Émotion et humour au rassemblement pour Charlie à Strasbourg

#jesuischarlie_strasbourg

#jesuischarlie_strasbourg

#jesuischarlie_strasbourg

#jesuischarlie_rabbin_Heymann_préfet Bouillon

#jesuischarlie_strasbourg

La place Kléber était pleine ce soir pour les morts de Charlie-Hebdo, anonymes et politiques de tous bords rassemblés. Brève prise de parole de la présidente du Club de la presse Strasbourg Europe Françoise Scholler. Recueillement, slogans improvisés et tentatives d’humour. La foule était arrivée si vite et nombreuse qu’un commerçant non-sédentaire n’avait pas réussi à démonter son stand…

Schlomo

#jesuischarlie_strasbourg

Des milliers de personnes réunies place Kléber pour rendre hommage aux caricaturistes de Charlie Hebdo abattus ce midi. Une foule compacte, toutes générations et appartenances politiques confondues. Ainsi on a pu croiser au milieu des anonymes, des élus de tous bords tremblant pour la République, entendre des petits groupes chanter la Marseillaise en insistant particulièrement sur le couplet xénophobe et raciste du “sang impur” quand d’autres entonnaient l’Internationale, lire des slogans islamophobes mais aussi des invitations à la coexistence respectueuse, apercevoir deux drapeaux français au milieu d’une marée de crayons brandis et de bougies allumées.

Il se pourrait bien que ce rassemblement, en apparence hétéroclite et contradictoire, soit la juste représentation de ce qu’incarnait Charlie Hebdo dans toutes ses facettes et ses composantes, capable tout autant de savoureuses et irrévérencieuses illustrations que de grossières, gratuites et nauséeuses caricatures.

Critiques du tournant idéologique du Charlie de ces dernières années -auquel nous avons préféré Siné-, nous rendons cependant hommage aux talents disparus, et restons plus que jamais déterminés à défendre, par notre média et nos actions, la liberté d’expression et d’information, contre tous les censeurs fussent-ils fanatiques religieux, extrémistes de droite, ou Premier Ministre.

Durga

P141084

P1410772

 

“Je pense, j’écris, librement”

“Nous sommes tous des enfants de Charlie, 1ère, 2ème, 3ème génération”

“Les crayons, plus forts que les canons”

10906559_10155066405605274_2488828975945097463_n

P1410794

P1410873

P1410840

P1410850

P1410834

P1410845

P141067

P1410748

La librairie Kléber rend hommage à sa manière à Charlie Hebdo… The commerce must go on, à quelques centimètres du livre de Zemmour et de celui de Houellebecq…

 

Similar posts
  • Manif à Strasbourg: Jérusalem-Al Qods... [...]
  • Strasbourg antifasciste contre l̵... Près de 300 manifestants ont marché du Faubourg-National à la place de la Bourse, fortement encadrés par de nombreux gendarmes surarmés, pour protester contre l’ouverture ce jour, dans un lieu encore tenu secret, d’un local, l’Arcadia, tenu par d’ex-fascistes du GUD. A Lyon, à Lille, dans la Meuse, de tels lieux de haine entre soi [...]
  • Jauni: mort d’un exilé fiscal Bonjour à tous, On a tous quelque chose du grand Johnny, planqué en Suisse, votant pour Sarkozy … Cet hommage là, c’est le seul que j’ai réussi à apprécier et il a été diffusé hier soir sur France-Inter dans l’émission de Charline Vanhoenaeker “Par Jupiter”, vers 17h30. Sinon, on a quand même chargé la bête, [...]
  • État d’urgence, toujours. Polic... Communiqué de la famille d’Antonin Bernanos : Ce matin à 6h la police judiciaire du XVIIe arrondissement a défoncé la porte de l’appartement de la mère d’Antonin Bernanos, sans sommation, pour interpeller Antonin, afin de faire appliquer immédiatement sa peine dans l’affaire de la voiture brûlée (5 ans de prison de 2 avec sursis). Cette [...]
  • Non au local fasciste à Strasbourg ! [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Actions de résistance à la politique anti-Rom de la ville de Strasbourg 2012-2014

« Espace Hoche », un camp pour Roms, grillagé et surveillé, à Strasbourg, siège de la Cour européenne des Droits de l’Homme

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !