Vitrines de Strasbourg: oui au rallye, non aux manifestants…

Les Vitrines de Strasbourg devraient se méfier. Pierre Bardet, leur inénarrable directeur, et René Tourrette, leur président, protestent contre l’organisation de la manifestation contre la réforme des retraites, samedi 2 octobre à Strasbourg.

“…trois manifestations successives pénalisent durement l’activité de notre centre-ville“, affirment-ils. Rassurez vous, le Rallye de France qui va occuper et polluer ce centre ville n’est pas visé lui…Bienvenue aux gaz d’échappement et à la pollution sonore des crétins à 4 roues!

Ils ont mal au tiroir-caisse de leurs adhérents. d’autant plus, disent-ils, que ce 2 octobre, outre le fait d’être le premier samedi d’un mois très achalandé par les Alsaciens, se trouve aussi correspondre à un jour de congé pour cause de fête nationale de nos amis d’outre-Rhin qui ont l’habitude de déferler, sans leurs Panzer-Division de jadis, merci à eux.

Vous imaginez la lamentation des caisses-enregistreuses en manque grave d’euros allemands?

Ces messieurs Bardet et Tourrette, non contents de s’opposer à l’une des centaines de manifestations pour la défense des retraites, vont se mettre à dos les citoyens qui, rappelons-le, sont aussi des consommateurs!

Départ de la manifestation: samedi 3 octobre à 14h30, place de la République.

Et jeudi 30 septembre à 18h place Kléber à l’appel du NPA 67 contre le Rallye de France…

Similar posts
  • La Commune de Paris et l’Alsace... Conférence donnée par Jean-Claude Richez au Centre culturel alsacien à [...]
  • Strasbourg antifasciste: 500 dans la ... Ils-elles s’étaient donné rendez-vous à 14h30 place de la gare à Strasbourg en cette veille de second tour de la présidentielle opposant la peste au choléra. Associations antifa, syndicats, partis se sont rassemblés avec force banderoles, pancartes et drapeaux. Peu après l’heure prévue, le cortège s’est ébranlé vers la rue du Maire-Kuss, précédé d’une magnifique [...]
  • Fédéralisme et autonomie vus par R... Une conférence s’est tenue hier 31 mars au FEC sur le thème du fédéralisme. Il y avait moins de 10 personnes dans le public, dont le sénateur EELV Jacques Fernique qui est aussi intervenu depuis la tribune. En dépit de ce très petit nombre d’assistants, les exposés et le débat ont été très intéressants- les [...]
  • Littérature et révolution en Alsace a... Charles Fichter au Centre culturel alsacien, présenté par Jean-Marie [...]
  • Hommage à Denise Haas Denise [...]

1 Commentaire

  1. P.M P.M
    29 septembre 2010    

    En gros ils ne voudraient bosser qu’avec les 2000 qui payaient l’impo sur la fortune…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.