Dernières Nouvelles d’Alsace: le jeu des six erreurs

DNA

L’EBRA m’en tombent
EBRA: Est Bourgogne Rhône-Alpes, l’Empire médiatique du Crédit Mutuel

On disait jadis que les cordonniers sont les plus mal chaussés; il faut croire que les (des?) journalistes sont les plus mal informés!

C’est le cas d’un certain D.T dont je tairai, par charité, le nom.

Dans le papier consacré ce samedi aux manifestations à Strasbourg, il a 6 fautes, comme dirait un instituteur corrigeant une dictée.

L’horaire donné (11h30) pour le “rassemblement contre la loi de sécurité globale” au début est faux.

Le pisse-copie ne sait pas que “Mike” et “Raph” sont des Gilets jaunes. Le second, cette fois, n’est pas déclarant de la manifestation, déposée par le premier seulement (j’étais présent devant l’Hôtel de police).

De même l’auteur de ce très mauvais papier ne dit pas que cette manifestation a été initiée par les Gilets Jaunes et qu’elle rassemble plus d’une vingtaine d’associations, partis, syndicats, associations…après une réunion sur Zoom avant-hier à laquelle d’ailleurs participait, peut-être à titre personnel, une journaliste des DNA!

Le même, ajoute, faussement, que le Club de la presse Strasbourg Europe s’est joint au rassemblement, alors qu’ils appellent séparément à 11h30, qu’ils resteront sur place et ne défileront pas avec les autres.

La préfète a profité de l’annonce du rassemblement statique des métiers de la presse pour exiger avec brutalité que “Mike” et les Gilets Jaunes repoussent leur Assemblée générale à 12h30. Ce qu’ils ont fait.

Le scribouillard se plante une nouvelle fois en écrivant que la CGT appelle à 12h30 (vrai) sans préciser que l’UD-CGT appelle à la manifestation unitaire lancée par les Gilets jaunes, et elle n’est pas seule!

Bref, quand on a les moyens de vérifier la fiabilité des informations du Journal concernant le proche, parce qu’on y est, on se demande quelle fiabilité ont les informations du lointain, proche ou aux antipodes.

J C Meyer, adhérent alsacien à Acrimed (Action Critique Média, excellent site à consulter…).

https://www.acrimed.org

Similar posts
  • Strasbourg: deux manifs, sinon rien, ... Alors que le premier ministre Castex était à Strasbourg à l’Hôtel de ville, avec la maire, puis en milieu universitaire, avec le président de l’Unistra et des étudiants triés sur le volet, deux manifestations se sont déroulées en dehors de l’ellipse insulaire toujours interdite par la préfète Josiane Chevalier au profit de la consommation par [...]
  • Trop c’est trop: les étudiants ... Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la République à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escarpe. Plusieurs témoignages ont été entendus avant le départ du cortège, sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans [...]
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]