El Watan:L’Europe sollicite Israël Aircraft Industries


Confusion entre immigrants clandestins avec terroristes

El Watan, 14 novembre 2010

La patrouille autonome de surveillance des frontières envisage d’utiliser des robots et des drones pour repérer, à distance, les immigrés clandestins.

En plus du Amass, quatre autres projets de nouveaux systèmes destinés à aider les autorités européennes dans leur lutte contre l’immigration clandestine sont actuellement entre les mains de chercheurs spécialisés dans ce type de technologies de pointe. Il s’agit des systèmes Operamar, Wima, Effisec et Talos.
C’est ce qu’ont indiqué des sources bien informées, et ce, en réaction à l’article d’El Watan du 7 novembre 2010.
Le premier, précisent-elles, consiste en la création de «fondations d’une capacité paneuropéenne en matière de sécurité maritime».
Le Wima propose, quant à lui, de multiplier l’usage des drones pour une surveillance plus efficace des côtes européennes.

L’immigration clandestine et le trafic d’êtres humains sur les mers sont les deux exigences auxquelles doit répondre le Wima. D’où le titre de «systèmes des systèmes» qu’entendent lui donner ses concepteurs. En vue d’un renforcement plus accru des capacités en termes de contrôle et de surveillance des postes frontières (terrestres, aériennes et maritimes), l’UE a, en outre, affecté une enveloppe conséquente pour la mise au point du nouveau dispositif Effisec.

DÉTECTION DE PRODUITS ILLICITES

Celui-ci porte, pour sa part, sur l’intégration d’une série de technologies existantes et complémentaires (biométrie, documents électroniques, reconnaissance des signaux, analyses visuelles, détection de substances).
La vidéosurveillance fait partie des pistes envisagées, ajoutent nos sources, trouvant inadmissible de loger les personnes migrantes à la même enseigne que les produits de contrebande.
Et pour cause, expliquent-elles, détecter l’immigration illégale et les produits illicites est l’objectif essentiellement assigné au système Effisec. S’agissant du Talos, nos interlocuteurs estiment qu’il «traduit au mieux le fantasme de frontière virtuelle». Son concept : la patrouille autonome de surveillance des frontières, qui pense utiliser des robots et des drones pour repérer, à distance, les immigrés clandestins et les interpeller avant qu’ils ne s’évaporent dans la nature.
Soit, des systèmes mobiles, modulaires et adaptables à toutes les situations.
Le chef de projet de Talos, ont-ils noté, est une société polonaise de robots démineurs d’origine militaire (PIAP).
Selon leurs propos, cette société rêve de cloner ses engins IBIS, équipés de caméras thermiques et capables de tirer des projectiles en tous genres pour traquer les candidats à l’immigration.

«Ce beau bébé, un robot ‘de combat’ (pas seulement d’observation) a gagné la médaille d’argent au concours Eureka 2008, remis à Bruxelles en novembre 2008 par les huiles de la Commission européenne», ont fait savoir les mêmes sources, qui ont préféré garder l’anonymat. Le drone Quadri, ou «V3» dans sa version «écolo», de l’importateur du taser en France peut, selon eux, tirer des cartouches paralysantes par décharges électriques.
Aussi, le robot IBIS sera doté de capacités lui permettant d’embarquer des armes dites à «énergie dirigée», mot savant pour désigner les canons à ultrasons, ajoutent-elles.
Et pour assurer le volet aérien de Talos, il a été fait appel aux compétences de la compagnie Israël Aircraft Industries, un des leaders mondiaux des drones de surveillance et d’attaque.
Sa spécialité : détecter, localiser, cibler des terroristes, des trafiquants, des immigrés illégaux ou d’autres menaces sur la sécurité publique, 24h/24, même en cas de mauvaise météo et de faible visibilité. «On imagine bien où tout ce bel arsenal israélien a été testé grandeur nature», ont conclu les mêmes sources.
Naima Benouaret.

Similar posts
  • Commémoration du 17 octobre 1961 à St... [...]
  • Le massacre du 17 octobre 1961 à Pari... Quelques dizaines de participants ont assisté hier soir au FEC de Strasbourg à une conférence d’Olivier Lecour-Grandmaison, à la veille de la commémoration du soixantième anniversaire de ce massacre commis par les policiers dirigés par Maurice Papon, sous la présidence du général de Gaulle. L’orateur a souligné particularisme français où aucune reconnaissance ni réparation n’ont [...]
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Trop c’est trop: les étudiants ... Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la République à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escarpe. Plusieurs témoignages ont été entendus avant le départ du cortège, sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans [...]
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]

6 Commentaires

  1. Charles Ingals Charles Ingals
    15 novembre 2010    

    Comme c’est facile de traiter vos contradicteurs de troll !!!
    facile et petit

    Chomsky n’aimerait surement pas la manière avec laquelle vous tentez de discréditer un écrivain LIBRE comme Houellebcq !!!

    N’est ce pas Marc?
    Pardon Schlomo !!

  2. Schlomo Schlomo
    15 novembre 2010    

    merci Marc du conseil, que je devrai peut-être un jour suivre, mais vois-tu, en tant que chomskyen j’ai du mal à censurer même les “trolls”…ou autres pourrisseurs…

  3. marc marc
    15 novembre 2010    

    comme s’il y avait un fond à ces commentaires,

    s’il te plaît, Schlomo, censure, c’est pénible dans les commentaires de voir étalé, autant de bêtise et de propagande inepte qui ne vise qu’à occuper le terrain et détourner du sujet avec un peu de provoc, comme toute bonne hasbara.

    d’un autre coté c’est rassurant, ça prouve que tu as suffisamment de poids pour les embêter, car si c’était seulement des gens qui n’aiment pas ton site il y a longtemps qu’il n’y viendraient plus,

  4. Popol Popol
    15 novembre 2010    

    chez toi l’anglicisme c’est pas un tic !!!

    Et sur le fond?

  5. Schlomo Schlomo
    15 novembre 2010    

    halte aux tics anglicistes!

  6. Ginette de Mufflins les nonnes Ginette de Mufflins les nonnes
    15 novembre 2010    

    Yes and so?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.