Une fois la Journée mondiale des Roms passée, les évacuations reprennent à Strasbourg

Ochterputz chez les Roms

Quelques jours à peine après la Journée mondiale, et la visite du Conseil de l’Europe sur l’Espace 16, rue des Remparts, la ville de Strasbourg reprend le processus d’évacuation des campements.

Ce matin, un fonctionnaire de la ville et un lieutenant de police municipale supervisent l’opération nettoyage (Ochterputz post-pascal) sur le campement Petit parking, route des Romains.

Diaporama
http://www.flickr.com/photos/69546723@N03/sets/72157633223099605/show/

Selon la ville, il s’agit d’enlever “les saletés“. On espère qu’ils parlent des choses…

Les quatre caravanes pourraient rester encore un peu, en attendant que la ville leur trouve un autre terrain. On avait entendu dire que le maire n’évacuerait pas de Roms sans qu’ils soient relogés…

Quant au couple avec un bébé, il sera relogé d’ici le 15 dans un foyer proche.

Et pendant ce temps en Hongrie
Euro News informe par son journal permanent que la police hongroise a battu à mort un homme de la communauté Rom dans leur commissariat
http://fr.euronews.com/2013/04/11/un-roumain-battu-a-mort-par-des-policiers-hongrois-bucarest-veut-des-/

En fin de matinée

Diaporama 2
http://www.flickr.com/photos
/69546723@N03/sets/72157633223692083/show/

Le jeune père de famille était sur le terrain auparavant. Il loge actuellement dans une caravane garée juste à côté avec sa femme ,leur enfant de deux ans et deux autres personnes!
Il souhaite pouvoir installer la caravane sur un autre terrain.

Selon les salariés de l’entreprise de nettoiement, ils doivent revenir lundi avec un petit bulldozer pour évacuer les matériaux plus volumineux.

Et les habitants du lieu, où vont-ils aller?

Communiqué de presse

Association Latcho Rom

Strasbourg le 12 avril 2013

Les Roms ne sont pas un problème, c’est le regard des autres sur eux qui pose souvent problème !

Depuis le mois de janvier 2013, nous avons pu constater des avancées quant à la prise en compte des problèmes sanitaires, d’accès aux droits, et d’insertion des familles roms migrantes vivant en bidonvilles à Strasbourg.

Néanmoins, une partie de ces personnes continuent de vivre dans des conditions indignes. Un certain nombre de familles avec de jeunes enfants sont toujours confrontées à des conditions de précarité extrême (pas d’accès à l’eau, pas de sanitaires, pas d’électricité, pas de ramassage de déchets, présence de rats…). Des relogements inadaptés, ainsi que des menaces d’expulsion très fréquentes sont à relever.

Après une première rencontre avec les élus et les services de la ville de Strasbourg ainsi qu’avec le représentant de l’État et ses services, nous attendons maintenant des actes forts et une prise de décisions de la part de l’ensemble des collectivités locales, Conseil Général et Conseil Régional inclus, afin d’améliorer les conditions de vie des familles roms.

Nous restons très attentifs quant aux solutions proposées aux personnes, qui pour la plupart ne relèvent pas d’une véritable discussion avec une vision à long terme et élaborée avec les familles.

Face à ces constats, Latcho Rom souhaite :

– une implication de l’ensemble des collectivités dans le processus de recherche de solutions adaptées aux problèmes sanitaires et sociaux que rencontrent les familles

– la mise en place d’un groupe de travail régulier avec la participation des familles et des associations, de l’ensemble des collectivités locales et de l’Etat.

– l’arrêt des menaces d’expulsions sans proposition de relogement digne et adaptée.

Nous, membres de l’association ainsi que les familles roms migrantes vivant en bidonville, vous invitons ce mercredi 17 avril à 14h30 au campement St Gall à l’entrée du cimetière du même nom sur les terrains de Strasbourg pour une conférence de presse. Les familles pourront ainsi exprimer les difficultés rencontrées et nous pourrons échanger sur les solutions proposées.

Association Latcho Rom

Contact Presse :

– latchorom.strasbourg@gmail.com

– Alfred Zimmer (secrétaire Latcho Rom) 06.78.29.73.43

– Germain Mignot (trésorier Latcho Rom) 06.34.68.72.92

Similar posts
  • 26ème jour de jeûne contre le Contour... De 12 à 14 h ce vendredi, place Kléber à Strasbourg, de nombreuses personnes sont venues soutenir les cinq grévistes de la faim qui poursuivent leur jeûne depuis 26 jours dans le silence des élus, du préfet, afin d’obtenir un moratoire des travaux. Ceci au lendemain d’une recours déposé par Alsace Nature, et mis en [...]
  • Stolpersteine: action franco-allemand... Les Stolpersteine sont, littéralement des pierres de trébuchement. A Kehl-am-Rhein, sur la rive droite du Rhin, en face de Strasbourg, les deux cités étant maintenant reliées directement par le tram, il y a 63 de ces petits cubes de laiton collés sur du béton, entre les pavés. Ces pierres de mémoire portent les noms et [...]
  • Place publique, par Raphaël Glucksman... Raphaël Glucksmann était à Strasbourg pour présenter son livre, Place publique, et le mouvement homonyme qu’il a lancé pour tenter de redonner du lustre à ce qu’il ne nomme pas “la gauche”, tant le terme en a été dévalué, pas seulement depuis 1982-83 par Mitterrand lequel prétendait “changer la vie”, et a entamé le tournant [...]
  • Rassemblement anti GCO autour des gré... Arrivée Aurélie parle ZAD du Moulin ZAD du Moulin solidaire des grévistes de la faim from feuille de chou on Vimeo. Départ Paroles de grévistes de la faim contre le GCO from feuille de chou on Vimeo. Dès le début, l’annonce a été fait que le président Macron n’avait pas répondu à la demande des [...]
  • 50 militant-e-s bloquent Sanef-Vinci ... Forêt du Krittwald Vendenheim Dès 4 h du matin, des anti-GCO sont présents et surveillent les deux engins laissés sur place et tous les véhicules qui arrivent. Le travail ne peut reprendre sur ce chantier de déforestation. Zone commerciale de Vendenheim La plupart des engins de travaux étaient garés chez Caterpillar. On bloque l’entrée. Rien [...]

3 Commentaires

  1. pierre pierre
    12 avril 2013    

    allez donc au bout de votre logique et de votre combat … Offrez leur l’hospitalité, cela se pratique ailleurs …

    • schlomo schlomo
      12 avril 2013    

      démago !
      je ne suis pas, contrairement à l’Etat, à la région, au Conseil général, à la Ville,ou aux banques et assurances, propriétaire de terrain

      • peterkoseur peterkoseur
        12 avril 2013    

        Démago??
        Non tout juste quelqu’un qui œuvre sincèrement en faveur des personnes dans le besoin.. qui héberge chez lui des nécessiteux et ne les utilise pas comme vous le faites à longueur de journée pour donner un sens à votre vie de retraité de L’ETAT …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !