Le sénateur-maire Jacques Muller appelle à la solidarité avec les boycotteurs de Mulhouse

Cher collègue,

Vous trouverez ci-jointe une “lettre-pétition” au sujet du procès qui se déroulera lundi 13 septembre à Mulhouse, au cours duquel comparaitront cinq militants assignés devant le tribunal correctionnel de Mulhouse pour une action d’information des consommateurs du magasin Carrefour de Mulhouse le 26 septembre 2009 les appelant au boycott des produits exportés par Israël.

L’action qu’ils ont menée en vue de faire respecter le Droit International s’inscrit dans la campagne internationale « Boycott/Désinvestissement/Sanctions » initiée à la demande de la société civile palestinienne afin de faire cesser l’impunité dont jouit l’Etat d’Israël. Depuis des années, celui-ci viole systématiquement le Droit International (Résolution du conseil de sécurité de l’ONU), le Droit Humanitaire (Conventions de Genève interdisant la colonisation, la spoliation et le déplacement de populations en territoire occupé, le siège et bombardements de la bande de Gaza) et les Droits de l’Homme (pratique de discrimination selon l’origine des citoyens, emprisonnements massifs de résistants).

Il faut également relever que les autorités israéliennes violent au vu et au su de tous le Droit Commercial français et celui de l’Union Européenne en pratiquant une fraude systématique quant à l’origine de leurs produits, ceux issus des colonies en territoire palestinien occupé étant abusivement estampillés « made in Israël ».

C’est pourquoi j’estime qu’il est particulièrement choquant de voir mis en accusation, des concitoyens qui s’engagent pour ouvrir une possibilité de contraindre pacifiquement les autorités actuelles d’Israël afin qu’elles cessent d’appliquer une politique inacceptable au regard du Droit International…et source de toutes les violences. En effet, il n’y a pas de symétrie dans ce conflit, de violences qui viendraient tout simplement d’extrémistes des deux camps : à la suite de mon séjour en Israël cet été, avec quelques courtes incursions en territoire palestinien, je suis intimement convaincu que tant que la politique d’oppression de l’Etat d’Israël – une violence structurelle, que l’on a du mal à imaginer ici en Europe – n’aura pas cessé, la spirale de la violence continuera ses effets dévastateurs dans les deux camps, notamment à Gaza assiégé, coupé du monde et bombardé régulièrement, et sur le territoire d’Israël sous la forme des attentats-suicides de kamikazes palestiniens.

En réalité la situation s’apparente à celle de l’Afrique du Sud, à l’époque où toute la politique était fondée sur le racisme, et où les territoires dits “autonomes” s’appelaient des bantoustans, morcelés et enclavés… comme en Palestine aujourd’hui : le fameux mur en est la parfaite l’illustration. Les pressions internationales, notamment le boycott économique de l’économie sud-africaine, avaient contraint les autorités de l’époque de reconnaître enfin les Droits fondamentaux des noirs. C’est pourquoi le boycott me parait aujourd’hui le seul moyen, parfaitement non-violent, pour contraindre l’Etat d’Israël à respecter le Droit des peuples, en l’occurrence celui des Palestiniens… et assurer de manière durable sa légitime sécurité : la paix ne peut pas se construire sur l’injustice, surtout lorsqu’elle prend de telles proportions.

Je souligne enfin que lors de cette action de sensibilisation il n’y a eu aucune violence, ni la moindre dégradation, ni de pression sur les personnes… Ainsi vous comprendrez que cette comparution est incompréhensible, notamment au regard des valeurs de notre République dont nous sommes les élus.

Je vous propose ainsi d’apporter votre soutien à ces cinq concitoyens qui méritent plutôt le respect que l’inculpation.

Cordialement,

Jacques MULLER

PS : Vous trouverez également ci-joint une dépêche de l’AFP en date du 23 août 2010 qui nous informe que le gouvernement norvégien a annoncé que le fonds de pension public de ce pays a exclu pour des motifs d’éthique deux groupes israéliens accusés de contribuer à la colonisation des territoires palestiniens.

Jacques MULLER – Sénateur du Haut-Rhin – 7 rue du Rossberg – 68700 CERNAY

Téléphone : 03 89 38 02 95 – Courriel : senateurjacquesmuller@orange.fr

Moi aussi, en tant qu’élu, je boycotte !

Déclaration au Procureur de la République de Mulhouse

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. Je soussigné(e) ,………………………………………………………………………..…………………………………………………………………..

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Responsabilité élective :…………………………………………………………………………………….

Monsieur le Procureur du Tribunal de Mulhouse,

C’est en tant qu’élu(e) de la République que je m’adresse à vous, et par la même occasion au gouvernement français et en particulier au Ministre de la Justice, pour vous informer de manière tout à fait officielle que je participe au boycott des produits de l’occupant israélien des territoires palestiniens, et refuse ainsi de me rendre complice des crimes commis par l’Etat d’Israël contre tout un peuple et en violation totale du Droit International, dont le droit humanitaire. C’est après mûre réflexion que j’ai décidé de m’engager dans cette campagne de résistance citoyenne, qui s’inscrit clairement dans la grande tradition des actions collectives non-violentes.

J’élève ainsi ma voix contre les crimes commis par l’Etat d’Israël à l’encontre de la population palestinienne des territoires occupés ou mis sous embargo, et contre la pratique systématique de grignotage de milliers d’hectares de la terre de Palestine, en espérant que le gouvernement actuel de cet Etat renoncera enfin à ce qu’il faut bien appeler par son nom : une politique de colonisation..

Face à l’inertie des autorités françaises et européennes qui se sont refusées jusqu’aujourd’hui à prendre des sanctions à l’encontre d’un Etat qui commet pourtant des crimes de guerre et des crimes contre l’Humanité, j’estime qu’il est de mon devoir moral de porter assistance à un peuple en danger. Au regard de la colonisation qui se poursuit depuis des décennies en violation de nombreuses résolutions de l’Assemblée générale des Nations Unies, de la construction d’un mur jugé illégal par la Cour de Justice Internationale de la Haye, de l’emprisonnement et de l’assassinat de milliers de personnes y compris des femmes et des enfants, je réponds à l’appel lancé par la société civile palestinienne et relayée en Europe par de nombreuses associations de solidarité, y compris appartenant à la communauté juive, en participant à la campagne de Boycott, de Désinvestissement et de Sanctions (BDS) visant l’occupant israélien et les entreprises qui s’y associent.

Comme pour l’Afrique du Sud du régime d’apartheid, le boycott proposé par cette campagne me semble désormais l’ultime moyen, parfaitement pacifique, de faire pression sur le gouvernement actuel d’Israël pour l’obliger à respecter les Droits de l’Homme et le droit international, sans lesquels nous serions tous menacés par la loi du plus fort, c’est à dire par la barbarie. Je cesserai bien entendu de boycotter l’Etat d’Israël et ses produits quand il cessera de priver le peuple palestinien de ses droits fondamentaux

C’est dans cet esprit parfaitement constructif que je participe à cette campagne et que, au nom des valeurs de Liberté et de Fraternité qui fondent notre République, j’appelle solennellement mes concitoyens à y participer.

J’ai appris que cinq militants du Collectif Boycott 68 sont convoqués devant le Tribunal Correctionnel de Mulhouse. Je constate qu’aucune infraction (dégradation, violence ou autre) n’a été relevée lors de la manifestation du 26 septembre 2009 organisée par le Collectif Boycott 68 et que le tract incriminé tout comme l’action menée s’inscrivent dans une campagne citoyenne et non violente à laquelle je m’associe : je suis par conséquent totalement solidaire des prévenus.

Pour faire valoir ce que de droit lors de l’audience du tribunal correctionnel le 13 septembre 2010 concernant l’assignation de mesdames Aline Parmentier (secrétaire départementale du PCF 68), Farida Trichine (Association Justice Pour La Palestine) et messieurs Henri Eichholtzer (membre de l’Association France Palestine Solidarité du Haut-Rhin), Jacques Ballouey (membre des Verts) et Mohammad Akbar (association REDA de la dynamique Présence Musulmane).

à..…………….………………, le / /

BDS – Fond souverain Norvège


Similar posts
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]
  • La culture dans la rue à Strasbourg Forum et spectacle des élèves du TNS Place de la République Devant le TNS Papageno Sur les quais Alsace révoltée sur les quais Un policier municipal qui croit encore qu’il est interdit de filmer la police Culture en danger, jeunesse [...]

3 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    9 septembre 2010    

    pour quelqu’un qui prétend se tenir seulement aux faits, il suffit de remarquer que, contrairement à ce que vous affirmez, M. Silsbury, jamais l’ONU n’a décidé le blocus de Gaza, une mesure unilatérale 100% israélienne!

  2. 8 septembre 2010    

    Cher M. Sisbury,

    Au regard de votre réquisitoire, je sais que je ne vous convaincrai pas.

    Pour ceux qui nous lisent, et en tant que parlementaire convaincu que nos sociétés humaines ont besoin de lois et de règles pour que le vivre ensemble soit possible, je souhaite simplement attirer votre attention sur un point précis, un “FAIT, SEULEMENT UN FAIT”, indiscutable : le gouvernement d’Israël se distingue par la violation répétée des résolutions des Nations Unies, et ce depuis plusieurs décennies.

    Or l’Histoire nous dé-montre qu’on ne construit pas une paix durable sur l’injustice, ni sur la violation du Droit, en l’occurrence international.

    cordialement, Jacques Muller

  3. Charles Silsbury Charles Silsbury
    6 septembre 2010    

    LA FOLIE, LA STUPIDITE, LA MALICE, L’ANTISEMITISME ET LA DISTORTION SANS LIMITES.
    LE DECENCE N’EST PAS A L’ORDRE DU JOUR MAIS LE MENSONGE L’EST.

    LE SIEGE DE GAZA EST UNE DECISION DE L’ONU A CAUSE DES MILLIERS DE MISSILES LANCES SUR ISRAEL PAR HAMAS.

    GAZA AFFAMEE? GAZA AFFAMEE?

    GAZA A RECEMMENT OUVERT LES PORTES D’UN SHOPPING CENTRE!…TANT MIEUX !

    LES MARCHES DE GAZA ABONDENT DE DENREES ALIMENTAIRES ET AUTRES (PREUVES OBTENUES PAR PHOTOS) ……. TANT MIEUX !

    GAZA A CONSTRUIT POUR SES HABITANTS UNE PISCINE OLYMPIQUE…..TANT MIEUX !

    LES GAZANS JOUIENT DE LA PLAGE COMME PARTOUT.. . ET TANT MIEUX !

    CRIMES DE GUERRE? APARTHEID? COLONISATION? DEPLACEMENT DES POPULATIONS ? AUTRE CHOSE?

    OUI, NOUS OUBLIONS QUE LA JUDEE SAMARIE, TERRE D’ESSENCE JUIVE, AVAIT ETE REPRISE PAR ISRAEL EN 1967.

    TERRES ARIDES A L’EPOQUE, QUE LES POPULATIONS LOCALES PALESTINIENES AVAIENT ABANDONNEES BIEN AVANT 1967, DES SIECLES AUPARAVANT, PARCEQU’ILS NE POUVAIENT RIEN FAIRE POUSSER.

    CES MEME PALESTINIANS S’ETAIENT INSTALLES DANS LA PARTIES EST (JORDANIE) MAIS SE SONT EMPRESSES DE RETOURNER APRES 1967 QUAND ISRAEL FIT REVALORISER LA TERRE !

    ET EN PLUS, ILS LA RECLAMENT MAINTENANT COMME “LEUR ETAT” !!

    DANS CE CAS LA, ES-CE QUE L’ALLEMAGNE A MAINTENANT LE DROIT DE RECLAMER L’ALSACE LORRAINE DE LA FRANCE ??

    MR MULLER VOUS FAITES HONTE AUX FRANCAIS DE BONNE FOI.

    VOUS PARTICIPEZ DE TOUT COEUR A LA KABALE PERPETREE SANS RELACHE CONTRE ISRAEL.

    PERSONNE NE VOUS DEMANDE DE SUPPORTER ISRAEL ET PERSONNE NE DOIT SUPPORTER ISRAEL.

    UNE SEULE CHOSE VOUS EST DEMANDEE:

    TENEZ VOUS EN AUX FAITS, SEULEMENT AUX FAITS

    RESPECTEZ L’HISTOIRE,

    NE LA DEFORMEZ PAS

    EN RESTANT FIDELE A L’HISTOIRE, VOTRE OPINION CHANGERA VERS ISRAEL

    MONSIEUR MULLER

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.