GCO: mobilisation matinale pour la forêt du Krittwald à Vendenheim ce 22/01/19

Vers 7 h ce matin, juste avant l’arrivée en force de la gendarmerie, quelques zadistes avec leurs amis anti GCO se sont enfoncés dans la forêt du Krittwald où deux engins de déforestation “travaillent” depuis hier à abattre des arbres afin de laisser place à l’échangeur entre A4 et GCO.

Ils ont pu apercevoir et photographier les machines destructrices avant d’être pris en chasse et retrouvés puis raccompagnés hors du chantier par des gendarmes des brigades locales, des gendarmes mobiles et certains du PSIG. Un peu plus tard, deux autres anti GCO ont été expulsés vers la grille qui ferme la lisière de la forêt. Pour se divertir un peu et faire faire de l’exercice aux gendarmes statiques et aussi gelés que nous, nous avons pénétré sur le pré qui jouxté le bord du future GCO où travaillait un engin après la pose de piquets géolocalisés hier par satellite. Bien qu’il n’y ait aucune signalétique de chantier à cet endroit, les gendarmes nous en ont sortis, en douceur, malgré nos remarques sur l’illégalité, une de plus, de l’absence de marques du chantier Vinci. Quelques instants après, des salariés de Socos ont enfin posé des piquets et du rubané; vers 9 h, nous avons quitté les lieux, salués par un “A demain” des gendarmes. En effet, c’est devenu une tradition: “Mercredi, c’est Vinci”.

Photos A. P.








L’action des anti GCO oblige Socos/VINCI à délimiter enfin le chantier:

La chaîne opérationnelle est donc la suivante: les zadistes et leurs amis font remarquer qu’il n’y a aucune limite au chantier; les gendarmes transmettent à Socos/Vinci; les salariés interviennent quelques minutes après, marteau à la main, pour planter des piquets puis tendre du rubané délimitant enfin le chantier; cependant il manque encore le panneau Chantier interdit au public…

A bientôt, pour défendre la forêt massacrée par Vinci-Sanef-Holzinger sous protection de l’ex-Gendarmerie nationale, devenue milice du capital…

A noter qu’une vidéo en direct d’hier a été vue plus de 30 000 fois en 24 h. Et ce n’est pas fini! Merci à tous et toutes, en particulier aux Gilets Jaunes qui nous suivent.

https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10156975596338599/

Similar posts
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.