500 féministes, et une petite centaine de citoyen.n.e.s contre le couvre-feu…



Blocage du quai par la police

“Liberté!”
Déblocage du quai par la police


Hommage à Heinké avant le départ de la manifestation citoyenne

Vers 14h, ce samedi, deux groupes de manifestants se sont rassemblés les unes, féministes, au nombre de 500, place de l’Etoile, pour un cortège non mixte, à l’occasion de la journée de luttes des femmes, les autres, moins de cent, citoyens et citoyennes contre le couvre-feu, le confinement et la dictature sanitaire.

Les femmes sont parties en tête vers la place de la République, par le même parcours imposé par la préfète, hors de l’îlot insulaire, réservé à la consommation, puis les autres par une rue parallèle avant de rejoindre le parcours des premières, par la place de Corbeau et les quais.

Ces quais, comme les docks étaient pleins d’une jeunesse qui buvait, mangeait et discutait au bord de l’Ill, sans plus se soucier des libertés fragiles dont ils peuvent être privées du jour au lendemain, comme dans le Pas-de-Calais ou les Alpes-Maritimes.

Au carrefour du quai des Bateliers et de la rue de Zurich, devant  la pharmacie, il a fallu que la police barre la voie à la seconde manifestation pour laisser passer les féministes, comme si quelqu’un songeait à les en empêcher…

La Feuille de chou publie cette vidéo de l’InterQG pour information, tout en étant en désaccord total avec les critiques de la non-mixité de la manifestation féministe. C’est le droit absolu des féministes de se réunir ou de manifester de manière non-mixte. Des centaines de milliers d’années de machisme ne s’effacent pas d’un coup…

Par contre, la Feuille de chou désapprouve totalement l’intervention du Service d’ordre féministe qui prétend interdire aux médias indépendants de filmer leur cortège.
Le tenancier de la Feuille de chou, dès le début du défilé, place de la Bourse, a dû résister au SO qui le questionnait sur sa présence le long du défilé alors qu’il le filmait de bout en bout.

La liberté de la presse est un droit sacré!

Similar posts
  • “Le Chaudron des Alternatives&#... COMMUNIQUE de PRESSE en Français et en Allemand VERSION FRANCAISE : Le 19 octobre 2021, A l’attention de nos correspondant.e.s de presse, de part et d’autre du Rhin, En Alsace, à l’attention des élu.e.s de la ville de Plobsheim, de l’Eurométropole, de la ville de Strasbourg et les deux communautés de communes: C.C. du Ried [...]
  • Commémoration du 17 octobre 1961 à St... [...]
  • La face cachée de Pierre Pflimlin, pa... [...]
  • Manifestants gazés au début de la Mar... Arrivée de 14 cars de police rue du 22 novembre La préfète du Bas-Rhin annonçait la couleur dès 17 h, où pas moins de quatorze véhicules de police stationnaient devant Kohler-Rehm, en prévision de la seconde Marche aux flambeaux organisée par les anti-passe et anti obligation vaccinale. La préfète avait interdit l’usage de flambeaux, comme [...]
  • Un millier contre le passe sanitaire ... Un millier de manifestants contre le passe sécuritaire à Strasbourg. Encore une censure totale de Facebook à cause de quelques notes de [...]