Rabat-Paris: l’arbitraire et le deshonneur

logo ldh
Communiqué LDH

Deux journalistes arrêtés et expulsés, le local d’une association, l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH), envahi par la police, des rafles d’étrangers décidées au mépris des lois votées récemment, l’intimidation et l’incarcération à l’égard de ceux et celles qui dénoncent la torture, des attaques répétées contre l’ensemble du mouvement associatif ; cette accumulation d’événements marque une dégradation constante de la situation des droits de l’Homme au Maroc.

La Ligue des droits de l’Homme réprouve totalement ces actes arbitraires et contraires à la fois aux engagements internationaux du Maroc comme aux dispositions constitutionnelles récemment adoptées.

Elle demande aux autorités marocaines de cesser ces agissements qui sont incompatibles avec la construction d’un Etat de droit dont le Maroc se réclame.

La LDH dénonce, enfin, la complaisance du gouvernement français à l’égard de cette situation. Celui-ci, en effet, s’abstient de toute réaction aux atteintes à la liberté de la presse, et, dans un même temps, galvaude la légion d’honneur en offrant une promotion au grade d’officier à un homme poursuivi en France pour avoir pratiqué des tortures.

Quels que soient les intérêts géopolitiques et sécuritaires, rien ne peut justifier un tel manquement à l’éthique, si ce n’est l’éternelle et déshonorante « raison d’Etat ».

Il n’est pas acceptable de se prévaloir des valeurs de la République ici, et de se faire complice de leurs violations de l’autre côté de la Méditerranée.

Paris, le 18 février 2015

http://www.ldh-france.org/rabah-paris-larbitraire-deshonneur/

Similar posts
  • Un squat à l’Espace Gruber à St...   Depuis une semaine un squat s’est installé dans un bâtiment appartenant à la Ville de Strasbourg depuis peu mais autrefois ayant abrité les Brasseries Gruber. Il se situe au 91, route des Romains, à l’entrée de la cour à gauche, juste en face des luminaires Salustra. Ce squat est ouvert à tous ceux qui [...]
  • De l’eau, de l’eau, Stra... D’ailleurs Nous Sommes dIci 67 le 23 juillet 2019 (suite) De l’eau,de l’eau Strasbourg ouvre les robinets Ouf, la ville de Strasbourg a installé aujourd’hui au camp des migrant-es aux Canonniers, un point d’eau et une toilette, mais toujours pas de poubelle. C’est grâce a la mobilisation des acteurs et actrices de la solidarité, par [...]
  • Commémoration à Strasbourg de la rafl... Cent cinquante personnes environ se sont rassemblées dimanche 21 juillet à Strasbourg, Allée des Justes, sur l’emplacement de l’ancienne synagogue incendiée par les nazis lors de l’annexion de l’Alsace-Moselle par Hitler. Comme chaque année, il s’agissait de commémorer la rafle du Vel d’Hiv les 16/17 juillet 1942 à Paris où plus de 12000 juifs, dont [...]
  • Des réfugiés est-européens sans eau n...   Plusieurs familles de pays de l’est se sont une fois de plus installées dimanche dernier près de la rue des Canonniers à Strasbourg-Neuhof. Elles viennent d’Albanie, de Serbie, du Kosovo, de Macédoine. Il y a aussi un Français sans domicile ni travail. Sur ce campement, il n’y a ni eau, ni WC, ni poubelles. [...]
  • 1er mai à Strasbourg: rouge, jaune, v... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.