Metz: procès anti-BDS

La Cour d’Appel de Metz jugeait une nouvelle fois le président du Collectif BDS 57, suite à une plainte d’un pharmacien de la ville qui avait reçu un courrier, privé, lui demandant de ne plus vendre les génériques Teva, une grosse entreprise israélienne, en crise depuis, qui participe par ses impôts et l’étouffement de la pharmacologie palestinienne, à l’oppression colonialiste du peuple palestinien.

Lors d’un premier procès au printemps dernier, Richard S. avait bénéficié d’une relaxe. Le procès en appel n’avait pu se tenir suite à un mouvement d’avocats. Hier enfin il s’est tenu à partir de 14 h, jusque vers 17h. La décision a été mise en délibéré au 28 février.

C’est sous la bourrasque et une pluie battante glaciale, avant le retour d’un pâle soleil, que les ami.e.s de l’inculpé, président de BDS et membre de l’UJFP se sont rassemblé.e.s dès 12h30. Une cinquantaine de personnes en tout représentant plusieurs associations: UJFP, BDS-France, AFPS, Attac, PCF, etc. Des manifestants s’étaient déplacés du Luxembourg proche, de Nancy, Metz, Paris, mais aussi de Chambéry, Albertville, Dole, de Marseille, Strasbourg et de Besançon. Tous exigeaient la relaxe pour Richard.

En face d’eux, une petite cinquantaine de partisans de Netanyahou, amis de l’État oppresseur d’Israël. Aucune banderole, aucune pancarte, pas la moindre revendication en paroles de leur soutien à l’État-voyou, hors-la-loi-international.

Pendant toute la durée du rassemblement; ils ont fait hurler la sirène de leur mégaphone! C’est dire si ces suppôts de l’oppression manquent d’arguments devant la montée continue de la critique de la politique israélo-sioniste et la percée toujours plus grande du Boycott, Désinvestissement, Sanctions!

Les manifestants n’ont pas oublié d’exiger la libération de Salah Hamouri, d’Ahed Tamimi et de tous les prisonniers palestiniens.

Un compte-rendu d’audience par un représentant de l’UJFP

A la demande du président de BDS 57, nous avons retiré ce compte-rendu qui sera publié plus tard.

Voir vidéos après les photos





















Similar posts
  • Seder laïque de l’UJFP à Paris Animé par Richard Wagmann, créateur de l’association et ex-président de l’Union juive française pour la paix, ce Seder qui commémore la sortie (mythique) des Hébreux de l’esclavage en Egypte, et par conséquent toute lutte de libération nationale (et sociale) s’est déroulé comme depuis plusieurs années à Paris devant une vingtaine de personnes, juives ou pas. [...]
  • Liberté pour les zadistes en GAV à la... Photos: Alexande [...]
  • ZAD de Pfettisheim: une cabane détrui... [...]
  • L’incendie L’incendie La charpente de la cathédrale de Paris n’a pas encore fini de se consumer que déjà le ban et l’arrière-ban de tous les pouvoirs institués appellent à resserrer les rangs autour de ce symbole de la soumission. Tout de suite a été rappelé en boucle que ce monument a vu passer dans sa nef [...]
  • Lettre à Nicolas Hulot contre le GCO « Lettre à Nicolas Hulot contre le GCO ». Principe : chacun peut reprendre le modèle de lettre ci-dessous, tel quel ou en le modifiant, en le signant et en indiquant son adresse pour la réponse. A envoyer EXCLUSIVEMENT PAR COURRIER POSTAL à l’adresse : Monsieur Nicolas HULOT 1, Bd des Falaises 35800 SAINT-LUNAIRE Faire connaître cette [...]

1 Commentaire

  1. Jean-Marc Capellero-Rabinovitz Jean-Marc Capellero-Rabinovitz
    19 janvier 2018    

    « Pendant toute la durée du rassemblement; ils ont fait hurler la sirène de leur mégaphone »

    La qualité de leurs arguments est très encourageante 🙂

    Vraiment pathétique…

    #FreeSalah #FreeAhed