Grand Contournement Ouest de Strasbourg: deux procès injustes

feuilledechouphoto

Gérard Avril

GCO: TGI de Saverne, justice, vous avez dit justice?

Gérard Avril:

“Le 13 mars dernier je traversais un passages piétons à Ernolsheim sur Brûche quand un Playmobil est tombé à mes pieds « sans intention de le faire tomber ni même de le bousculer » selon ses propos dans son dépôt de plainte à mon égard. Hier le Tribunal correctionnel de Saverne m’a condamné pour « Violence sur une personne dépositaire de l’autorité publique sans incapacité », « Refus de se soumettre aux opérations de relevé signalétique intégré dans un fichier de police par personne soupçonnée de crime ou délit, faits commis à Molsheim le 13 mars 2018 lors de ma garde à vue et refus de se soumettre au prélèvement biologique destiné à l’identification de son empreinte génétique par une personne soupçonné d’infraction entraînement l’inscription au FNAEG.
Les sanctions sont de deux mois d’emprisonnement délictuel, à titre de peine principale avec sursis et une amende délictuelle de 500 € à titre de peine principale avec sursis et 127 € de frais de procédure, et 500 € pour la partie civile « c’est-à-dire l’homme que j’aurais renversé.
J’ai fait appel de ce jugement.
Je sens une mainmise de l’état sur l’appareil judiciaire, qui de ce fait, n’est plus indépendant.
Dans ma vie je n’ai jamais été aussi humilié, alors que mon casier judiciaire est vierge.
Merci à toutes les personnes qui m’ont accompagné lors de l’audience, cela m’a permis de me sentir entouré humainement, dans l’espace du cœur.
À très bientôt « On ne lâche rien ». Je vous aime 💓”

https://la-feuille-de-chou.fr/archives/102986

Ils appellent ça “justice”…Gérard Avril en appel,

Me Dole et Gérard Avril à Colmar le 30 novembre 2020

Hier, à Colmar devant la Cour d’appel, Gérard Avril passait à sa demande afin de faire modifier le jugement en 1re instance à Saverne qui l’avait lourdement condamné à une peine de prison avec sursis, une amende et des réparations financières à un gendarme.

C’était au cours d’une action anti-GCO à Ernolsheim-sur-Bruche l’an dernier. L’action consistait à emprunter un passage protégé où les piétons sont prioritaires, en continu à plusieurs dès qu’apparaissait un camion transportant de la terre destinée au chantier Vinci du GCO. Les voitures particulières, les bus et autres camions pouvaient passer, mais pas ceux liés au GCO retardés au minimum.

C’est lors de cette action qu’un gendarme était tombé. Ses collègues, certains en uniforme habituel, d’autres en tenue camouflée ont mis les menottes à Gérard et l’ont conduit dans leur véhicule pour le mettre en garde à vue. Le tout avait été filmé en live par la Feuille de chou. Cette vidéo a servi à l’avocate Me Florence Dole pour souligner que c’était assez confus mais que l’auteur supposé du délit tournait le dos au gendarme qui l’a reconnu en appel. On peut donc espérer que la relaxe pure et simple surviendra. Cela devait être connu hier, mais encore aujourd’hui, au lendemain du procès on ignore la décision des juges. La justice devait traiter de 43 affaires hier à Colmar! C’est un effet induit du confinement dû au Covid-19.

Nous vous tiendrons au courant du jugement dès que connu.

Similar posts
  • Strasbourg: deux manifs, sinon rien, ... Alors que le premier ministre Castex était à Strasbourg à l’Hôtel de ville, avec la maire, puis en milieu universitaire, avec le président de l’Unistra et des étudiants triés sur le volet, deux manifestations se sont déroulées en dehors de l’ellipse insulaire toujours interdite par la préfète Josiane Chevalier au profit de la consommation par [...]
  • Trop c’est trop: les étudiants ... Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la République à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escarpe. Plusieurs témoignages ont été entendus avant le départ du cortège, sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans [...]
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]