L’ambassadrice d’Israël n’est pas la bienvenue à Strasbourg

P1540617

L’apartheid israélien ne passe pas chez les étudiants de l’IEP à Strasbourg!

Aujourd’hui, 10 mars 2016, à l’occasion de la venue de Mme Aliza Bin Noun, ambassadrice d’Israël en France, à l’Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg, nous avons organisé un rassemblement pour lui signifier:

MADAME L’AMBASSADRICE D’ISRAEL, ETAT COLONIALISTE, D’APARTHEID ET HORS LA LOI INTERNATIONALE, VOUS N’ETES PAS LA BIENVENUE A STRASBOURG !

Aujourd’hui à Strasbourg, les habitants du quartier ont pu entendre clairement notre discours au mégaphone. Notre intervention s‘est terminée en scandant:

Palestine vivra, Palestine vaincra ! Boycott Israël Apartheid !

La police nous ayant un peu éloignés de l’entrée de l’IEP à 16h, nous sommes revenus à 17h30 à la fin de la conférence pour distribuer nos tracts aux étudiants et discuter avec eux. Ils étaient pour la plupart écœurés par les propos de cette dame qui a prétendu que les Palestiniens n’avaient jamais vécu en Cisjordanie dans le passé etc. etc. Elle pensait que, plus les mensonges seraient gros, mieux ils passeraient! Ce qui était pour le moins méprisant pour les étudiants….

Nous avons pu discuter longuement avec une bonne partie d’entre eux. Certains nous ont remercié de notre présence.

BDS plus que jamais: droit au boycott d’Israël !

Merci à tous-tes pour votre participation.

CJACP-UJFP

SciencesPo Strasbourg bouclée pour la venue de l’ambassadrice d’Israël !

Pour la venue d’Aliza Bin-Noun, ambassadrice d’Israël en France, ce jeudi 10 mars, l’IEP (Institut d’études politiques) Strasbourg a été « militarisé » avec de fortes contraintes pour les étudiants. La conférence à laquelle l’ambassadrice devait participer, organisée directement par SciencesPo et par l’association SciencesPo Forum (les mêmes qui avaient invité le député européen du FN Bruno Gollnisch au Palais Universitaire en février 2015), était ouverte seulement aux étudiants et anciens étudiants de l’Institut. Trois portes d’entrée ont été fermées, alors que la seule porte laissée ouverte était gardée par trois vigiles procédant à des fouilles systématiques et par la garde personnelle de l’ambassadrice. Un dispositif policier disproportionné faisait face quant à lui aux deux entrées principales de l’IEP et surveillait le rassemblement du CJACP (Collectif judéo-arabe et citoyen pour la paix) qui avait lieu à l’extérieur du bâtiment.

 

Les étudiants n’ayant bien évidemment pas reçu d’informations préalables quant au bouclage du bâtiment, étaient étonnés et se sont plaints à plusieurs reprises quant au dispositif sécuritaire disproportionné mis en place. Quelques étudiants, dont des militants de l’UEC, présents dans l’Institut, ont collé dans le bâtiment des autocollants « Freedom and Justice for Palestine », dont la plupart ont été arrachés par les personnels de l’administration. C’est donc ça la « liberté d’expression » telle qu’on l’apprend à SciencesPo ? On arrache les autocollants de soutien à la Palestine et on laisse la tribune à une haute autorité de l’Etat d’Israël, coupable de l’apartheid du peuple palestinien et de son massacre systématique ?

L’UEC Strasbourg dénonce l’invitation de l’ambassadrice d’Israël à SciencesPo Strasbourg lors d’une conférence sans contradiction à la tribune. Inviter la première représentante de la politique d’Israël en France et lui laisser le monopole de la tribune ne relève pas du débat d’idée mais de la propagande pure et simple. Après une conférence sur le gaullisme au XXIe siècle et la venue de Jean-François Copé, toujours sans contradicteur, cela fait beaucoup. Serait-ce le semestre de la droite et de l’extrême-droite à l’IEP Strasbourg ?

Nous dénonçons également la mise en place d’un dispositif sécuritaire disproportionné : combien cela coûte aux institutions strasbourgeoises d’accueillir ces ambassadeurs, ces anciens présidents, ces barons de l’impérialisme à chaque fois qu’une quelconque association les invite à se faire de la publicité auprès des étudiants et de la population ?

 

Nous soutenons le CJACP et l’UJFP dans leur prise de position sur cette conférence et le rassemblement qui a été organisé cet après-midi en face de l’IEP : http://la-feuille-de-chou.fr/archives/86145

 

Union des Etudiants Communistes de Strasbourg

P1540613

P1540616

P1540622

P1540619

P1540628

P1540614

P1540627

P1540631

P1540630

Correspondant à l’IEP

On a collé plein d’autocollants Palestine mais beaucoup ont été retirés par l’administration qui se balade en continu. On a quand même réussi à mettre un max d’autocollants dans l’ascenseur (quand elle est arrivée l’ambassadrice a pris l’ascenseur; on espère qu’ils seront encore là quand elle redescendra). Y a deux vigiles à chaque entrée de l’amphi, trois vigiles à l’entrée côté Av. Forêt-Noire qui font des fouilles systématiques et la porte côté église est fermee pour laisser libre un seul accès au bâtiment.

IMG_20160310_162052

IMG_20160310_162328

Similar posts
  • 1er mai à Strasbourg: rouge, jaune, v... [...]
  • Strasbourg Acte XXIV 5000 manifestant... RIC Strasbourg Étoile https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157203760243599/?t=6 Fraternisation street medics allemands-français A deux doigts du gazage place Corbeau Strasbourg Act 24 Gazage sur la passerelle et le quai Place de l’Université Vers la place de Bordeaux Sous la pluie et gazage place de Bordeaux Gazés sous la pluie Repli après gazage Acte 24 Strasbourg Retour vers le Pont [...]
  • Vélorution pour des pistes cyclables ... Près de 400 cyclistes de tout âge ont participé, après quelques discours introductifs, à la Vélorution de la place de la République à Strasbourg jusqu’à Schiltigheim afin de réclamer de la maire EE/LV de Schellige, Danièle Dambach, la réalisation de pistes et bandes cyclables. La police nationale ouvrait et fermait la voie (on les préfère [...]
  • Seder laïque de l’UJFP à Paris Animé par Richard Wagmann, créateur de l’association et ex-président de l’Union juive française pour la paix, ce Seder qui commémore la sortie (mythique) des Hébreux de l’esclavage en Egypte, et par conséquent toute lutte de libération nationale (et sociale) s’est déroulé comme depuis plusieurs années à Paris devant une vingtaine de personnes, juives ou pas. [...]
  • Liberté pour les zadistes en GAV à la... Photos: Alexande [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.