Lettre ouverte au maire de Gennevilliers à propos de la banque Dexia

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.

Comité France-Palestine de Gennevilliers

(Association Loi 1901 – adhérent à l’AFPS)

9 RUE DES AGNETTES – 92230 – GENNEVILLIERS

e-mail : afps.gennevilliers@wanadoo.fr

Gennevilliers, le 4 octobre 2010

    à Monsieur Le Maire Jacques BOURGOIN

Monsieur le Maire,

Nous connaissons votre intérêt pour la situation au Proche-Orient. Vous avez à cœur d’être solidaire du peuple palestinien et d’oeuvrer pour une paix juste dans le conflit israélo-palestinien, fondée sur le droit international, pour que puisse voir le jour la coexistence entre deux Etats indépendants, Israël et Palestine, dans des frontières sûres et reconnues, celles 1967.

Aussi je me permets de vous rappeler que lors d’une réunion publique le 1er avril 2010, nous avions, le comité France Palestine ainsi que le collectif d’associations pour la campagne BDS, attiré votre attention sur la Banque Dexia.

En effet, Dexia finance, via sa filiale israélienne, le développement illégal de colonies dans les Territoires Occupés palestiniens comme l’indique le 19 juin 2007 David Kappah, PDG de Dexia Israël : « ….si l’on parle, concernant notre banque, de municipalités situées au-delà de la ligne verte, nous avons octroyé une aide financière ces deux dernières années et demi à Alfei Menasheh, Elkana, Beit-El, Ariel, Beit Aryeh, le Conseil régional de la Vallée du Jourdain, Givat Zeev, le Conseil régional de Har Hevron, Kedumim, Beit Aryeh (…)Cela veut dire que, oui, c’est nous qui les soutenons financièrement et c’est encore vers nous que l’on vient pour recevoir du crédit ». Tous ces lieux cités sont des colonies illégales situées en Cisjordanie occupée, 36 colonies pour la seule Vallée du Jourdain… !

Le financement par Dexia d’infrastructures nécessaires au développement de toutes ces colonies israéliennes qui dépossèdent les villageois et paysans palestiniens de leur terre et de leur eau, est contraire au droit international et à la paix .De plus Dexia agit contre deux principes de la déclaration des institutions financières sur l’environnement et le développement durable qu’elle a signée en 1998 : « Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l’homme dans leur sphère d’influence » et « à veiller à ce que leurs propres compagnies ne se rendent pas complices de violation des droits de l’homme »

Une campagne « Palestine occupée, Dexia impliquée » lancée en Belgique avec le soutien de 29 autorités locales a permis de faire reculer Dexia sur le financement de colonies mais Dexia continue à financer les colonies de Jérusalem-est. Il est donc important de poursuivre la pression pour le respect du Droit.

Or une décision municipale du 22 juin 2010 vous a autorisé à signer un contrat de prêt auprès de Dexia pour le financement de la reconstruction du Centre de Santé municipal.

De même, le conseil municipal du 29 septembre a statué sur un emprunt de l’OPH de Gennevilliers auprès de Dexia.

Loin de nous l’intention d’interférer dans les décisions budgétaires de la ville. Cependant, permettez nous d’exprimer notre étonnement et nos regrets devant ces demandes d’emprunt auprès de Dexia contredisant la politique de solidarité avec le peuple palestinien dont vous faîtes preuve.

Aussi, permettons- nous de vous prier, Monsieur le Maire, d’envisager des demandes de prêt auprès d’autres organismes

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations militantes

    Pour le Comité France Palestine de Gennevilliers
    La Présidente, Hélène KORB


Similar posts
  • Selon le CRIF-Alsace, la Ville de Str... La Feuille de chou a pris connaissance de la lettre du CRIF-Alsace adressée à la maire de Strasbourg, Mme Barseghian: Madame la Maire, Le CRIF constate depuis longtemps une montée de l’antisémitisme en lien avec le conflit Israélo-palestinien. Nous en avons eu récemment, à Strasbourg, un triste exemple avec l’agression d’un graffeur missionné par la [...]
  • A propos de la prétendue “impor... Lu dans les DNA du 7 septembre 2020 Géopolitique municipale Le conseil municipal de Strasbourg a approuvé lundi dernier une motion à la suite de l’agression antisémite d’un graffeur dans un quartier de la ville. La finalisation de ce texte a donné lieu à un vif échange entre des représentants de la majorité municipale, dont [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • ISRAËL. BENNY GANTZ OU LA GRANDE TRAH... L’HUMANITE – Vendredi, 27 Mars, 2020 ISRAËL. BENNY GANTZ OU LA GRANDE TRAHISON AU SERVICE DE NETANYAHOU Pierre Barbancey Dans un retournement aussi spectaculaire qu’inattendu, le chef du Parti Bleu-Blanc a rallié le camp de son rival Benjamin Netanyahou. Le communiste Ayman Odeh, chef de la Liste unie, dénonce cette volte-face. Benjamin Netanyahou en rêvait. [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.