Le CRIF serait-il néga-sioniste?

Le CRIF, dont on n’a jamais entendu aucune condamnation des crimes de guerre commis par l’État d’Israël, proteste contre une exposition de photographies des victimes des bombardements israéliens sur Gaza.

A moins qu’il n’en assure, bien malgré lui, le service après vente?

L’image du réel serait-elle plus insupportable pour les sionistes que le réel?

Il est vrai qu’ils nient en général les crimes de guerre israéliens pour ne les attribuer qu’au “terrorisme”.

Une forme inédite de “néga-sionisme“?

http://culturebox.france3.fr/all/29623/gaza-2010-regards-sur-une-terre-meurtrie-par-kai-wiedenhofer#/all/29623/gaza-2010-regards-sur-une-terre-meurtrie-par-kai-wiedenhofer

Le Crif s’indigne d’une expo photo sur Gaza au musée d’art moderne de Paris

PARIS, 15 nov 2010 (AFP) – Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) s’est indigné lundi d’une exposition du photographe Kai Wiedenhöfer sur des personnes mutilées à Gaza qui se déroule dans les locaux du musée d’Art moderne de la Ville de Paris.
Le musée accueille jusqu’au 5 décembre une exposition “Gaza 2010” réalisée par l’Allemand Kai Wiedenhöfer, lauréat du prix de photojournalisme attribué par Carmignac Gestion.
Le photographe “ne veut pas simplement montrer des victimes d’opérations de guerre comme il y en a malheureusement dans tous les conflits armés. Il fait oeuvre de propagande”, écrit le Crif dans un communiqué.
“Il veut ignorer que de nombreux Israéliens aussi ont été victimes et marqués à vie par des attentats dont la plus grande partie a été organisée par le Hamas (…)”, poursuit l’organisation.
“Cette focalisation contre Israël est un acte de militantisme politique que ne devrait pas accepter le musée d’Art moderne de Paris, qui est sous la responsabilité de la Ville de Paris”, considère le Crif.
“Nous sommes surpris que le musée d’Art moderne de Paris puisse abriter une exposition aussi politique que celle-là alors que ce n’est pas forcément sa vocation”, a répondu Marc Knobel, chercheur au Crif, interrogé par l’AFP.
Il souligne que le Crif n’a pas pour habitude de dénoncer des expositions. “C’est un peu une première”, selon M. Knobel. “Nous n’appelons pas pour autant à la censure de cette exposition”, a-t-il ajouté.
Interrogé par l’AFP, le directeur du musée d’Art moderne de la Ville de Paris, Fabrice Hergott, a répliqué : “cette exposition ne fait pas partie de la programmation du musée”.
Elle a lieu dans le cadre d’un contrat de mécénat avec Carmignac Gestion. Mécène du musée, cette société de gestion d’actifs dispose d’une salle pendant un mois pour présenter les travaux du photographe primé, a dit M. Hergott.
“Nous n’intervenons pas sur le contenu”, a dit M. Hergott qui reconnaît que les photos sont “dures”.
Un avertissement à l’entrée prévient déjà que l’exposition peut choquer un public sensible, dit-il.
“Nous allons peut-être multiplier les avertissements, en soulignant qu’il s’agit d’un prix de journalisme accueilli par le musée dans ses murs”, a ajouté M. Hergott.
Le prix créé par Edouard Carmignac en 2009 consiste à financer un reportage sur un thème donné, en prise directe avec l’actualité. La bourse est de 50.000 euros. Le laurat se voit offrir une exposition et un livre, édité chez Steidl.
Le jury 2009, présidé par le photographe William Klein, était composé de personnalités reconnues du monde de la photo.

Similar posts
  • Rentrée des luttes en Alsace Gilets jaunes, Marche pour le climat, Vélorution contre la Start up Nation Israël, femmes contre les violences machistes, on avait le choix des bonnes causes ce samedi 10 septembre. Le 11 septembre anniversaire du putsch de Pinochet au Chili Colmar Statue de la liberté à Colmar   Intervention UJFP-Alsace Vidéo de Christan Bonardi Publiée par [...]
  • A propos de la prétendue “impor... Lu dans les DNA du 7 septembre 2020 Géopolitique municipale Le conseil municipal de Strasbourg a approuvé lundi dernier une motion à la suite de l’agression antisémite d’un graffeur dans un quartier de la ville. La finalisation de ce texte a donné lieu à un vif échange entre des représentants de la majorité municipale, dont [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Manifestations pour le droit au logem... Hier, les Dernières Nouvelles d’Alsace n’ont rien vu des quatre manifestations place Kléber! 150 à 200 manifestants pour le droit au logement avec des SDF, des squatters, des Gilets jaunes qui ont défilé ensuite, un rassemblement pour la Palestine au pied de la statue Kléber, un autre d’Alsace-Syrie à 17h et Extinction Rébellion contre la [...]

6 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    17 novembre 2010    

    et du coup, je serais un faux-rissonien…un faux!

  2. Etonnant non ? Etonnant non ?
    16 novembre 2010    

    « néga-sionisme«

    Super comme jeu de mot. Bravo ! Effectivement ce n’est un Hapax. Faurisson et compagnie nous l’ont déjà servi.

  3. Schlomo Schlomo
    16 novembre 2010    

    Israël, “l’État juif” selon la formule consacrée et “démocratique” ajoutent-ils…(pour les juifs, enfin pas tous) est le produit (encore inachevé…) du projet sioniste du 19e siècle, donc soutenir ce pays c’est être sioniste

    le négationnisme, en général, c’est le fait de nier l’existence de quelque chose (ici, des crimes de guerre israéliens, dont les images ne devraient pas être vues dans cette exposition au Centre Pompidou

    le terme n’est pas un hapax qui désignerait seulement la thèse des crétins qui nient l’existence du génocide des juifs par les nazis

    celui que tu cites, par exemple

  4. Fred Fred
    16 novembre 2010    

    Soutenir Israel est – ce être sioniste??
    Connex’ sion n’ a rien de choquant alors que negasionnisme tu sais très bien que si : c’ est prêter aux victimes les intentions de leurs bourreaux!

    Du dieudonne dans le style

  5. Schlomo Schlomo
    16 novembre 2010    

    faut être aveugle et sourd pour ne voir et entendre que le CRIF soutient Israël quoiqu’il fasse!

    et c’est Goldnadel qui a inventé le jeu de mot Connec’Sion, s’exposant à ce que d’autres inventent le néga-sionisme

    pas besoin d’être Dieudonné…

  6. Fred Fred
    16 novembre 2010    

    Quel rapport existe – t – il entre une association francaise et le sionisme?
    Je ne vois pas le rapport!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.