Occupation de la cabane anti-GCO de Stutzheim-Offenheim

Depuis plusieurs jours, des résistants au projet du GCO occupent la cabane de Stutzheim-Offenheim située au bord de la D41 et à proximité des chantiers archéologiques et géotechniques préalables à l’autoroute de Vinci. Pancartes en main et banderoles ancrées aux terres du Kocherberg, ils affichent leur horreur de voir Vinci éventrer les champs alentours pour y déverser ensuite des tonnes de béton et de bitume.

DSC08544

La Ville de Stutzheim-Offenheim par la voix de son maire Jean-Charles Lambert, ne dit d’ailleurs pas autre chose depuis plusieurs jours devant le spectacle écoeurant des pelleteuses qui défoncent tout sur leur passage.

Capture d’écran 2017-02-07 à 13.31.24

 

Les occupants nous ont précisé que les gendarmes étaient venus sur place leur dire qu’ils n’enfreignaient aucune loi et que cette occupation était dans les règles.

Vu les nombreuses voitures qui s’arrêtent et/ou klaxonnent en signe d’approbation et de solidarité, on a la confirmation concrète de l’impopularité de Vinci et de son projet ringard tout droit sorti des oubliettes de l’histoire, et qui devrait vite y retourner !

Durga-L.O

DSC08541

DSC08549

DSC08548

DSC08543

DSC08542

DSC08546

DSC08550

DSC08555

DSC08538

DSC08545

DSC08557

 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Actions de résistance à la politique anti-Rom de la ville de Strasbourg 2012-2014

« Espace Hoche », un camp pour Roms, grillagé et surveillé, à Strasbourg, siège de la Cour européenne des Droits de l’Homme

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !