Deux Palestiniennes au FEC à Strasbourg

La Plate-Forme alsacienne pour la Palestine organisait le 26 novembre 2019 une réunion publique au Foyer de l’Étudiant Catholique à Strasbourg, merci au FEC, une réunion avec deux Palestiniennes venues témoigner lors d’une tournée en France de la situation des droits humains en Palestine, en particulier à Jérusalem (Al Qod),dans le quartier de Silwan, encerclé par les colons et colonisé lui-même en son cœur.

La salle était pleine, comme d’habitude, mais d’un public surtout âgé, convaincu et quasi exclusivement blanc. Cependant, à l’entrée, deux personnes distribuaient des tracts invraisemblables pseudo-juridiques qui visaient à attribuer tout le territoire de la Palestine et même plus, puisque la carte s’étendait à l’est jusqu’à l’Irak, aux seuls juifs.

Dès le début du débat, l’un d’eux a commencé à intervenir, heureusement interrompu, en lisant ce papier. Il s’agissait d’ultra-sionistes appartenant, aux évangélistes protestants, selon leurs dires, un groupe très influent aux USA, proche de Trump, actif en Amérique latine, en Afrique et partout dans le monde. Ceux-ci sont les pires des sionistes, puisqu’ils prétendent être amis des juifs et d’Israël, alors qu’antisémites forcenés, leur but réel est de convertir les juifs, une fois ceux-ci rassemblés sur leur prétendue terre qui leur appartiendrait de toute éternité…

L’une des trois Palestiniennes invitée n’a pu venir car son mari n’avait pas obtenu de visa. Elles étaient donc deux, l’une habitante de Silwan, un quartier palestinien de Jérusalem, encerclé par des zones colonisées par des juifs, l’autre, militante de l’ONG Al Haq qui s’occupe de toutes les atteintes aux droits humains qu’elles soient le fait des Israéliens, de l’Autorité palestinienne ou des autorités de Gaza. Cette association fait partie du réseau des Ligues des droits de l’homme à l’échelle mondiale.

http://afps-alsace.com




FEC


Strasbourg




Similar posts