Strasbourg – le stationnement en eaux troubles

stationnement

COMMUNIQUE : Strasbourg – le stationnement en eaux troubles
Quand il s’agit d’un sujet aussi sensible que le stationnement, la Ville de Strasbourg sait y faire.

Le projet de M RIES est de rentrer de plein pied dans la dépénalisation du stationnement et de déléguer à une société privée le contrôle du paiement (vérifier que les usagers se sont bien acquittés de leur stationnement à l’horodateur). Le but : il est simple :
renforcer les contrôles et avoir une meilleure rentabilité de son choix politique de faire du stationnement non pas une variable écologique mais bien une source non négligeable de revenus. En effet, on se souvient de la décision (prise à la hussarde alors que M le Maire se veut le défenseur de la démocratie participative) de faire payer le stationnement entre midi et deux et, dernièrement d’étendre encore les zones payants à l’esplanade et à la Robertsau.

Mais, dans ce projet, on connait déjà les heureux gagnants à savoir:
la société qui va obtenir le contrat et la collectivité, mais surtout où l’on connait déjà précisément les perdants: d’abord nos concitoyens qui vont se retrouver sous une pression sans précédent, et les agents ASVP qui vont perdre leur poste ! Car oui, ce projet s’accompagne de la suppression d’environ un tiers des Agents de Surveillance de Voies Publiques. Ce qui est étonnant c’est que M BITZ se vante que grâce à l’extension payante à l’esplanade, il y ait plus d’agents de surveillance.
Comment en avoir plus, alors que la collectivité va d’abord donner cette mission à une société privée (dont les agents ne feront que contrôler les stationnements pris à l’horodateur), et qu’en même temps il supprime un tiers des postes??? Encore une nouvelle équation sans doute à multiples d’inconnues, dont seul le PS connait le mode de résolution !

Que les élus arrêtent de tenter, par maints artifices de plus en plus gros, à cacher la réalité de leur politique et de ses conséquences sur le quotidien de nos concitoyens et des agents qui leur rendent le service public.

Karim HADI
CGT Territoriaux de Strasbourg – Eurométropole

Similar posts
  • Stocamine éjecté de la restitution du... Merci à la correspondante qui a attiré l’attention de la Feuille de chou sur cet article de Rue89Strasbourg On y ajoutera, sous peu, (au retour de la manif Gilets Jaunes…) des commentaires sur le rendu de cette réunion envoyé par mail à chacun.e qui ne transcrit pas les interventions orales des 50 intervenants mais seulement [...]
  • Archives: Avec la mairie de Vendenhei... Il était une fois…Es war einmal… Du temps que les arbres de la forêt du Krittwald n’avaient pas été abattus (dont les quatre chênes face au Club canin) quand la mairie de Vendenheim arborait fièrement son opposition au Grand Contournement Ouest de Strasbourg. N’est-ce pas, M. Pfrimmer? Avec la mairie de Vendenheim, contre le GCO [...]
  • Migrants Strasbourg D’ailleurs Nous Sommes D’ici 67 communiqué de presse le 1 février 2019   Strasbourg  la forteresse   On se rappelle dernièrement les campements de migrant-e-s laissé-e-s  dans le froid et dans la précarité à Strasbourg. Encore une fois la Préfecture et la Mairie n’avaient pas pris leur responsabilité. Il aura fallu la campagne d’interpellation des [...]
  • Avenir du territoire après la fermetu... [...]
  • GCO non merci: deux blocages pour le ... D 45 près du spot de Kolbsheim, les zadistes et leurs ami.e.s bloquent le chantier GCO D 45, le jour se lève sur le chantier du GCO; les salariés sont bloqués. Un camion de Vinci stoppé sur la D 45; on établit la circulation alternée,pour que les gens puissent aller au boulot; puis, une fois [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.