Les deux Christian, de Bure, en Cour d’appel à Nancy


100 à 150 personnes sont venues, par roulement, soutenir les deux Christian qui avaient été condamnés à Bar-le-Duc en 1re instance à de la prison avec sursis et une forte amende parce qu’ils auraient été reconnus sur photos comme ayant participé à la destruction collective d’un mur que Cigeo avait construit illégalement dans le Bois Lejuc à #Bure, potentielle poubelle atomique qui devrait conserver pendant des centaines de milliers d’année les déchets nucléaires.
Tous les deux ont fait appel devant la Cour d’appel de Nancy qui a réitéré les mêmes accusations absurdes et exigé qu’ils soient condamnés à des peines identiques qu’en première instance.

L’un des Christian, le Lorrain, a lu la lettre lue à l’audience qui explique par de nombreuses raisons pourquoi il n’a pu être l’auteur des faits incriminés. Le Christian alsacien nie de même être celui prétendument reconnu sur photo.

Les amis de la #Confédérationpaysanne avaient organisé le rassemblement comme à l’habitude afin d’accueillir au mieux les participants qui ont pu résister tant bien que mal au froid en dégustant soupe aux légumes, quiches diverses, cakes salés, fromages, arrosés suivant les goûts de vin blanc, rouge, de jus de fruits divers tous bio, de bière artisanale, de café. Les prix étaient laissés à l’appréciation des affamés qui ont pu ainsi soutenir la Confédération paysanne et leurs amis ainsi que les résistants de Bure et alentours soumis jour après jour à une rude occupation militaire.

Un peu avant 16h, les Christian et leurs avocats, sortis du tribunal, se sont adressés à leurs sympathisants-tes. Le jugement a été mis en délibéré pour être rendu le 21 mars prochain. Rendez-vous est donc donné ce jour-là à Nancy.

Parmi les soutiens on a pu noter deux députées de La France insoumise, l’une du Val-de-Marne, qui était aussi venue à #Kolbsheim soutenir le combat anti#GCO (Grand Contournement Ouest de Strasbourg) et l’autre élue à Pont-à-Mousson.

L’après-midi de vigile a passé plus agréablement grâce aux talents des musiciens et chanteurs, dont les Bure Hâleurs et leurs paroles décapantes.

Le nouveau site de Bure
https://bureburebure.info/10-janvier-proces-en-appel-des-tombeurs-de-mur-de-bure/

Bure Hâleurs

Députée LFI Val-de-Marne

Députée LFI de Pont-à-Mousson

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.