Israël, un risque majeur pour la paix

Communiqué de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS)

Israël : un risque majeur pour la paix !

Le crime de guerre perpétré froidement par les dirigeants israéliens contre la pacifique « Flottille de la liberté » a provoqué dans l’opinion publique mondiale une large et ferme condamnation et une volonté affirmée de mettre un terme à l’impunité dont bénéficie ce seul Etat sur la planète.

Les capitales ont réagi diversement mais convergent vers deux idées centrales et décisives :

1. Il faut mettre d’urgence en place une Commission d’enquête internationale indépendante, sous l’égide de l’ONU, pour faire toute la lumière sur cet acte barbare qui a provoqué la mort de 9 personnes et fait plusieurs dizaines de victimes afin de tirer les conclusions qui s’imposent ;

2. Il faut lever absolument et au plus vite l’insupportable blocus de Gaza qui est illégal et totalement inhumain.

Isolés, les dirigeants israéliens refusent obstinément ces deux exigences légitimes. Ils se cramponnent dans une posture de défi insolent de toute la planète qui provoque, inclus dans la société israélienne, des tensions dans la région et la mise en place d’initiatives citoyennes pour les contraindre à entendre raison, c’est-à-dire le droit.

C’est parce qu’aucune action n’est entreprise par la communauté des Etats, à commencer par les membres de l’UE, pour contraindre Israël à lever le blocus conformément à ce à quoi appelle le droit international que le « Croissant rouge » iranien, à son tour, a décidé d’envoyer plusieurs bateaux à Gaza. Et dans le contexte géopolitique actuel un scénario à l’encontre de ces bateaux, tel que celui qui s’est produit contre la « Flottille de la liberté » le 31 mai à l’aube, aurait, chacun le comprend, des conséquences tragiques, et ce pour toute la région. Il y a un vrai risque d’escalade.

Il y a donc urgence absolue à affronter la question.

C’est impossible que la « communauté internationale », qui dispose de tous les moyens, n’impose pas, urgemment, la levée du blocus de Gaza. Il en va du sort de 1.500.000 Gazaouis mais aussi de la paix. Pour avoir toujours dit que l’épicentre du devenir planétaire était le conflit israélo-palestinien, l’AFPS appelle le gouvernement français à se hisser au niveau des enjeux et de ses responsabilités actuels. Il l’appelle à prendre des mesures audacieuses allant dans ce sens avec ses alliés européens et américains. Le Conseil de sécurité doit prendre les mesures et les imposer pour éviter le pire.

L’AFPS appelle l’opinion publique et les « politiques » français agir en ce sens pour imposer des mesures à la hauteur de la situation. La levée du blocus est la seule voie possible pour éviter le pire : il y a urgence de la réaliser.

Bureau national de l’AFPS, le 8 juin 2010

http://www.france-palestine.org/article14987.html

Similar posts
  • A propos de la prétendue “impor... Lu dans les DNA du 7 septembre 2020 Géopolitique municipale Le conseil municipal de Strasbourg a approuvé lundi dernier une motion à la suite de l’agression antisémite d’un graffeur dans un quartier de la ville. La finalisation de ce texte a donné lieu à un vif échange entre des représentants de la majorité municipale, dont [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Gaza sous double confinement [...]
  • Des élus français au secours de l’apa... Des élus français au secours de l’apartheid samedi 16 mai 2020par Coordination nationale de l’UJFP Il y a 72 ans aujourd’hui, c’était la Nakba, le nettoyage ethnique prémédité de la majorité des Palestiniens de leur propre pays en 1948. En Israël, le nouveau gouvernement prépare, sans masquer ses intentions, l’annexion de la Cisjordanie au mépris [...]

10 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    11 juin 2010    

    dans la traduction de l’article Physycians for human rights est traduit physiciens…Il s’agit de médecins pour les droits de l’homme, l’association de Jeff Halper

  2. M.Apoul M.Apoul
    10 juin 2010    
  3. M.Apoul M.Apoul
    10 juin 2010    

    Ah, je comprend vous disiez ça pour parfaire l’info. Mais alors pourquoi ne pas avoir donner l’info ?

  4. Schlomo Schlomo
    10 juin 2010    

    non, mais les contre-manifestants!

  5. M.Apoul M.Apoul
    9 juin 2010    

    Ca c’est envoyé !

  6. M.Apoul M.Apoul
    9 juin 2010    

    Les manifestants y sont pour quelque chose ?

  7. Schlomo Schlomo
    9 juin 2010    

    et c’est après cette manif que Uri Avnéry, 83 ans, a été agressé et sa femme aussi par des fascistes juifs

  8. Schlomo Schlomo
    9 juin 2010    

    et il manque un x aux drapeaux

  9. M.Apoul M.Apoul
    9 juin 2010    

    Un peu raide ce commentaire. Au moins un h en moins un 0 en trop. Mais quand on aime on ne compte pas !

  10. M.Apoul M.Apoul
    9 juin 2010    

    Tiens une photo de manif. Justement il y en a eu une belle à Tel -Aviv ce samedi entre 7000 et 100000 selon les sources. Drapeau rouges en avant et au milieu du bleu et du blanc, mais aussi des vert/noir/rouge. Dingue !

    ttp://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-06-05/israel-manifestation-a-tel-aviv-contre-la-poursuite-de-l/924/0/463449

    http://lille.indymedia.org/article22870.html

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.