Genève/ Gilets jaunes, contre la répression en France et l’exportation de LBD 40 suisse

Samedi 31 août, des centaines de gilets jaunes venus de France ont formé une chaîne humaine avec leurs amis suisses depuis Ferney-Voltaire jusqu’à la place des Nations devant le bâtiment de l’ONU afin de protester contre la répression en France ordonnée par Macron-Philippe-Castaner et exiger de la Suisse qu’elle stoppe la livraison de LBD 40 fabriqués à Thoune vers la France.

Cortège coloré qui a marché 4 km après avoir franchi la frontière à Ferney-Voltaire sous les yeux des policiers, gendarmes et douaniers.

Une fois en Suisse, pour suivre les consignes des organisateurs et de la police suisse, nous avons marché sur les trottoirs, laissant libres le couloir de bus et les rues pour les voitures. Les gilets jaunes venaient de nombreux départements français, les plus proches étant bien sûr les plus nombreux parmi lesquels les organisateurs de la région de Gex dans l’Ain, les Savoyards, ex-marcheurs d’Albertville à Strasbourg, des Alsaciens surtout du Haut-Rhin, et des départements plus éloignés encore.

On voyait de nombreux véhicules diplomatiques escortées par des motards portant l’inscription Sécurité diplomatique.

Un fois arrivés sur la place des Nations, sous un soleil ardent, s’est tenu le meeting. Des personnalités étaient présentes parmi lesquelles Francis Lalanne, le député suisse Ziegler, entendu par téléphone amplifié, un ophtalmologue dénonçant la fabrique française d’éborgnés et les autres mutilations subies par des dizaines de manifestants et les blessures physiques et psychiques de centaines d’autres.
Petit-Jean, gréviste de la faim, venu à pied depuis Marseille, en était au 17e jour. Des médailles ont été remises à une dizaine de blessés, parmi lesquels a été distinguée aussi Mme Zineb Redouane, tuée par un tir policier alors qu’elle était dans son appartement à Marseille.

La manifestation quasi boycottée par les médias français mainstream, a été un succès et au dernier jour d’août, laisse présager, un retour en nombre et en force des gilets jaunes dans les rue de France dès septembre, sans compter leur jonction probable avec les autres secteurs en lutte.

1/

2/

3/

4/

5/

6/

7/

8/

9/

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]