Encore du mobilier anti-SDF à Strasbourg !

Encore un exemple de chasse à la misère en plein coeur de la ville : cet hiver, des hommes qui dormaient à même le bitume, avaient trouvé un refuge sous le balcon de l’immeuble au n°2 de la rue Ste Hélène qui les abritait de la pluie. Depuis quelques jours, 5 arceaux à vélo et 4 plots métalliques viennent interdire toute installation au même endroit.

 

P1550772

 

A 50m de là, le café Les savons d’Hélène installait, lui, cet hiver une terrasse chauffante dans une serre tropicale pour accueillir ses clients sur l’espace public confisqué de la place située rue du Savon, elle-même vidée de ses pauvres il y a quelques années…

P1550759

 

La liste des exemples recensés ces dernières années dont celui de la désormais tristement célèbre Place Merian, n’en finit pas d’illustrer la radicalité des méthodes pour expulser les plus faibles des rues commerçantes et touristiques, avec, comme toujours l’excuse de la plainte des riverains…

Strasbourg, incapable de résorber la misère et d’offrir un toit aux plus démunis de ses citoyens, préfère les chasser et investir dans du mobilier défensif ! L’envers du décor de l’hypocrite discours sur le “vivre-ensemble” qui n’est en réalité qu’un programme urbanistique de “l’entre-soi”…

Durga

P1550761

P1550762

P1550763

P1550764

P1550766

P1550772

P1550759

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.