Noël à Strasbourg : Le chef de la mission Rom de la Ville demande l’expulsion d’une dizaine d’enfants dont deux nourrissons et de deux personnes malades et handicapées.

P1400879

Cet après-midi, le chef de la mission Rom de la Ville de Strasbourg a demandé à 3 familles pauvres vivant en caravane sur un terrain vague isolé de quitter les lieux sur le champ, sans explication.

On se souvient que l’an passé, à la même époque on avait découvert une famille de 6 personnes dont 4 enfants dormant dans leur voiture sur un parking par grand froid (http://la-feuille-de-chou.fr/archives/58672), la Ville avait alors expliqué que cette famille avait « échappé aux services sociaux »…

Cette année, nouveauté : c’est la Ville elle-même, par l’intermédiaire du chef de la mission Rom, qui jette des familles avec enfants et bébés à la rue !!!

 

P1400870-

P1400856

Pas de riverains à l’horizon…

 

La première famille, une femme seule avec enfants en bas âge -dont 2 nourrissons- avait trouvé refuge ici il y a 2 jours, la seconde famille, un couple avec 2 enfants, était installée là depuis plus longtemps pour raisons médicales graves. En effet, la mère de famille ayant été opérée il y a quelques mois de kystes intestinaux doit régulièrement subir des examens et contrôles post-chirurgicaux à l’hôpital le plus proche auquel elle se rend à pied. Un rendez-vous était prévu le 28 décembre prochain afin de déterminer une éventuelle lésion cancéreuse. Cet examen n’aura donc pas lieu. Enfin, une troisième caravane abrite un homme seul handicapé.

P1400847

La mère de famille a tenu à nous montrer la cicatrice de son opération pour « prouver que les pauvres ne sont pas des menteurs »…

P1400848

P1400850

Certificats médicaux et convocations pour examens complémentaires.

 

Dans cette vidéo, les hommes témoignent de l’injustice de la situation, précisant que la police qui connait leur difficile situation ne leur a jamais demandé de partir, et que cette décision venait exclusivement du chef de la mission Rom de la Ville, J-C Bournez.

 

Ces personnes vivaient là tranquillement, sans gêner ni demander rien à personne, survivant dans des caravanes sans eau, ni électricité mais ne réclamant comme seul confort que d’être laissées en paix.

P1400849

P1400853

Intérieur de caravane à la lumière de la bougie

P1400845

La même photo prise au flash

 

Encore une fois, après des menaces et intimidations répétées suivies d’une décision totalement arbitraire de la part du chef de la mission Rom, la Ville va laisser, en plein hiver, des hommes, des femmes et des enfants en situation de grande pauvreté et n’ayant nulle part où aller, dans le plus grand désarroi alors qu’au même moment, des millions d’euros sont dépensés pour le marché de Noël et le millénaire de la Cathédrale !

Drôles de socialistes qui pratiquent la chasse aux pauvres toute l’année…

D’ailleurs avez-vous remarqué des clochards, SDF ou miséreux dans les rues de l’hypercentre ces dernières semaines ? Non, bien sûr, car le « nettoyage » a été fait avant l’inauguration du Marché de Noël -tout comme il avait été fait avant la période touristique estivale- pour ne pas nuire au commerce…

1619614_682517968529666_6122022954690977408_n

Similar posts
  • Lettre à Nicolas Hulot contre le GCO « Lettre à Nicolas Hulot contre le GCO ». Principe : chacun peut reprendre le modèle de lettre ci-dessous, tel quel ou en le modifiant, en le signant et en indiquant son adresse pour la réponse. A envoyer EXCLUSIVEMENT PAR COURRIER POSTAL à l’adresse : Monsieur Nicolas HULOT 1, Bd des Falaises 35800 SAINT-LUNAIRE Faire connaître cette [...]
  • Marche anti-GCO contre le gouvernemen... [...]
  • Curieuse histoire de la Palestine à l... MaIF-17avril -2pages MAIF-Alerte aux [...]
  • Les Gilets Jaunes du QG Strasbourg Ré... En réponse à l’allocution de Macron le lundi 15 avril 2019 Notre Dame brûle… le gouvernement nous enfume. Hier, Macron, aurait dû faire ses annonces après les 3 mois de son Grand Blabla, qui avait pour unique objectif de gagner du temps en espérant que notre mouvement s’arrête. Mal lui en a pris, notre capacité [...]
  • Salariés de Wisches: opération escarg... Des salariés de Wisches ont organisé une opération escargot depuis leur usine menacée de 47 licenciements sur 52 employés en se rendant avec plusieurs véhicules jusqu’à l’usine mère Punch Powerglide au Port du Rhin à Strasbourg où sont produites les boites de vitesse qu’ils conditionnent dans la vallée de la Bruche. Wisches : maire Alain [...]