Öchterputz de Roms en vue à Strasbourg?

le père Noêl chez les Roms feuille2chouphoto

Jeudi après-midi, à une heure où les enfants étaient encore à l’école, une dizaine de policiers, dont deux chefs en civil, sont venus sur le campement des Roms roumains situé le long de la bretelle de sortie d’autoroute de Hautepierre qui débouche sur la route des Romains.

Ils ont procédé à un contrôle des papiers des présents -certains sont là depuis 20 ans, et leurs enfants nés en France sont français- et, selon des déclarations recueillies ce Vendredi Saint, paraît-il, mais pas pour tous les habitants, les ont menacés d’expulsion avant une semaine, précisant qu’un tracteur viendrait détruire leurs baraques de bois.

Ce campement, ne fait pas partie des quatre dont l’évacuation par la mairie se fait à pas de sénateur-maire, puisque la Ville s’est engagée à ne pas déloger les gens avant de leur proposer un autre logement, comme les caravanes installées Impasse de l’Écluse, pour une partie des habitants du proche campement Petit Parking.

Mais la bordure de la bretelle autoroutière appartient à l’État et pas à la municipalité.

Ceci rend la menace plus pressante.

La période hivernale s’achevant, semble concerner aussi les campements roumains bien qu’on ne puisse pas parler d’expulsions locatives en ce qui les concerne

La police nationale sous les ordres du préfet de la région Alsace et du Sinistre de l’Intérieur, Valls (à mille taons?) se mettrait-elle à un Öchterputz d’un genre nouveau faisant ainsi un pas décisif, avant tout référendum de “régionalisation”, vers l’adoption des coutumes alémaniques locales?

On leur signale cependant, au cas où ils l’auraient oublié, que les Roms de Roumanie ne sont pas des déchets.

Ce sont des hommes, des femmes et des enfants…

Similar posts
  • General Electric Belfort General Electric Belfort from feuille de chou on Vimeo. Près de 3000 personnes étaient rassemblées vers 14 h devant la Maison du peuple de Belfort par un temps de plus en plus pluvieux. Après le discours d’une responsable CGT, le cortège est parti vers l’usine General Electric, avec la CGT, les Gilets jaunes, le PCF [...]
  • 17 octobre 1961-17 octobre 2019 Stras... Chaque année à Strasbourg se tient une commémoration du massacre du 17 octobre 1961 à Paris où 200 Algériens pacifiques ont été tués par la police, certains jetés à La Seine. C’était sous le général de Gaulle, Roger Frey était ministre de l’Intérieur et Maurice Papon qui s’était illustré en 1942 à Bordeaux en déportant [...]
  • Semaine Européenne de la Démocratie L... [...]
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]
  • Metz Gilets Jaunes Manifestation de l... On était environ un millier rassemblés place Mazelle à Metz en attendant que le camion s’ébranle en tête de cortège. La pluie tombait un peu, mais elle a cessé le reste de l’après-midi. Des véhicules de l’armée française sont passés tout klaxon dehors avec le succès qu’on imagine. Le cortège était très coloré, le jaune [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.