Inhumanité sans frontières: Asina expulsée!

Ils ont attendu le dernier jour pour expulser Asina Kapalay-Atato vers le Congo!

La lycéenne de Mulhouse, dont toute la famille habite Illfurth et l’Allemagne a été conduite dans la nuit de vendredi à samedi à l’aéroport de Roissy et mise dans un avion pour le Congo, pays dans lequel elle n’a plus aucune famille depuis le décès de sa grand-mère.

Elle avait déjà été conduite à Paris alors que son passeport était encore valide mais avait refusé d’embarquer.

L’ambassade du Congo a fait parvenir un laissez-passer vendredi et aussitôt, alors que la fin du délai de 32 jours de rétention était proche, et que sa famille espérait la revoir, elle a été expulsée.

Rien n’y a fait, ni les 4000 signataires d’une pétition en sa faveur, ni les manifestations des élèves et professeurs du lycée Lavoisier, ni les interventions du maire d’Illfurth, du sénateur-maire Jacques Muller et même du député UMP d’Altkirch, Jean-Luc Reitzer!

Le préfet du Haut-Rhin et le ministre Besson ont gagné leur diplôme de déshonneur.

La feuille de chou avait parlé plusieurs fois d’Asina et nous l’avions visité deux fois au CRA de Geispolsheim.

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=10160

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=10220

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=10324

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=10388

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=10547

Communiqué de presse dimanche 27 juin 2010

CONSTERNATION

ASINA Kapale, lycéenne au Lavoisier à Mulhouse, a été expulsée samedi pour le Congo. Extirpée du Centre de Rétention à 2h du matin, elle n’a même pas pu dire au revoir à sa famille… Au-delà de la méthode, choquante, cette décision d’expulsion traduit une interprétation très dure des textes en vigueur, qui nous semble très éloignée de la réalité humaine.

En effet, la principale famille d’Asina, son père, sa belle-mère, ses frères et sœurs vivent en Alsace et sont Français : ils ont les moyens de subvenir à ses besoins et de favoriser son insertion. Sa mère vit en Allemagne tout près de chez nous. Le seul lien fort qui lui restait au Congo était sa grand-mère ; c’est son décès qui l’avait poussée à venir en Europe rejoindre ses parents.

En quoi cette jeune fille est-elle un danger pour notre pays ? En quoi cette jeune fille coûterait à la collectivité ? Nous rappelons à cet égard que les coûts de sa rétention, les billets des voyages en avion vers Paris liés à sa rétention et du voyage d’expulsion sont pris en charge par le contribuable…

Dans ce contexte, nous voulons exprimer publiquement notre soutien à la famille d’Asina et resterons à leurs côtés pour essayer de trouver une solution afin qu’elle puisse vivre avec sa famille dans notre pays.

Djamila Sonzogni, Conseillère Régionale

Jacques Muller, sénateur du Haut-Rhin

Similar posts
  • Marianne Ostwald, par Liselotte Hamm ... [...]
  • Café solidaire pour les migrants de S... Ce dimanche 11 septembre, un café solidaire s’est installé près du campement des migrants situé sous les fenêtres de la mairie et de l’Eurométropole de Strasbourg. Dès 10 h les familles qui dorment sous tente depuis des mois sont venues boire le café, manger des pains au chocolat et pour les enfants boire du chocolat [...]
  • Strasbourg: solidarité avec les migra... Un rassemblement a été organisé hier place Broglie à Strasbourg par D’ailleurs, nous sommes d’ici (DNSI) devant l’Hôtel de la préfecture pour soutenir la centaine de migrants de plusieurs nationalités qui campent à nouveau face à la mairie place de l’Etoile. La mairie et l’Eurométropole ainsi que la préfecture se renvoient la responsabilité et jouent [...]
  • Il y a 80 ans, la rafle du Vel d̵... Commémoration à Strasbourg Traditionnelle commémoration à Strasbourg, sur le site de l’ancienne synagogue, de la rafle du Vel d’Hiv des 16/17 juillet [...]
  • La Commune de Paris et l’Alsace... Conférence donnée par Jean-Claude Richez au Centre culturel alsacien à [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.