Bains municipaux de Strasbourg : le fric avant le débat démocratique

unnamed-2

Madame, Monsieur,

Veuillez trouver, ci-joint, une LETTRE OUVERTE, adressée à l’ensemble de nos élus et qui concerne l’avenir des Bains municipaux, à l’ordre du jour (point 26) de la réunion du Conseil de cet après-midi.

Et, parmi les thèmes abordés dans notre lettre :

Nouveau rebondissement : Hier nous avons appris qu’un appel d’offres émanant de la SPL des Deux Rives était déjà en cours depuis le 17 juin, concernant la même étude qui doit lui être confiée… après débat et décision du CM !

Il nous semble important d’attirer l’attention de la presse et de ses lecteurs, auditeurs, spectateurs… sur ce type d’anomalie (voir détails dans la lettre ouverte aux élus, en pièce jointe).

Avec nos meilleures salutations,

Pour le Collectif,

Liane Zoppas

 

– Pièces jointes :

–         La lettre ouverte aux élus municipaux

–         Avis d’appel d’offres

–         Manifeste du Collectif et texte de la pétition

Download/Télécharger (LETTRE-OUVERTE-AUX-ELUS.pdf,PDF, 78KB)

Download/Télécharger (boamp-avis-15-92978.pdf,PDF, 37KB)

Download/Télécharger (LA-VICTOIRE-POUR-TOUS-pétition.pdf,PDF, 97KB)

Voir la vidéo du conseil municipal “Rénovation des Bains Municipaux de Strasbourg – Mission d’étude à la Société Publique Locale Deux Rives.” : http://strasbourg.creacast.tv/vod.php?sub=2015-06-22&id=3070

Le 22 juin:

Rebondissement choquant !

Le Conseil municipal est mis devant le fait accompli !

A quoi sert alors la délibération annoncée ?

Alors que c’est demain, lundi 22 juin, qu’est inscrite au menu du Conseil municipal la délibération devant décider (ou non) d’une mission d’étude à la SPL des Deux Rives… nous venons de constater que cette même SPL a déjà lancé le 17 juin un appel d’offres concernant cette même étude, cinq jours donc avant le C.M !

L’appel d’offres en question est visible à cette adresse :
http://www.boamp.fr/avis/detail/15-92978/officiel

Nous vous attendons nombreux demain, au Conseil Municipal ! 

On peut assister à la séance (sur la mezzanine) et, pour nous reconnaître, nous vous proposons de porter un haut blanc (chemise, tee-shirt, etc).

Ci-joint, l’ordre du jour de la séance et le texte complet de la délibération 26, qui comporte :

–          un texte de présentation, avec la délib proprement dite

–          une « charte » qui est proposée pour la rénovation des Bains municipaux

–          le cahier des charges de l’étude que le maire propose de confier à la SPL des Deux Rives.

Le point 26 ne passera pas au début, c’est clair… mais beaucoup de délibérations ne portent pas forcement à discussion et ne sont donc pas retenues pour le débat. De sorte que l’on ne sait pas à l’avance à quelle heure les Bains débarqueront ! Mais pour ceux qui n’ont jamais assiste à un Conseil municipal, tout peut être intéressant !

A demain !

_______________________________________________

Collectif LA VICTOIRE POUR TOUS

Site : www.lavictoirepourtous.org

Facebook : www.facebook.com/lavictoirepourtous

Le 18 juin :

Madame, Monsieur,

La Ville de Strasbourg vous a probablement convié(e) à une conférence de presse aux Bains municipaux du boulevard de la Victoire demain, jeudi 18/6.

Nous-mêmes, membres du Collectif “La Victoire pour tous”, n’y serons pas présents et sommes pourtant très désireux d’information et de réponses précises sur les intentions de la municipalité.

Nous nous permettons donc de vous indiquer ici les remarques et les interrogations suscitées par la lecture du projet de délibération à voter en Conseil municipal lundi prochain, afin que vous puissiez les relayer lors de cette conférence de presse – si vous le voulez bien et les jugez pertinentes bien sûr – pour notre propre information ainsi que celle de vos lecteurs/auditeurs/téléspectateurs.

 

Le projet de délibération comporte 3 volets :

– la délibération (4 p),

– la charte (1 p),

– la mission d’étude à confier à la SPL (16 p)

Nous ne commenterons ici que quelques-uns des passages les plus significatifs.

 

LA DELIBERATION 

En préambule, le texte fait l’éloge de « cet équipement d’exception, fleuron du patrimoine strasbourgeois »… mais ne lui trouve que des « handicaps » :

– Le bâtiment ne présente-t-il pas aussi de nombreux atouts ? durabilité exceptionnelle (les autres piscines, reconstruites après 25 ans), potentiel social, touristique, d’image, accessibilité, situation exceptionnelle en centre-ville et permettant un important développement…

 

« Inadéquation entre l’offre proposée et les attentes des usagers… vétusté de l’ensemble des équipements techniques… » 

– Pourquoi ce constat tardif, devenu une « urgence », alors que tous les usagers le font depuis des années?

– Pourquoi les responsables actuels déjà présents il y a 19 ans ont-ils laissé se dégrader ainsi le bâtiment et le service rendu?

 

« Des coûts d’exploitation beaucoup plus importants qu’un équipement aquatique traditionnel… »

– Alors pourquoi n’a-t-il pas été mieux valorisé, pourquoi son absence dans les brochures touristiques ?

– Pourquoi tous ces espaces inoccupés ou loués à un tarif dérisoire ?

– La cathédrale n’aurait pas, elle aussi, des coûts d’entretien plus élevés que ceux d’une église « traditionnelle » ?

– 3M€ pour 150.000 entrées, cela paraît plutôt honorable (20€/entrée). A titre de comparaison, peut-on connaître le chiffre équivalent pour l’Opéra ?

 

Parmi les « objectifs fondamentaux » :

1/ « Maintenir les activités de baignade dans le cadre du service public avec une tarification identique à celle des autres piscines de l’Eurométropole »

– Doit-on en conclure que TOUT LE RESTE sera hors service public (sauna, bains romains, d’autres activités incluses dans le futur programme) ?

 

7/ « Financer le projet à un coût de fonctionnement constant pour les collectivités »

– Est-ce que cela signifie que les collectivités continueront à payer chaque année le “déficit” annoncé aujourd’hui (2 M€, 3M€, 3,5 M€…. selon les  déclarations successives, montants jamais explicités) mais cette fois à l’éventuel l’investisseur privé qui rénoverait les Bains ?

A noter : cette disposition n’est pas une vue de l’esprit, elle figurait déjà dans le plan de financement du projet présenté en réunion publique le 6 juillet 2011.

 

9/ « Conserver ce bâtiment d’exception dans le patrimoine immobilier des collectivités Ville de Strasbourg et Eurométropole »

– Monsieur le Maire estime-t-il qu’avec un bail emphytéotique de 35 ou 70 ans, les Bains seront encore dans le patrimoine immobilier de la Ville ?

– Formulation erronée : les Bains Municipaux NE SONT PAS dans le patrimoine de l’Eurométropole.

– Est-ce que cela signifie que la propriété des Bains municipaux a vocation à passer de la Ville à l’Eurométropole ?

 

LA CHARTE

Le CM de lundi n’est pas seulement invité à voter l’attribution d’une étude à la SPL Deux Rives, mais aussi à valider une Charte pour la rénovation des Bains.

Dans le document proposé, l’on retrouve les mêmes interrogations que pour le texte de la délibération :

– Les Bains, propriété de l’Eurométropole ?

– quel avenir pour les fonctions autres que la baignade ?

– la baignade, ce sont deux bassins comme aujourd’hui ou un seul ?

Enfin, formulation finale étrange : « Chaque étape importante du projet fera l’objet d’un débat en Conseil municipal et sera validée par une décision des collectivités. »

– Pourquoi ne pas écrire simplement “fera l’objet d’un débat avec vote au CM” ? Quelles sont les “collectivités” ?

– L’Eurométropole a-t-elle vocation à se substituer à la Ville dans ce dossier ?

 

LA MISSION D’ETUDE

La Ville souhaite confier une mission d’étude sur les Bains à la SPL Deux Rives, mission qui comprend entre autres la compilation des anciennes études.

– Comment le Conseil municipal peut-il décider de payer 135.000 € ht pour une nouvelle étude alors qu’il n’a JAMAIS PRIS CONNAISSANCE des précédentes études sur le même sujet ? Et notamment l’ « étude de définition » comportant un « programme technique détaillé », confiée à ISC-Philippon-Aemco en 2008-2009, ainsi que la mission d’« assistance juridique financière et fiscale… » confiée à Finance Consult/Sartorio/Algoe en 2010 alors que, dans la même année, une autre étude similaire était réalisée par Robert Adjedj… Les budgets alloués à certaines de ces études sont impressionnants – et c’est pourquoi nous aimerions en connaître les détails!(voir, en pièce jointe, page site ISC et liste des études, dans notre courrier à Ries/Herrmann).

Le contrat comporte le coût forfaitaire (135.000 €) et les prix de journée du directeur d’étude et du chef de projet (1000€ et 600 €), mais aucune mention de phases d’études et d’un nombre de jours de travail des intervenants.

– Est-ce que cela signifie que les 135.000 € ht sont en réalité un (premier) crédit ouvert à la SPL ?

– Sera-t-il suivi de beaucoup d’autres ?

– Hors “compétences extérieures” citées dans les “moyens affectés”, l’étude sera-t-elle réalisée par 2 personnes à mi-temps comme l’a indiqué l’adjoint Bitz aux représentants du Collectif, en avril dernier ? Dans ce cas, il y aura-t-il un directeur de projet à mi-temps et un chef de projet à mi-temps ?

– Pourquoi vouloir confier à un service extérieur (SPL : capital social public, mais gestion privée) une telle étude alors que le service études de la direction de la construction compte 35 personnes ?

Or, nous apprenons que M. Michaël Marmier, directeur de projet chargé du dossier des Bains à la Ville puis à l’Eurométropole sera mis à disposition de la SPL Deux Rives, le 1er juillet prochain.

– Quelles sont donc les compétences si extraordinaires de ladite SPL, qui reprend les mêmes techniciens du service construction ?

– Y a-t-il d’autres domaines et d’autres dossiers où la Ville souhaite ainsi externaliser ses services et ses compétences ?

– 18 ans après qu’un premier diagnostic patrimonial préconisait et l’urgence d’intervenir et l’intérêt de la protection de l’édifice (classement), la municipalité n’a pris aucune initiative pour moderniser les Bains municipaux. Elle ne peut pas maintenant se prévaloir de ses propres carences pour « externaliser » !

Enfin il faut savoir aussi qu’une première étude intitulée “Mission d’assistance à maitrise d’ouvrage pour la réalisation d’un diagnostic architectural, patrimonial et urbain de l’établissement des Bains municipaux de Strasbourg” vient tout juste d’être confiée à Antoine Oziol, architecte du patrimoine (cahier des charges en PJ).

– pourquoi ces deux études simultanées qui, à la lecture des textes, se recoupent largement ?

Et nous reposons notre question :

– Quelle est donc la « complexité » exceptionnelle de ce dossier, pour qu’il soit « externalisé » à la SPL Deux Rives, alors que l’on traite bien en régie la rénovation du Palais des Fêtes (30 M€), du Palais des Congrès (70 M€)… et celle de toutes les autres piscines de l’Eurométropole (Plan Piscine, 100 M€) ?

Enfin, eu égard aux budgets engagés dans ces réalisations (entre autres), nous nous demandons toujours pourquoi la municipalité persiste à dire que la rénovation des Bains… coûte trop cher ?! 

Pour conclure, quelques infos sur l’actualité du collectif :

 

LA PETITION

Elle sera transmise à Monsieur le Maire dès que nous aurons obtenu un rendez-vous. En 2 mois, le nombre de signataires dépasse largement les 5.000 (3992 en ligne, 1400 sur papier) alors que nous n’avons jamais reçu l’autorisation de la proposer aux usagers, à l’intérieur des Bains.

Rappel : l’AHBAK avait obtenu cette autorisation en 2010, ayant recueilli près de 4000 signatures uniquement sur papier.

Triste constat : la démocratie ne progresse point à Strasbourg, depuis que nous en accueillons le Forum mondial !

 

COMMUNICATION DES ETUDES SUR LES BAINS

Autre déni de démocratie :

Nous n’avons toujours aucune réponse de la Ville concernant notre demande (faite le 13 mai) de consultation des nombreuses études réalisées et des données utiles à notre réflexion, documents légalement accessibles à tout citoyen.

Ceci malgré les déclarations d’Olivier Bitz, adjoint chargé du dossier.

Voir à ce sujet, en pièce jointe, la lettre recommandée de relance, adressée le 9 juin dernier à R.Ries et à R.Herrmann, comprenant la liste – non exhaustive – des études déjà réalisées et jamais publiées.

Peut-être la presse pourrait-elle les obtenir ?

 

Nous vous remercions par avance de votre attention et restons à votre disposition pour toute précision complémentaire ou question sur ce courriel et sur notre action.

Nous espérons, bien sûr, que nos remarques et positions soient diffusées, en accompagnement de la parole officielle.

Avec nos meilleures salutations,

Pour le Collectif La Victoire pour tous,

Cordialement,

Bernard Aghina

Liane Zoppas

Pour plus d’information, veuillez visiter notre site :

_______________________________________________

Collectif LA VICTOIRE POUR TOUS

Site : www.lavictoirepourtous.org

Facebook : www.facebook.com/lavictoirepourtous

Similar posts
  • Solidarité avec la Guadeloupe et les ... Une petite centaine de manifestants se sont rassemblés à 13h30 place de la Gare à Strasbourg, lieu imposé par la préfète du Bas-Rhin alors que la déclaration avait demandé la République qui a été du coup le point de dissolution. En même temps une manifestation anti pass se tenait de l’Etoile à la République. La [...]
  • La situation à Gaza est catastrophiqu... [...]
  • Poutou2022 à Strasbourg: une jeunesse... La salle du FEC (Foyer de l’Etudiant catholique), très accueillante pour des réunions politiques diverses, était bourrée dès avant 20 h. Il a fallu rajouter des chaises et, malgré cela, des dizaines de jeunes, qui constituaient l’essentiel du public, sont restés debout au fond et même dans l’antichambre après la montée de l’escalier. A la [...]
  • GCO: vélos un jour, camions toujours! De nombreux cyclistes se sont embauchés dimanche, ce ouiquende pour assurer une publicité gratuite pour le Grand Contournement Ouest de Strasbourg. Cette randonnée cycliste a, hélas, été un succès pour Socos, filiale de Vinci qui a réalisé l’autoroute à péage de 24 km pas encore ouverte, mais qui devrait l’être vers mi-décembre, malgré les irrégularités [...]
  • Soupe associative pour les gens de la... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.