Les Panzerdivisionen sont de retour, avec le GCO-Vinci

D222

Vidéo en direct, avec gendarmes vers 9′.

https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10156737827168599/































Sur la route de Osthoffen





Marx Jean-Luc préfet

Victime de la route




Victime de Vinci



piquet du tracé GCO

Ils appellent ça un lieu de vie, pour commettre leur écocide, à Duttlenheim-Duppigheim






Mare à crapauds?

Kolbsheim

ZAD nouvelle en chantier




A 200 m de la ZAD



vidéos à suivre…

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

1 Commentaire

  1. HECHINGER HECHINGER
    15 octobre 2018    

    Votre film sur les bulldozers et les scrapers me rappelle le chantier de la construction de la centrale hydroélectrique de Strasbourg il y a 50 ans sauf qu’a l’epoque Il y avait dix fois plus d’engins et la nature des bords du Rhin également 10 fois plus saccagée. Un demi siècle plus tard nous sommes toujours dans une société qui veut toujours plus consommer au détriment des Hommes et de la nature.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.