Hôtel de la Rue, Maison du Peuple, présentée par ses habitants mêmes (vidéos, photos)

Ce 29 août, Edson Laffaiteur, un des initiateurs de l’Hôtel de la Rue, Maison du Peuple, route des Romains à Strasbourg-Koenigshoffen, a proposé un reportage à la Feuille de chou. Ce média indépendant avait déjà filmé le bâtiment dès les premiers jours de son occupation le 23 juillet alors qu’il était encore vide d’habitants.

Archives
https://la-feuille-de-chou.fr/archives/102621
https://la-feuille-de-chou.fr/archives/102634
https://la-feuille-de-chou.fr/archives/102662

Aujourd’hui, plus d’un mois après, plus de 150 personnes, familles, hommes ou femmes seuls, de plusieurs nationalités, de France, de pays africains, de pays de l’est, tous et toutes vivant avant à la rue hiver comme été dans des conditions que les gens n’imaginent pas, cohabitent dans ce gros bâtiment du 19e siècle, inoccupé des années, autrefois Brasseries Gruber, racheté par la ville de Strasbourg, mais sans présence humaine, alors que des centaines de personnes vivent dehors en toutes saisons dans le froid ou la canicule, comme au Glacis, près de la rue du Rempart, aux Canonniers à Neuhof ou à la Montagne-Verte sur les bords du canal et de l’Ill.. Et comble de l’inconscience municipale, la climatisation fonctionnait pour personne cependant que des femmes, des hommes et des enfants crevaient de chaud pendant les canicules!

Trois personnes ont été interviewés qui rendent compte d’une expérience humaine extraordinaire qui voit ceux que Hollande avait eu le culot d’appeler les sans-dents et des migrants qui ont affronté mille danger pour vivre dignement construire ensemble une vie humaine de partage et de solidarité dans le respect de chacun-e, dont notre société ferait bien de s’inspirer avant de s’effondrer complètement minée par les égoïsmes, la concurrence du chacun pour soi distillés par une caste éloignée de toute humanité noyée qu’elle est par le calcul comptable et le règne de l’argent roi pour eux et moins que des miettes pour tous les autres.

Souhaitons que cette expérience puisse durer et s’étendre ici en Alsace et partout ailleurs en France et à l’étranger. Et exprimons notre soutien à ces femmes et ces hommes de toutes les manières possibles, matérielles et morales, et aussi à Edson qui, après plainte de la ville de Strasbourg est convoqué au Tribunal de Grande Instance le 5 novembre prochain.

Nous publions ce soir des photos et la première vidéo captée cet après-midi. Suivront deux autres demain.

Similar posts
  • Non à la dissolution du CCIF! [...]
  • Centenaire de la naissance de Mehdi b... [...]
  • Soutenez les maraudes des petites rou... https://www.helloasso.com/associations/les-petites-roues/evenements/tombola-solidaire-pour-aider-notre-association-a-financer-ses-actions?fbclid=IwAR1CF7Re7pd-7G5gtRCY-UcNiEq7UQn4a6K72m5PNAQgI3bY9BsZ2iaTnMI Hebdi [...]
  • Procès de deux décrocheurs de portrai... Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Quelques dizaines de personnes ce matin dès 8h devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour soutenir Christine, du Collectif anti-GCO et Charles, [...]
  • Le squat Bugatti à Eckbolsheim évacué... Depuis ce mercredi matin, la gendarmerie en force bloque les deux accès au squat Bugatti, situé sur le territoire d’Eckbolsheim, juste à côté de la CME 67 et proche du garage Renault. De nombreux véhicules de gendarmerie, dont plusieurs immatriculés 75, et à l’intérieur de l’immeuble de bureaux, occupé depuis un an des gendarmes surarmés [...]