Honte à la France, après l’expulsion des Roms de la Courneuve, dont cent enfants, à la veille de la rentrée scolaire !

Nnoman Cadoret photo flics anti Roms Courneuve

Bidonville: changer de politique

La Courneuve :
L’expulsion du bidonville du Samaritain a eu lieu ce jeudi 27 août après-midi, au mépris de la loi et des droits fondamentaux.

Ce sont plus de 300 personnes qui auront vu leurs ruelles, leurs baraques et leur église détruites par un bulldozer comme l’a demandé le Maire de La Courneuve, Gilles Poux, le 27 août 2015. En quelques minutes, sous la pluie, l’espoir d’une autre politique, concertée, efficace et financée entre autres par la Fondation Abbé Pierre et Médecins du Monde s’effondre. Le Maire Communiste, soutenu par le Front National de Seine-Saint-Denis, aura refusé toute alternative.

Près de 39 000 personnes avaient signé la pétition initiée par le jeune Jozsef Farkas, 17 ans, résident du bidonville en service civique, qui rêve de devenir aide soignant. Pour la première fois en France, une politique alternative était définie et les ONGs prêtes à y mettre les moyens, avec des partenaires publics qui n’attendaient que l’aval du Maire. Mais Gilles Poux, maire communiste de la ville, soutenu, dans ce cas, par le Front National de Seine-Saint-Denis, n’a rien voulu savoir. La seule solution, selon lui : l’expulsion.

A partir d’aujourd’hui, 300 personnes, dont une grande partie a réussi à initier un parcours de formation, d’insertion sociale et économique malgré les refus de domiciliation pour lesquelles la Ville a été condamnée par la justice le 12 août, dernier, sont donc soudain jetées dans les rues de la Courneuve. Parmi elles, des bébés de quelques semaines, des personnes très âgées, malades ou en situation de handicap.

Des messages mensongers.
De communiqués en tribunes, le maire de la Courneuve n’a pu trouver pour se justifier que mensonges. Alors qu’il est sollicité depuis un an pour discuter du projet monté avec les habitants du samaritain, des experts, et porté par un collectif de dizaines d’associations locales et nationales dont Médecins du Monde et la Fondation Abbé Pierre, il a clamé, tour à tour, que le projet était élaboré par un groupe isolé ; qu’il s’agissait d’un projet de pérennisation de bidonville ; qu’il ne recevait aucune aide ; et qu’il avait mis en place tout ce qu’il pouvait pour aider les familles à s’insérer… alors que la Mairie vient justement d’être jugée coupable pour avoir abusivement refusé les domiciliations nécessaires aux démarches des habitants du bidonville, que le projet n’a pour but que la sortie progressive du bidonville, et que les pouvoirs public n’attendaient que le feu vert du Maire pour le soutenir.

Un diagnostic social stoppé par l’expulsion.
A l’origine, aucun diagnostic n’avait été prévu. Grâce à l’action du Défenseur des Droits et son communiqué du 18 aout 2015, il a enfin pu commencer le mardi 25 aout. L’objectif de ce dispositif est de mettre en place un accompagnement social. Contrairement aux affirmations de la préfecture, ce diagnostic était toujours en cours ce matin, et les associations avaient rendez-vous aujourd’hui pour remettre leurs informations. En empêchant l’accompagnement prévu par la circulaire de 2012, la préfecture et le maire PC de la Courneuve se moquent ouvertement de la loi, des droits humains, et du Défenseur des Droits.

Un émissaire de l’ONU humilié par le maire de La Courneuve
Demain après midi, le maire avait rendez-vous avec Jan Jarab, représentant régional du haut commissaire aux droits de l’homme pour l’Europe (ONU) qui devait venir à La Courneuve pour discuter de l’avenir du Samaritain. Jan Jarab soutenait le projet de sortie concertée du bidonville et s’opposait à cette expulsion. Le maire de La Courneuve a donc sciemment menti à un émissaire de l’ONU et à tout ceux à qui ont a laissé penser qu’une négociation était en cours.

La rue, la pluie pour toute solution. La solidarité réprimée.
Sur les 300 personnes qui vivaient au Samaritain, seules 12 personnes se sont vues proposer trois nuits d’hôtels à l’autre bout de l’Ile-de-France. Pour toutes les autres familles, c’est déjà la rue, la pluie et la police qui harcèle pour disperser. Mais pour aller ou ? Que vont devenir Jozsef et ses espoirs, les enfants du Yag Bari, ce nouveau-né sans état civil, la petite Magdalena et ses amies ?

Une honte pour le Parti Communiste
La Courneuve pouvait démontrer qu’une autre politique est possible et efficace dès lors qu’on associe toutes les forces vives : habitants, fondations et ONGs nationales, chercheurs, architectes, associations locales, élus locaux. Les Jeunes Communistes de Seine-Saint-Denis, Ensemble !, l’évêque de Saint-Denis ont rejoint les soutiens de toute part pour demander au Maire d’agir de manière responsable et conforme aux valeurs de son parti, aux valeurs humaines. Le Maire, soutenu par la députée Marie-George Buffet, a choisi l’inhumanité. A la veille de la fête de l’Huma et de l’événement de l’automne « La Courneuve, Ville-Monde », et alors que la campagne pour les régionales s’amorce, les électeurs apprécieront.

Le collectif de soutien

Contacts :

Pierre (voix des Roms) : 06 81 89 02 20
Mehdi (élu à la Courneuve) : 06 52 49 48 85
Martin (Médecins du Monde) : 06 78 62 41 11
Livia (Médecins du Monde) : 06 22 67 68 58

France TV Info et AFP

Viorel Costache photo

« Je doit me excusé pas que je écrit pas bien , je commence à prendre la langue française à 50 ans. »
Viorel Costache président de l’association Prales

EXPULSION À LA COURNEUVE

« le plus ancien bidon ville en France , il le son expulsé sans solutions de hébergement , an minimum pour les enfants scolarisé. Voilà la réalité c’est pas le roms , qu’ils acceptent pas de ce intégré dans la société européenne , c’est le pays européen qui sont pas d’accord de les intégrer. ASSOCIATION PRALES DÉFENSE DE ROMS notre bouts c’est de prépare prochaine génération par l’éducation , pas que vraiment is été presque jamais accepté de évoluer par l’éducation , par tout en europe. Toujours is été stigmatisé rejeté discriminé , toujours une politique de exclusion de la société civilisé et c’est pas depuis quelques années , ça dates depuis 7 siècle , é tous ce posent la question porquoi le roms ont cette comportement ? Le réponse île simple , même les animaux când sont chasse toujours , ils changent lors comportement. On à pas demandé de solution , pour de centaines de milliers de roms , on à demande ou l’état français , de protéger nous enfants , de accepté de c’en sortir de cette misère par l’éducation. Monsieur VALS je pense que vous le saviez mieux que moi , que la clé de civilisation c’est toujours l’éducation , que sans éducation ils arrivent jamais à c’en sortir. Monsieur VALS par tout en europe le roms sont tréte de même manière , notamment en Roumanie , porquoi bon dieu personne n’y accepté le roms , porquoi ils préfèrent de le garder dans la misère !!! Pourquoi ? Pour s’en servir de roms comme de bouc émissaire , pas que le roms jamais son riposte , jamais son il demandé de droits , ils sont toujours accepté la situation , disant que c’est ça leo destin de roms , de être chasse par le gadje. Monsieur VALS vous savez bien que si l’état Français acceptent de trouve de solution le roms von arrive à c’en sortir , comme les Italiens , comme les portugaise , comme les ESPAGNOLS , les Africains mais tout doit passer par l’éducation. Monsieur VALS et aussi bien monsieur HOLLANDE , vous vous souvenez que dernier an siècle aussi leo peuple Africaine , été pas de tout accepté par les Américain , et si quelqu’un ave le courage de dire que an jour un de peuple africain va devenir leo président de S.U.A ,pâtre te îl été tué. Mais voilà grasses à l’éducation , les africaines sont par tout , on peu dire administration tribunaux , parlementaires , ou gouvernement donc tout ça grasse à quoi ? Chers amis très peu de monde qui cônes la vrais histoire de peuple roms , 5 siècle de esclavage , pas que le premiers esclaves en europe cette le roms , bien avant le peuple noire. Mais personne qui parlait de cette période. Aussi când on parlait de la période de inquisition , donc de la tuerie de sourcier , cette aussi le roms , pendant la période de 2em guerre mondial aussi le génocide roms. Qu’es que on comprend pas , pourquoi le pays européens n’y acceptent pas de évoluer le Rroms toujours un blocage , toujours de prétextes , toujours de motivés , mais après ils montrent avec le doigts an disant avec haine , voilà le roms n’y savent pas ce comporté ils sont pas de tout éduqué. Je suis leo seul roms , président de une association de défense de roms crée par un roms de Roumanie en France, mais je pas de moyen pour me déplacer par tout.
TE AVEN BAXTALE ROMALE O BHARO DHEL TE DIKEL THUMENDE THAI TE DELTUT EN SASTIMOS. »

EXPULSION DE CAMP DE ROMS DE LA COURNEUVE 2-em party

« Leo résultats de tout les expulsion , n’y fait outre chose , que de amener plus loin l’intégration de peuple roms. La problème île pas résoudrait , ils changent cette problème an peu plus loin , et svp de penser combien de argent sont il dépensé pour tout les expulsion en France , depuis 2010 je pense que c’est de centaines de millions d’euros pour rien , la problème de roms île pas réglé. Je me posé la question , pour l’enfant de roms , le pire c’est qu’il sont de scolarisé , âpre quelques années de école , é je me posé la question aussi , c’est quoi l’avenir de tout ces enfants de scolarisé , la mendicité , voleurs , prostitution , pick pockets ? Pâtre te pendant des années les enfants de roms ce von rencontrer avec lors camarades lors amis de ojourd’hui , qu’ils ont pris ensemble à lire à conte à écrire , et dans 10-15 ans ils ce von rencontrer , leo roms qu’il fait la mendicité , pour nourrir ces enfants pour survivre , é son camarad de l’école qui travaillait pas que il a une belle métiers , grâce à l’éducation qui lui à réussi à finir les études , pas que il été pas un enfant de roms. Voilà qu’es que peu résoudre les expulsion sans solution. La France accepté n’importe quel racé , mais pas le roms. Par tout en europe ce la même pour le roms , é notamment en Roumanie. Le roms ojourd’hui c’est un bon affaire , pour beaucoup de pays européenne , l’argent de union européenne aussi des outre argent , je reviens notamment en Roumanie , beaucoup d’argent qui sont détourné sur leo dos de la pauvreté roms. »

« Le roms sont pas de centaines de milliers il sont juste 17000 milliers sur 36 milliers de communes en France , donc c’est un problème qui la France 5em économie mondiale arrive à régler si il existe la volonté politique. » Vorel Costache, président de l’Association PRALES.

logo_unicef-france

Démantèlement du bidonville du Samaritain à la Courneuve : Quelle solution pour les enfants ?

https://www.unicef.fr/contenu/espace-medias/demantelement-du-bidonville-du-samaritain-la-courneuve-quelle-solution-pour-les-enfants

Circulaire interministérielle du 26 août 2012

Si cette circulaire était appliquée, il ne devrait pas y avoir d’expulsions de campements sans relogement…

Le gouvernement viole ses propres règles.

http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2012/08/cir_35737.pdf

Note

Et pour avoir dénoncé inlassablement ce genre de situations, le directeur de publication de ce site a été mis en examen sur plainte d’un fonctionnaire de la Ville de Strasbourg en charge de la « Mission Roms« .

Une pétition est à signer, pour ceux-celles qui ne l’ont pas encore fait:

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2015N48059

Bientôt, des nouvelles de la campagne de solidarité.

Similar posts
  • Seder laïque de l’UJFP à Paris Animé par Richard Wagmann, créateur de l’association et ex-président de l’Union juive française pour la paix, ce Seder qui commémore la sortie (mythique) des Hébreux de l’esclavage en Egypte, et par conséquent toute lutte de libération nationale (et sociale) s’est déroulé comme depuis plusieurs années à Paris devant une vingtaine de personnes, juives ou pas. [...]
  • Liberté pour les zadistes en GAV à la... Photos: Alexande [...]
  • ZAD de Pfettisheim: une cabane détrui... [...]
  • L’incendie L’incendie La charpente de la cathédrale de Paris n’a pas encore fini de se consumer que déjà le ban et l’arrière-ban de tous les pouvoirs institués appellent à resserrer les rangs autour de ce symbole de la soumission. Tout de suite a été rappelé en boucle que ce monument a vu passer dans sa nef [...]
  • Lettre à Nicolas Hulot contre le GCO « Lettre à Nicolas Hulot contre le GCO ». Principe : chacun peut reprendre le modèle de lettre ci-dessous, tel quel ou en le modifiant, en le signant et en indiquant son adresse pour la réponse. A envoyer EXCLUSIVEMENT PAR COURRIER POSTAL à l’adresse : Monsieur Nicolas HULOT 1, Bd des Falaises 35800 SAINT-LUNAIRE Faire connaître cette [...]