Rassemblement antifasciste après les tags à Zoebersdorf


Après  les tags antisémites et anti-migrantst peints sur le côté de la mairie annexe, un rassemblement unitaire s’est tenu en face du bâtiment qui avait été débarrassé de sa souillure.
Bizarrement, à part des sigles nazis sur la façade visible (HH= Heil Hitler, et croix celtique) l’essentiel du tag visant le juif Marx (Karl ou plus probablement le préfet Jean-Luc Marx?), les juifs et les migrants (certains ont été installés à Thal-Marmoutier pas très éloigné du village), avait été apposé de nuit sur le côté gauche du bâtiment dans un passage étroit face à une maison dont les habitants ont aperçu au matin les dégradations.

Les gendarmes ont été prévenus et une plainte déposée par le maire, Jean-Georges Hammann, de Geiswiller-Zoebersdorf, deux communes qui n’en font plus qu’une depuis le 1er janvier 2018.L’ex maire de Geiswiller, Georegs Beck, était aussi présent lors des prises de parole.

Quant à l’origine des tags et à l’auteur ou aux auteurs présumés, des rumeurs circulent, mais il faut laisser à la justice le soin de trouver et de prouver.

En tout cas, l’accueil des manifestants, venus du village, et des villages voisins ainsi que du Kochersberg, en plus des Strasbourgeois, par les maires a été très cordial. FR3 Alsace et les DNA étaient présents en même temps que la Feuille de chou Et après les interventions, nous avons été invités à un pot dans la mairie-annexe qui peinait à accueillir tout ce monde.
Comme l’a dit un des intervenants avec humour, une centaine de personnes à Zoebersdorf, c’est comme un million à Paris!

Zoebersdorf est un charmant village alsacien typique avec des maisons à colombage dont une classée. Et dit le maire, ici, il n’y a pas un juif, pas un arabe ni aucun étranger ni personne se nommant Marx.
Ces tags sont très choquants pour les habitants, rassurés de voir se déplacer tous les présents.
Parmi eux il faut noter une pasteur et un prêtre catholique, ainsi que l’ex-député européen Francis Wurtz.

Plusieurs associations partis et syndicats sont intervenus pour développer leurs analyses de cet acte inqualifiable.

A été soulignée par le représentant de l’Union juive française pour la paix, la scandaleuse absence de toute organisation officielle du judaïsme alsacien. On peut aussi s’étonner que contrairement à d’autres circonstances, comme la profanation du cimetière de Sarre-Union qui avait eu un retentissement national, aucun représentant du Conseil départemental du Bas-Rhin ni du Conseil régional n’avait jugé bon d’être présent!

Et pas non plus de présence de la République française, sous-préfet ou autre. On se demande si l’Alsace fait partie de la République française, derrière la ligne bleu horizon des Vosges, puisque aucun représentant du gouvernement, le nouveau ministre de l’Intérieur par exemple, n’a dit mot de ce tag. Très mauvis signal pour l’opinion publique en ces temps où les thématiques et les actes racistes se développent en France et dans toute l’Europe, d’est en ouest.

Plusieurs orateurs ont souligné le lien entre la situation économique et sociale créée par le libéralisme capitaliste qui s’évertue à opposer les gens entre eux, selon leur appartenance supposée ou réelle à des “communautés” pour qu’ils ne s’en prennent pas aux vrais responsables.

Le refus de Macron d’accueillir des migrants, sauf un nombre ridicule, ainsi que la parole donnée sur des chaines de TV populaires à des Zemmour, pourtant plusieurs fois condamné, la politique de refoulement d’étrangers par les gendarmes français à Vintimille ou Clavière montrent que les responsables politiques et intellectuels haut placés jettent de l’huile sur le feu.

Face à cela, l’antiracisme moral ne suffit pas. Seul un antiracisme politique rassemblant les victimes et leurs ami-e-s peut renverser le courant. C’est ce dans quoi s’est engagée l’UJFP avec des associations rroms, noires, arabes, musulmanes, etc.

Si on ne veut pas que le fascisme l’emporte dans les esprits et aux prochaines échéances électorales, il est temps que tous et toutes on s’unisse pour combattre la peste brune et les commanditaires qui les produisent par une politique économique et sociale dirigée contre les “derniers de cordée”.

Bien que l’intervention de Jean-Claude Meyer de l’UJFP ait été omise du compte-rendu fait par le MRAP et Justice&Libertés, sur le site de ce dernier, la Feuille de chou publie celle d’Ali Rastegar (qui s’en prend à tort et violemment aux Alsaciens qui seraient encore “infectés” par l’idéologie national-socialiste qu’ils ont dû subir de 1940 à 1945.

Rassemblement antifasciste à Zoebersdorf from feuille de chou on Vimeo.

FR3 Alsace
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/alsace/zoebersdorf-manifestation-anti-raciste-suite-decouverte-tags-antisemites-mairie-1562334.html?fbclid=IwAR1GpI-_txOrebO_BPLzmfzRV6ruJzpdvMNWLu_ydjUPOCXH_OesWCSVrvo

France Info Thal-Marmoutier
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/saverne/thal-marmoutier-haegen-tags-racistes-anti-migrants-retrouves-mairies-1507469.html

DNA 22 10 18

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.