Constellations, trajectoires révolutionnaires du jeune 21è siècle, par le Collectif Mauvaise Troupe

Capture d’écran 2014-09-14 à 09.18.11

 

Constellations, c’est d’abord un livre publié aux éditions de l’éclat, qui raconte par petites touches une quinzaine d’années de vie et de lutte, ce qu’on a appelé des trajectoires révolutionnaires. C’est aussi ce site, qui publie en version lyber les textes du livre. Nous souhaitons prolonger l’aventure en l’ouvrant à d’autres récits et documents, et le site accueillera bientôt une rubrique “l’histoire continue”.

https://constellations.boum.org

 

Le livre

Similar posts
  • 1er mai à Strasbourg: rouge, jaune, v... [...]
  • Strasbourg Acte XXIV 5000 manifestant... RIC Strasbourg Étoile https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157203760243599/?t=6 Fraternisation street medics allemands-français A deux doigts du gazage place Corbeau Strasbourg Act 24 Gazage sur la passerelle et le quai Place de l’Université Vers la place de Bordeaux Sous la pluie et gazage place de Bordeaux Gazés sous la pluie Repli après gazage Acte 24 Strasbourg Retour vers le Pont [...]
  • Vélorution pour des pistes cyclables ... Près de 400 cyclistes de tout âge ont participé, après quelques discours introductifs, à la Vélorution de la place de la République à Strasbourg jusqu’à Schiltigheim afin de réclamer de la maire EE/LV de Schellige, Danièle Dambach, la réalisation de pistes et bandes cyclables. La police nationale ouvrait et fermait la voie (on les préfère [...]
  • Seder laïque de l’UJFP à Paris Animé par Richard Wagmann, créateur de l’association et ex-président de l’Union juive française pour la paix, ce Seder qui commémore la sortie (mythique) des Hébreux de l’esclavage en Egypte, et par conséquent toute lutte de libération nationale (et sociale) s’est déroulé comme depuis plusieurs années à Paris devant une vingtaine de personnes, juives ou pas. [...]
  • Liberté pour les zadistes en GAV à la... Photos: Alexande [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    14 septembre 2014    

    “Nous commémorons aujourd’hui le 13 ème anniversaire de l’assassinat à
    Gênes de Carlo Giuliani.
    “Alors que le vendredi 20 juillet 2001 Carlo Giuliani était abattu par
    un carabinier, le dimanche 22 au soir, la charge policière sur l’école
    Diaz qui hébergeait le centre des médias alternatifs laissa derrière
    elle des dizaines et des dizaines de blessés.

    Onze après les faits , la cour de cassation de Rome confirmait le 13
    juillet 2012 les lourdes peines de prison pour dévastation et pillage
    à l’encontre d’une dizaine d’émeutiers.

    (Cela nous rappelle le quadrillage de Strasbourg et la répression sur
    l’alter-village de la Ganzau lors du calamiteux sommet de l’ Otan
    organisé à Strasbourg en 2008 …avant l’interdiction récente des
    manifestations “pour la défense de Gaza” )

    Toute une génération politique payait le prix de sa rébellion en
    faisant connaissance avec la peur , au sein d’une guerre qui ne
    voulait pas dire son nom.

    Là-dessus, survinrent les attentats du 11 septembre dont les pays
    occidentaux ne se privèrent pas de tirer tous les “bienfaits ” en
    termes de politique intérieure et de remise au pas de la contestation.

    La situation était floue, certains craignirent de se rendre aux deux
    sommets de l’ Union Européenne prévus à l’automne à liège puis à
    bruxelles.
    Il y eu comme un flottement.

    Mais la guerre en Afghanistan suscita également un regain d’intérêt
    pour les questions coloniales ( Il s’agit bien de cela) et
    néo-coloniales.

    Des yeux se tournèrent vers le Moyen-Orient et l’ Irak où la guerre
    n’allait pas tarder.

    Tiré de “Constellations. Trajectoires révolutionnaires du jeune 21 ème siècle.
    Collectif mauvaise troupe” à la page 63
    article: ” Les pieds dans la Moqata. Récit de voyages en Palestine.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.