Strasbourg: mobilisation générale le 28 novembre et le 5 décembre

28/11/2020 à partir de 11h30 Place de la république Strasbourg

Avec la loi sur la “sécurité globale”, débattue à l’Assemblée nationale, son article 24 qui prétend interdire même aux journalistes professionnels, et au filmeurs amateurs, de documenter les méthodes de plus en plus extrêmes des policiers et des gendarmes, et les violences policières contre les exilés chassés ignoblement de la place de la République à Paris, un seuil a été franchi qui fait que de plus en plus de gens, ni syndiqués, ni membres de partis ou d’associations, se rendent compte du danger de laisser faire le gouvernement Macron-Castex-Darmanin. Les libertés sont menacées de plus en plus, car le pouvoir après deux années de manifestations de gilets jaunes, profite de l’état d’urgence sanitaire et sécuritaire, véritable état d’exception, pour faire passer les lois que des millions de personnes ont refusé ces dernières années. Il en est ainsi de la casse des retraites, introduite par un amendement à un autre texte de lois. En même temps, les soignants sont peine augmentés, les fermeture d’entreprises et les licenciements sont quotidiens, les enseignants sont maltraités, les universités soumises à toujours plus de libéralisme économique, etc. Quelques policiers sont sanctionnés par Darmanin, afin de masquer sa propre responsabilité dans le comportement sauvage des brutes commandées à Paris par le préfet de police Lallement. Nous ne sommes pas dupes, c’est Darmanin et Lallement qui doivent démissionner. Et si la colère populaire monte encore d’un cran, il s’agira de chasser Castex et son gouvernement, ainsi que Macron qu’on ira enfin chercher chez lui!

Deux manifestations sont programmées dans les jours qui viennent. Grâce aux efforts unitaires des Gilets jaunes, une réunion en distanciel a rassemblé ce soir plus d’une vingtaine d’organisations, syndicats, partis, associations couvrant tout le champ des luttes sociales, écologiques, politiques.

Le 28 novembre on se retrouve tous dans la rue pour une manifestation unitaire (déclarée en préfecture). Rendez-vous dès 11h 30, pour ceux-celles qui le peuvent, pour tenir une Assemblée générale en plein air, place de la République à Strasbourg. Chacun.e pourra y prendre la parole, les organisations et les individus aussi, selon une tradition de démocratie directe instaurée depuis deux ans par le QG République Gilets jaunes de Strasbourg.

Puis vers 13h ou un peu après, on formera le cortège pou défiler de République à l’Etoile, en passant par le Palais universitaire, la Gallia, les quais jusqu’à Corbeau, la rue d’Austerlitz, la place d’Austerlitz en direction de la place de l’Etoile près des départs de bus longue distance. La manifestation peut durer selon la déclaration jusqu’à 17h.

A noter que les journalistes avaient déposé une déclaration de manifestation pour le 28 à midi place Kléber à Strasbourg. La préfecture a refusé le lieu et tout autre lieu dans l’ellipse insulaire, probablement parce que ce jour marque la réouverture des commerces. Sainte marchandise, priez pour nous! Les travailleurs des médias ont donc déplacé le lieu de leur rassemblement place de la République. En même temps et sur le même point de rencontre que la manifestation promue par les Gilets jaunes et rejointe par la quasi totalité des progressistes.

https://www.facebook.com/events/691634295059918/

https://www.ldh-france.org/evenements/rassemblement-contre-le-projet-de-loi-securite-globale-26/
Deuxième épisode prévu: la Ligue des Droits de l’Homme a annoncé une manifestation le 5 décembre contre la loi de “sécurité globale” et La Défense des libertés. Tous et toutes sont appelés à y participer, car les combats futurs contre la détestable politique gouvernementale sont conditionnés par les libertés conservées à commencer par celle d’aller et venir incluant la liberté de manifester et celle de la presse.

Liste des manifestations de la LDH

https://www.facebook.com/ldhfrance

Attestation dérogatoire pour aller en manifestation

Similar posts
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]