Droit de retrait

Strasbourg : Faudra-t-il que les agent-e-s de la collectivité exercent leur droit de retrait pour endiguer l’épidémie???

Alors que tous nos collègues, au service du public, sont prêts à s’investir pour assurer le service public, pour soutenir le personnel soignant, malgré le risque connu, l’Eurométropole de Strasbourg gère la crise comme MOSCOU avait géré TCHERNOBYL : en envoyant ses agent-e-s au front de l’épidémie sans aucune protection !!!

EN effet, alors que depuis 5 jours, nous sommes en confinement total, alors que le CHSCT se réunit tous les 2 jours, aucune des demandes de la CGT en matière de protection des agent-e-s mobilisé-e-s pour les plans de continuité d’activité ne sont entendues !

Ainsi, des ATSEMS sont en contact permanent avec des enfants de soignants, dans une classe, en contact direct physiquement et matériellement, sans aucune protection : ni gants, ni masque, ni même gel!!!

Ainsi, les agent-e-s assurent des accueils physiques sans masques, des policier-e-s seront tenu-e-s de faire leur travail sans protection (un seul masque et il faut un rapport pour expliquer quand on l’a utilisé pour en avoir un autre !!!!), les éboueurs ramassent nos ordures sans aucune protection. Les balayeurs nettoient les rues, ramassent les corbeilles et nettoient les marchés dans les mêmes conditions.

Tous ces faits contredisent gravement la volonté même du gouvernement de mettre un terme à cette épidémie et met gravement en danger tant les agent-e-s mais aussi leur famille et donc les citoyens en entier.

La CGT demande instamment que TOUTES et TOUS les agent-e-s de l’eurométropole en contact avec nos concitoyens soient équipe-e-s de protection, au même titre que le soignant-e-s en contact avec les patients, car…nul ne sait qui est atteint et qui ne l’est pas !

Karim HADI

secrétaire général

CGT Territoriaux de Strasbourg – Eurométropole​

Similar posts
  • Hommage à George Floyd devant le cons... Manifestation contre les violences policières aux USA Une petite centaine de personnes présentes face au consulat US à Strasbourg, protégée par les émules français de la police étasunienne. On peut noter que pour manifester à Strasbourg, il vaut mieux s’appeler MRAP et Justice & Libertés que Gilets jaunes ou NPA…Curieuse [...]
  • Justice pour Adama! Halte aux violenc... Témoignage M.Ouak. Il y avait une foule immense, dense, au nouveau Palais de Justice (pourtant pas facile d’accès entre Pte de Clichy et bd périphérique). Une foule jeune, très bigarrée: des racisés et des pas-racisés, des habitants des banlieues et des Parisiens (d’après leurs vêtements), des jeunes visiblement motivés et révoltés par l’injustice (nombreuses pancartes [...]
  • Procès en appel de deux gilets jaunes Procès en appel de 2 Gilets Jaunes lourdement condamnés en décembre 2018 à Valence Communiqué de Tom et Stéphane jeudi 28 mai 2020, par Stéphano. https://ricochets.cc/Proces-en-appel-de-2-Gilets-Jaunes-lourdement-condamnes-en-decembre-2018-a-Valence.html Communiqué du collectif de soutien des « 4 de Valence » Un an et demi après le premier procès, la solidarité est toujours notre meilleure arme samedi 30 mai [...]
  • DNA, gilets jaunes et préfète Courriel aux DNA Une fois de plus ce lundi 1er juin, les DNA se font l’écho de la préfecture en écrivant « Le samedi 16 mai les gilets jaunes puis le NPA s’étaient rassemblés à Strasbourg, sans respect de la fameuse règle des dix personnes. » Le 16 mai, j’étais place de la République à [...]
  • Répression tous azimuts à Strasbourg,... Ceux qui croyaient que le déconfinement contrôlé signifiait le retour des libertés se trompent gravement. Par déconfinement, il faut entendre, commerces accessibles, parcs réouverts, ouvriers au travail, sauf les licenciés de Renault et d’ailleurs, bars et restaus réouverst mardi, campagne électorale municipale en vue du vote dans un mois, écoles, collèges, lycées ouverts à commencer [...]