Un éditorial du rédacteur en chef des Dernières Nouvelles d’Alsace

Rédacteur en chef des DNA et de l’Alsace
Groupe EBRA (m’en tombent)

On conseille à l’éditorialiste-chef des DNA de porter des lunettes ou d’acheter des jumelles. En effet s’il a bien vu “plusieurs milliers de policiers solidement armés“, il n’a compté que “quelques centaines de de protestataires“… (“plus ou moins véhiculés“) ? Que celui-celle qui comprend la fin de la phrase nous fasse signe!

Un film triste, vain, répétitif…”?

Certes un édito, loin d’informer, sert à exprimer une opinion, celle du rédac-chef et donc du Journal et c’est son droit, comme c’est le nôtre de le critiquer

Les Convois pour la liberté ne seraient que pâle copie des événements d’Ottawa. En effet, les méthodes canadiennes, blocage prolongé, ont inspiré les Convoyeurs de France. Mais de là à les traiter tous de “groupuscules d’extrême-droite et militants antivaccins”, il y a un pas que franchit allègrement Vézard.

Personne ne niera que dans ce mouvement, comme dans les manifestations du samedi en Alsace il y a de l’extrême-droite, mais c’est insulter les citoyens de les mettre tous dans ce sac. Le samedi il y a des antipasses, pas tous activas, des partisans des revendications sociales et beaucoup de gens en colère et sans autre étiquette que l’antimacronisme.

L’éditorialiste se fait ensuite le défenseur de la Liberté inscrite sur les frontons des mairies, mais grignotée par des lois liberticides, (liberté d’exploiter les salariés? liberté de toucher de monstrueux dividendes quand des millions de gens souffrent? Liberté d’intoxiquer le public par des éditos de ce genre? Merci bien!

En tout cas, on voit de quel côté les DNA se rangent.

Similar posts