Strasbourg, par milliers, en soutien au peuple d’Ukraine

feuilledechouphoto

feuilledechouphoto

3000 manifestants place Kléber à Strasbourg en soutien à l’Ukraine agressée par Poutine. Un grand drapeau bleu et jaune était suspendu au balcon de l’Aubette. Et dans la foule diverse mais unie dans une même réprobation de la Russie de Poutine qui porte la guerre en Europe, des drapeaux et des citoyens de plusieurs pays qui ont déjà subi le même traitement, des Georgiens, des Lituaniens, des Tchétchènes, des Turcs, des Syriens, et même quelques Russes qui, moins dangereusement qu’au pays, condamnent le dictateur.

L’association PromOukraina organisait, avec le soutien de la ville de Strasbourg, dont la maire, Jeanne Barséghian, se tenait aux côtés des Ukrainiens avec le représentant auprès du Conseil de l’Europe, et un avocat franco-ukrainien du barreau de Strasbourg.

Les manifestant.e.s avaient bricolé leurs propres pancartes et banderoles. La place Kléber, sous un soleil froid, brillait de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Plusieurs organisations françaises locales étaient présentes, dont le PCF, la France insoumise, le NPA ainsi que des élus ou ex-élus de tout bord de la région.

Après les discours et les appels à soutien par tous les moyens, argent, manifestations, envoi de médicaments comme ce pharmacien de la Robertsau, etc.

La Feuille de chou arborait un slogan bricolé:
Ni Poutine Ni OTAN Guerre à la guerre!

Place Kléber, la foule avec l’Ukraine

Les discours

La manifestation part vers le consulat russe

Arrivée au consulat russe place Brant

Ukraine, la défaite de l’Occident

Youssef Boussoumah
Hypocrisie totale, je me rappelle la destruction de Bagdad 1991 !

Les mêmes qui pleurent pour Kiev aujourd’hui détruisaient Bagdad le berceau de l’humanité sans aucun scrupule et en direct sur CNN il y a exactement 31 ans !

Vision d’apocalypse.

Souvenons nous Bagdad devenue une gigantesque torche, les bâtiments éventrés et les ponts effondrés en flammes dans le fleuve, le pétrole en feu qui nappait les eaux du Tigre. Les gerbes de missiles qui retombaient sur la ville rougeoyante en parapluies mortels. Et ce journaliste de CNN qui exultait “on dirait des sapins de Noël !”

Nous avons pleurer des jours et des jours.

Le 28 février 1991 la capitale de l’Irak était détruite en direct sous nos yeux effarés par l’OTAN déguisée en force de l’ONU et la France de Mitterrand participait à cette destruction !

Qui n’a pas connu la destruction de Bagdad ne sait pas ce qu’est la destruction d’une ville en période contemporaine.

Invasion de l’Irak en 1991, 150 000 morts plus 1 million de civils mourront des conséquences de l’embargo dans les 10 ans qui suivront. Même le chlore pour assainir l’eau ne rentrait pas. D’où maladies, dysenterie, cholera etc.

Soyons clair, je suis solidaire du peuple Ukrainien et je souhaite que toutes ses souffrances s’arrêtent immédiatement mais ce que subit Gaza tous les 3 ans dans la compréhension d’Israël est sans commune mesure ! On va me dire tu fais de la concurrence macabre, non je compare les indignations sélectives et l’éternel double standard !

Je me souviens les ancêtres de ceux qui aujourd’hui dénoncent Poutine comme un monstre sanguinaire avaient massivement approuvé en 1982 la destruction de Beyrouth par Israël contre “les terroristes de l’OLP”.

Ce sont aussi ceux qui avaient applaudi à la destruction de l’Irak pour punir Saddam Hussein de l’invasion du Koweït et même exultaient! Des généraux venaient à la télé nous expliquer que c’était un mal nécessaire pour construire la démocratie en Irak.

Et quand on leur disait pourquoi ce deux poids deux mesures, pourquoi le même droit international que vous prétendez défendre n’est pas appliqué contre Israël, ils répondaient “oui mais rassurez vous à partir de maintenant nous allons mettre en place un nouvel ordre international !”

Depuis on a constaté chaque 3 ans ils comprennent la destruction de Gaza !

Similar posts
  • 2000 manifestant.e.s à Strasbourg pou... Deux mille personnes ont participé à la manifestation pour le pouvoir d’achat et la défende des retraites à Strasbourg. Les jeunes tenaient la tête du cortège et scandaient de nombreux slogans. La CGT était en force comme d’habitude, suivie de Solidaires, de la FSU, de quelques militants FO ainsi que du PCF, du NPA, de [...]
  • D’Ailleurs Nous Sommes d’... Pendant que la ville de Strasbourg et la préfecture se renvoient la balle depuis des semaines pour accueillir dignement la centaine d’exilés de la place de l’Etoile, des militants solidaires de D’Ailleurs Nous Sommes d’Ici sont intervenus depuis la tribune du Conseil municipal de Strasbourg décentralisé au Palais des Fêtes. A noter que les Dernières [...]
  • Manifestations à à Strasbourg: antinu... Plusieurs rassemblements ce samedi à Strasbourg. Place Kléber une association pro-nucléaire tenait un stand sur un coin de la place, les antinucléaires leur faisaient face de l’autre côté, pour répondre à leurs mensonges. France 3 Alsace n’a vu que les pro-nucléaires, malgré la présence auprès des antinucléaires du député de Strasbourg Fernandez! Place Gutenberg 300 [...]
  • Manifestation solidaire des migrants ... Une centaine de manifestants.e.s ont défilé hier de la place de l’Etoile au centre ville de Strasbourg avant de retourner au point de départ, le campement précaire toujours plus grand des migrant.e.s situé face au bâtiment de la mairie de Strasbourg et de l’Eurométropole. La préfète avait interdit l’accès à la place Broglie où se [...]
  • Raymond-Emile Waydelich: Lydia Jacob ... Vernissage à la Galerie L’Estampe hier à Strasbourg. Beaucoup de monde dans la petite galerie pour voir et revoir les oeuvres de Waydelich anciennes, récentes et nouvelles. Le peintre avec ses 84 ans bien sonnés poursuit l’aventure de sa Lydia Jacob Story. Longue vie à R.E. [...]