Les deux Christian, de Bure, en Cour d’appel à Nancy


100 à 150 personnes sont venues, par roulement, soutenir les deux Christian qui avaient été condamnés à Bar-le-Duc en 1re instance à de la prison avec sursis et une forte amende parce qu’ils auraient été reconnus sur photos comme ayant participé à la destruction collective d’un mur que Cigeo avait construit illégalement dans le Bois Lejuc à #Bure, potentielle poubelle atomique qui devrait conserver pendant des centaines de milliers d’année les déchets nucléaires.
Tous les deux ont fait appel devant la Cour d’appel de Nancy qui a réitéré les mêmes accusations absurdes et exigé qu’ils soient condamnés à des peines identiques qu’en première instance.

L’un des Christian, le Lorrain, a lu la lettre lue à l’audience qui explique par de nombreuses raisons pourquoi il n’a pu être l’auteur des faits incriminés. Le Christian alsacien nie de même être celui prétendument reconnu sur photo.

Les amis de la #Confédérationpaysanne avaient organisé le rassemblement comme à l’habitude afin d’accueillir au mieux les participants qui ont pu résister tant bien que mal au froid en dégustant soupe aux légumes, quiches diverses, cakes salés, fromages, arrosés suivant les goûts de vin blanc, rouge, de jus de fruits divers tous bio, de bière artisanale, de café. Les prix étaient laissés à l’appréciation des affamés qui ont pu ainsi soutenir la Confédération paysanne et leurs amis ainsi que les résistants de Bure et alentours soumis jour après jour à une rude occupation militaire.

Un peu avant 16h, les Christian et leurs avocats, sortis du tribunal, se sont adressés à leurs sympathisants-tes. Le jugement a été mis en délibéré pour être rendu le 21 mars prochain. Rendez-vous est donc donné ce jour-là à Nancy.

Parmi les soutiens on a pu noter deux députées de La France insoumise, l’une du Val-de-Marne, qui était aussi venue à #Kolbsheim soutenir le combat anti#GCO (Grand Contournement Ouest de Strasbourg) et l’autre élue à Pont-à-Mousson.

L’après-midi de vigile a passé plus agréablement grâce aux talents des musiciens et chanteurs, dont les Bure Hâleurs et leurs paroles décapantes.

Le nouveau site de Bure
https://bureburebure.info/10-janvier-proces-en-appel-des-tombeurs-de-mur-de-bure/

Bure Hâleurs

Députée LFI Val-de-Marne

Députée LFI de Pont-à-Mousson

Similar posts
  • 3e semaine de grève chez Kéolis-Strie... La Feuille de chou a accompagné des syndicalistes et des Gilets Jaunes venus soutenir les conducteurs grévistes de Kéolis-Stiebig. Nous avons été successivement sur deux des quatre sites de l’entreprise, à Illkirch-Graffenstaden, puis à Strasbourg. L es grévistes sont présents par roulement H24. Contrairement à l’affirmation du patron, ils ne bloquent pas systématiquement tous les [...]
  • L’islamo-gauchisme selon Olivie... Intéressant éclairage d’Olivier Roy sur le terme islamo-gauchisme et plus généralement sur cette offensive réactionnaire, séparatisme … “D’où vient le terme ? Quels rapports entretiennent progressistes et islamistes ? Que révèlent ces polémiques, de nos dirigeants et du monde universitaire ? Le politologue Olivier Roy, professeur à l’Institut européen de Florence, analyse la polémique et [...]
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]
  • 400 manifestants à Strasbourg Le rassemblement lancé par Alsace Révoltéeet soutenu ici par le QG République Strasbourg commençait à 11h30 place de l’Etoile à Strasbourg. Peu à peu arrivaient des gilets jaunes d’Alsace, de Lorraine, de Franche-Comté, de Bourgogne, d’Allemagne aussi. Les Kurdes étaient aussi présents comme à chaque manifestation. Une première déclaration en préfecture prévoyait de démarrer place [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.