Droit de retrait

Strasbourg : Faudra-t-il que les agent-e-s de la collectivité exercent leur droit de retrait pour endiguer l’épidémie???

Alors que tous nos collègues, au service du public, sont prêts à s’investir pour assurer le service public, pour soutenir le personnel soignant, malgré le risque connu, l’Eurométropole de Strasbourg gère la crise comme MOSCOU avait géré TCHERNOBYL : en envoyant ses agent-e-s au front de l’épidémie sans aucune protection !!!

EN effet, alors que depuis 5 jours, nous sommes en confinement total, alors que le CHSCT se réunit tous les 2 jours, aucune des demandes de la CGT en matière de protection des agent-e-s mobilisé-e-s pour les plans de continuité d’activité ne sont entendues !

Ainsi, des ATSEMS sont en contact permanent avec des enfants de soignants, dans une classe, en contact direct physiquement et matériellement, sans aucune protection : ni gants, ni masque, ni même gel!!!

Ainsi, les agent-e-s assurent des accueils physiques sans masques, des policier-e-s seront tenu-e-s de faire leur travail sans protection (un seul masque et il faut un rapport pour expliquer quand on l’a utilisé pour en avoir un autre !!!!), les éboueurs ramassent nos ordures sans aucune protection. Les balayeurs nettoient les rues, ramassent les corbeilles et nettoient les marchés dans les mêmes conditions.

Tous ces faits contredisent gravement la volonté même du gouvernement de mettre un terme à cette épidémie et met gravement en danger tant les agent-e-s mais aussi leur famille et donc les citoyens en entier.

La CGT demande instamment que TOUTES et TOUS les agent-e-s de l’eurométropole en contact avec nos concitoyens soient équipe-e-s de protection, au même titre que le soignant-e-s en contact avec les patients, car…nul ne sait qui est atteint et qui ne l’est pas !

Karim HADI

secrétaire général

CGT Territoriaux de Strasbourg – Eurométropole​

Similar posts
  • Mobilisation dans la culture: Strasbo... Le théâtre de l’Odéon envahi, comme en 1968! La culture mobilisée devant la préfecture “Je veux travailler“ Mobilisation de la culture sur le parvis du TNS à Strasbourg Stanislas [...]
  • 3e semaine de grève chez Kéolis-Strie... La Feuille de chou a accompagné des syndicalistes et des Gilets Jaunes venus soutenir les conducteurs grévistes de Kéolis-Stiebig. Nous avons été successivement sur deux des quatre sites de l’entreprise, à Illkirch-Graffenstaden, puis à Strasbourg. Mise à jour du 2 mars Correspondante Des nouvelles de la négociation avec la direction de l’entreprise. La direction a [...]
  • L’islamo-gauchisme selon Olivie... Intéressant éclairage d’Olivier Roy sur le terme islamo-gauchisme et plus généralement sur cette offensive réactionnaire, séparatisme … “D’où vient le terme ? Quels rapports entretiennent progressistes et islamistes ? Que révèlent ces polémiques, de nos dirigeants et du monde universitaire ? Le politologue Olivier Roy, professeur à l’Institut européen de Florence, analyse la polémique et [...]
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]