemblement de solidari... [...]
  • Intervention sur des arbres à la ZAD ... Vers 14 h, deux personnes envoyées par Arcos-Vinci, dans le cadre de travaux préparatoires au GCO sur la ZAD du Moulin à Kolbsheim, accompagnées par deux gendarmes, ont sorti leur matériel de grimpe d’un véhicule garé sur la RD 93 puis ont pénétré sur le site à travers les broussailles jusqu’à pied d’un arbre à [...]
  • Retraité.e.s en colère, on va pas se ... Strasbourg 2 à 300 retraité.e.s ont défilé cet après-midi de 14 à 15 h de la place Kléber à la Préfecture place Broglie. L’appel était intersyndical. Les responsables syndicaux n’ont pas sollicité de rencontre avec le préfet Marx vu que ça ne sert à rien. Au niveau national, depuis la rencontre de septembre 2017, rien [...]
  • Journée sans cheminots/ Strasbourg Les cheminots unis dans leur intersyndicale continuent la lutte! Ils-elles étaient rassemblé.e.s dès 11 h ce 12 juin place de la gare à [...]
  • Bourgeois et soldats/ Burger und Sold... Présentation au Centre culturel alsacien par Armand Peter, Jean-Claude Richez, Jean-Paul Sorg, le 9 juin 2018 à [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    28 décembre 2012    

    “Les enfants de Noël

    Enfant de Palestine, ou enfant d’Israël
    d’Amérique ou de Chine, en ce jour de Noël
    Que ton regard ce pose, sur la terre ou le ciel
    Ne retiens qu’une chose : il faut croire à Noël

    Matin couleur de cendre, ou matin d’arc-en-ciel
    Qu’importe il faut t’attende en ce soir de Noël
    Que les fusils se taisent et répondent à l’appel
    De cette parenthèse, qui s’appelle Noël

    Enfant de Palestine, ou enfant d’Israël
    d’Amérique ou de Chine, en ce jour de Noël
    Que ton regard ce pose, sur la terre ou le ciel
    Ne retiens qu’une chose : il faut croire à Noël

    Un jour viendra peut-être, un jour au gout de miel
    Ou l’on verra paraitre un oiseau dans le ciel
    Aux plumes de lumière, un oiseau éternel
    Colombe pour la terre, un oiseau… De Noël

    Enfant de Palestine, ou enfant d’Israël
    d’Amérique ou de Chine, en ce jour de Noël
    Que ton regard se pose, sur la terre ou le ciel
    Ne retiens qu’une chose : il faut croire à Noël”

    ….on va continuer à essayer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !