Tribune libre à nos amis du CREP

Bonjour à tous,

Enfin remis d’une quinte de toux monstrueuse qui nous avait pris le
jour de la présentation des bolides de course à la gomme place Kléber,
nous sommes en mesure de vous livrer le compte rendu de la vélorution
qui a fait trembler les couillons du volant :

/// À VÉLO CONTRE LE RALLYE AUTO ///

Malgré la pluie, nous fûmes quelques 170 au départ de cette
vélorution, dont une vingtaine de piétons ! Cette année, nous
n’avons pas arrêté le rallye ? Rendez-vous l’année prochaine…
Rallye, mon cul ! (…)

Lire la suite :
http://crep.strasbourg.free.fr/spip.php?article192

Tant que nous sommes à bicyclette, voici aussi ce que nous avions à
vous raconter de la vélorution universelle. Vous ne serez pas déçus
du voyage :

/// LA VÉLORUTION UNIVERSELLE TRIOMPHE ///

Raaah quel bonheur de parader à 1500 cyclistes sur les Champs
élysées ! Nous fûmes quelques crepu-e-s et autres
Strasbourgeoi-e-s à nous mettre en selle pour nous joindre à la
première vélorution universelle à Paris. Pour une sacrée bouffée
d’énergie. (…)

Lire la suite :
http://crep.strasbourg.free.fr/spip.php?article190

Mais revenons à ce rallye, qui ne pue pas qu’à cause de sa pollution.
Il est un rouage parmi d’autres d’une transformation de notre ville
pour laquelle travaillent nos dirigeants en catimini :

/// STRASBOURG MÉTROPOLE ? LA FÊTE EST FINIE… ///

Adieu Strossburi, bourgade de province endormie. Il est temps de
valoriser notre ville à l’international. Après la litanie des
« Strasbourg capitale » de n’importe quoi, Europe, Noël, vélo ou
choucroute, vive « Strasbourg métropole » ! Hum… On n’est pas
sorti le cul des ronces. Voila une saine lecture venue de « Lille
métropole » pour mieux entraver ce que nos élus mijotent. (…)

Alors que les herbes folles aux bords des routes des Vosges ont été
piétinées par les fans de bagnoles, celles de Strasbourg sont grattées
sous la pression d’une poignée de fâcheux qui ne les jugent pas assez
« ordnung ». Nous aussi écrivons au Maire et au chournal :

/// LETTRES D’AMOUR AUX HERBES FOLLES ///

Les jardins partagés de l’Est de la France feront la fête samedi
16 octobre à 11 heures au jardin partagé de la place Ste-Madeleine
à Strasbourg. La CREP s’incrustera pour proposer aux jardinières
et aux bêcheurs de composer des odes aux herbes folles de nos
trottoirs. (…)

Enfin, rappelez-vous l’année passée, nous étions 700 juchés sur nos
vélos contre le GCO, cette Grosse Connerie Obsolète [1]. Cette année,
le collectif « GCO Non merci » remet le couvert :

— À VÉLO CONTRE LE GCO —

Rendez-vous samedi 16 octobre à 14 h au Wacken, à pied, à vélo, au
à cheval pour se rendre sur la place Kléber où un rassemblement
est prévu à 15 h 30. Les timides résolutions du Grennelle, déjà
empreintes de capitalisme-vert, sont partout écrabouillées. Ainsi
les autoroutes sont relancées… Le GCO fait tristement partie de
la liste, mais « GCO Non merci » pour s’y opposer reste en piste !

Infos pratiques et arguments béton :
http://gcovendenheim.free.fr/

C’est tout pour aujourd’hui… La CREP vous bise, vous souhaite de
profiter du soleil et vous dit à tout bientôt !

[1] http://crep.strasbourg.free.fr/spip.php?article140


CREP – Collectif de Réappropriation de l’Espace Public
http://crep.strasbourg.free.fr/

Similar posts
  • Il y a 80 ans, la rafle du Vel d̵... Commémoration à Strasbourg Traditionnelle commémoration à Strasbourg, sur le site de l’ancienne synagogue, de la rafle du Vel d’Hiv des 16/17 juillet [...]
  • La Commune de Paris et l’Alsace... Conférence donnée par Jean-Claude Richez au Centre culturel alsacien à [...]
  • Strasbourg antifasciste: 500 dans la ... Ils-elles s’étaient donné rendez-vous à 14h30 place de la gare à Strasbourg en cette veille de second tour de la présidentielle opposant la peste au choléra. Associations antifa, syndicats, partis se sont rassemblés avec force banderoles, pancartes et drapeaux. Peu après l’heure prévue, le cortège s’est ébranlé vers la rue du Maire-Kuss, précédé d’une magnifique [...]
  • Fédéralisme et autonomie vus par R... Une conférence s’est tenue hier 31 mars au FEC sur le thème du fédéralisme. Il y avait moins de 10 personnes dans le public, dont le sénateur EELV Jacques Fernique qui est aussi intervenu depuis la tribune. En dépit de ce très petit nombre d’assistants, les exposés et le débat ont été très intéressants- les [...]
  • Littérature et révolution en Alsace a... Charles Fichter au Centre culturel alsacien, présenté par Jean-Marie [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.