Retour sur trois campements de Roms à Strasbourg

campement rom Strasbourg feuille2chouphoto

campement rom Strasbourg feuille2chouphoto

La température est remontée ces derniers jours, provisoirement peut-être, et le soleil s’est fait printanier. Pour autant, il ne faut pas croire que les conditions de survie dans les campements strasbourgeois se soient améliorées. Nous avons eu l’occasion hier de nous rendre sur trois des terrains, tous situés au début de Koenigshoffen, en accompagnant divers professionnels de l’enfance qui voulaient s’informer de visu des conditions dans lesquelles ces enfants et leurs famille vivaient dans la dite capitale européenne.

Le premier terrain visité est celui appelé La Forêt, situé le long de la bretelle de sortie de l’autoroute A350 venant de Hautepierre.

Plusieurs familles avec des enfants y vivent depuis des années. On est immédiatement frappés par la tenue de ce campement. Des tapis de toutes sortes sur le chemin d’accès protègent des effets de la boue par temps pluvieux. Le linge lavé sur place dans des bassines de formes et matières diverses sèche sur un fil tout au long de la butte qui surplombe la bretelle bruyante. Le sol est propre. Les ordures ramassées et mises à la benne placée à l’extrémité du terrain de sport voisin. Une porte métallique dans le grillage avait été forcée, selon un des habitants, par des personnes étrangères au campement. La réparation a été faite par les résidents eux-mêmes.

portail auto-réparé feuille2chouphoto

portail auto-réparé feuille2chouphoto

La majorité des lieux d’habitation sont des baraquement de bois solidement construits avec des matériaux de récupération. On y voit de vieilles portes, des planches, des palettes et des parties vitrées pour éclairer l’intérieur toujours coquet et astucieusement aménagé. Deux grands frigos servent d’armoires de rangement, faute de courant électrique pour un usage normal. Comme c’était mercredi après-midi, les enfants tous scolarisés dans le quartier, jouent devant les habitations.

réfrigérateurs sans électricité feuille2chouphoto

réfrigérateurs sans électricité feuille2chouphoto

On croise Médecins du Monde qui fait sa tournée de soins, avec un médecin et une infirmière, accompagnés d’une jeune étudiante roumaine qui traduit bénévolement. Leur camping-car est garé juste à côté sur un parking municipal grillagé face au garage Polgen. D’habitude, on les voit sur le chemin d’accès au campement voisin Saint-Gall, en ce moment inaccessible pour cause de travaux de voirie et d’aménagement de stationnement en épi près des jardins ouvriers.

fil à linge en bordure bretelle autoroute feuille2chouphoto

fil à linge en bordure bretelle autoroute feuille2chouphoto

Notre guide insiste avec raison sur l’état du campement et le soin mis par ses habitants pour le tenir propre. Il se plaint que d’autres personnes viennent parfois y déposer des ordures comme on en voit de l’autre côté de la bretelle. Mais ici, rien ne traine. le balai et la serpillère ne chôment pas.

abri rom précaire feuille2chouphoto

abri rom précaire feuille2chouphoto

On entend un questionnement sur la différence de traitement entre ce campement, bien tenu, et d’autres, proches dont l’état sanitaire est moins brillant. Pourquoi des gens qui sont à Strasbourg depuis des années ne sont-ils pas relogés alors que de plus récents le sont? L’exigence d’un travail également est mise en avant, mais travail et logement se conditionnent l’un l’autre.

Le contraste avec le campement appelé Petit Parking est immédiatement perceptible. C’est celui au début de la route des Romains entre un ruisseau et une fortification de l’époque allemande, très serré, où des caravanes ont brûlé il y a deux semaines.

caravanes brûlées feuille2chouphoto

caravanes brûlées feuille2chouphoto

Actuellement, s’y trouvent encore quatre caravanes, dont une installée sur l’avant, récemment nettoyé, deux à l’arrière, pas touchées par le feu et la dernière rafistolée après avoir fondu partiellement et été consolidée par des planches. C’est celle-là qui abrite un couple avec un bébé et une femme enceinte. On ne sait pas pourquoi ils n’ont pas bénéficié des mesures de relogement et d’aide alimentaire de la part de la Ville.

Une autre dame qui avait participé aux réunions à la mairie dit qu’elle na pas été relogée avenue Jaurès alors qu’elle était parmi les occupants du terrain la nuit de l’incendie.

Vers le fond, on voit encore les restes calcinés des quatre caravanes incendiées. L’une d’elle dont la structure s’élevait encore il y a peu comme un squelette extérieur, a été réduite au sol. Tous ces débris encombrent encore le fond du terrain dont la mairie a annoncé qu’il allait être définitivement fermé d’ici peu, mesure que semblent contester certains des présents souhaitant y réinstaller des caravanes.

Rappelons l’engagement du maire de reloger les occupants si les terrains visés par une décision de justice sont évacués. Pour certains, comme ceux du campement Wodli, c’est fait, rue des Remparts, sur l’annexe, pour beaucoup d’autres, on ne voit rien venir.

campement Saint-Gall feuille2chouphoto

campement Saint-Gall feuille2chouphoto

C’est en particulier le cas pour les nombreux habitants du campement Saint-Gall, rue de l’Abbé-Lemire. Alors que l’accès est rénové en ce moment, le terrain est dans un piteux état. Les habitants qu’on a déjà rencontrés plusieurs fois nous répètent leurs demandes traduites par un interprète bénévole du roumain qui vit sur un de ces terrains et cherche du travail tout en rêvant d’aller en Grande-Bretagne où il a déjà été.

feuille2chouphoto Saint-Gall

feuille2chouphoto Saint-Gall

Les baraquements apparaissent en moins bon état que ceux de la bretelle d’autoroute. Le sol est jonché de détritus de toute nature. Les métaux et le bois trouvent certes un usage, mais le reste? Comme on l’avait déjà signalé dans un billet ancien, sous la pression de Latcho Rom et d’autres personnes intervenant sur les campements, la Ville a installé des WC chimiques (de l’autre côté, ce sont des toilettes sèches) et un conteneur bleu renferme des réserves d’eau. Mais pas d’électricité ni ici ni ailleurs. Là aussi, les habitants se demandent selon quels critères, des personnes sont prises en charge, au moins partiellement, pendant la trêve hivernale, qui s’achève le 31 mars, et d’autres laissées à l’abandon. ce terrain aussi est promis à l’évacuation. Mais quid du relogement préalable?
Ne peut-on trouver une solution globale?

chauffage au bois récupéré feuille2chouphoto

chauffage au bois récupéré feuille2chouphoto

L’association Latcho Rom est porteuse d’un projet d’auto-construction de maisonnettes en matériaux bon marché et recyclables. Un architecte travaille sur le plan-masse. Encore faudrait-il que la municipalité fournisse le terrain adéquat permettant d’y installer une cinquantaine de ces structures.

à quand le relogement? feuille2chouphoto

à quand le relogement? feuille2chouphoto

Vendredi à 11h,une nouvelle réunion a lieu à la mairie avec les rescapés de l’incendie du Petit Parking. Latcho Rom y sera avec les Roms pour réitérer les solutions durables qu’elle met en avant.

Similar posts
  • Non au GCO, oui à l’archéologie... Des visites étaient organisées ce matin sur le chantier archéologique de Duttlenheim, pas loin du (futur, mais encore potentiel) embranchement du Contournement Ouest de Strasbourg avec l’A 35 entre Duppigheim et Duttlenheim. Pour l’occasion, Vinci avait déroulé le tapis rouge, même aux opposants à cette autoroute inutile et obsolète, pour accéder au chantier. Merci aux [...]
  • Action anti-GCO à Hoenheim et Appel d... Ce matin à partir de 7h30, sous une pluie battante, des militant.e.s anti GCO ont installé des cartons sur le parapet du pont au dessus de l’A4 rue de La Fontaine informant les automobilistes, les motards et les camionneurs que malgré l’avis favorable du Tribunal administratif rendu la semaine dernière, et l’arrêt, après 4 semaines [...]
  • CONTRÔLES JUDICIAIRES À BURE : LA COU... CONTRÔLES JUDICIAIRES À BURE : LA COUR DE CASSATION AVALISE DES MESURES LIBERTICIDES Communiqué commun Coordination StopCigéo (CEDRA, EODRA, Bure Zone Libre, Bure Stop 55) Aujourd’hui, la Cour de Cassation a rendu sa décision suite à l’audience du 14 novembre 2018 sur le pourvoi déposé par cinq militant-e-s antinucléaires de Bure mis-e-s en examen dans [...]
  • Cercle Menachem Taffel: RDV le 01/12... [...]
  • Kathedrali, lu par Jean-Paul Klée [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.