Signaler des exactions policières à Amnesty International

DROIT DE MANIFESTER

La Feuille de chou a reçu:

Bonjour

je vois que vous signalez des exactions policières, vous pourriez peut-être faire tourner ce mail ? Appel à témoins d’Amnesty aux personnes qui ont subi des violences policières…
Solidairement

Bonjour à tous,

Je vous fais suivre un appel d’Amnesty International .
Ils recherchent actuellement des personnes ayant fait l’objet de GAV pour les motifs suivants :

Groupement en vue de commettre un acte de violence
Outrage
Rébellion
Dissimulation du visage lors d’une manifestation

N’hésitez pas à contacter Monsieur Marco PEROLINI (Basé en Grande Bretagne) il pourra vous expliquer plus en détail la démarche et vous orienter vers une personne d’Amnesty France près de chez vous.
Mail : Marco.Perolini@amnesty.org

Pour la région Ile de France vous pouvez contacter Anne-Sophie Simpere que j’ai moi même rencontré fin août.
Mail : asimpere@amnesty.fr

Si vous n’êtes pas concernés par cet appel à témoin n’hésitez pas à le faire circuler afin qu’un maximum de personnes puissent en être informé.

Merci à tous, on ne lâche rien !!

Force et honneur.

Vanessa

TO: stoprepression@riseup.net
SUBJECT: recherche d’amnesty sur le droit de manifester

Bonjour, je m’appelle Marco Perolini et je travaille pour Amnesty International. Amnesty International entame une recherche concernant le droit de manifester en France. La recherche se focalise sur les poursuites des manifestants dans le cadre du mouvement social des Gilets Jaunes. Ce travail a pour but de dénoncer les atteintes au droit de manifester et plus en général les restrictions imposées à la société civile et aux mouvements sociaux pour s’exprimer librement. On prévoit la publication d’un rapport avant la fin de l’année qui sera suivi d’un travail de plaidoyer et campagne en vue d’aboutir à un changement législatif, politique et social. On est à la recherche de témoignages de personnes qui ont été interpellées, mises en garde à vue et, le cas échéant, poursuivies pour groupement en vue de commettre un acte de violence, outrage ou rébellion ou dissimulation du visage lors d’une manifestation. Est-ce que vous êtes en contact avec des manifestant.e.s qui ont été interpellé.es

[1] pour ces raisons? On souhaite récolter des témoignages tout d’abord pour illustrer les violations du droits de manifester dans le rapport qu’on planifie de publier avant la fin de l’année. On pourra éventuellement réfléchir à mener des actions de campagne sur certains cas individuels.
Je vous remercie d’avance,
Bien à vous,
Marco Perolini

Similar posts
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]
  • Metz Gilets Jaunes Manifestation de l... On était environ un millier rassemblés place Mazelle à Metz en attendant que le camion s’ébranle en tête de cortège. La pluie tombait un peu, mais elle a cessé le reste de l’après-midi. Des véhicules de l’armée française sont passés tout klaxon dehors avec le succès qu’on imagine. Le cortège était très coloré, le jaune [...]
  • Extinction-Rébellion à Strasbourg et ... A 4’10, intervention de Extinction-Rébellion devant les officiels, puis la police municipales enlève une [...]
  • Les anti-GCO s’invitent au lanç... Une petite vingtaine d’anti-GCO résolus ont pris l’air ce matin à Vendenheim pour assister au lançage du viaduc qui doit permettre au GCO de franchir le canal de la Marne-au-Rhin, le TGV Paris-Strasbourg, la voie ferrée Strasbourg-Haguenau et la route. Les journalistes, peu nombreux d’ailleurs, – DNA, Alsace 20 et Radio France- avaient été invités [...]
  • Marche pour le climat Strasbourg Germaine de Kolbsheim toujours présente! Pôle anticapitaliste La Roue tourne interdite de parole par les [...]