“Les churros ne passeront pas!”

Un marché de Noël sous le signe de la préférence alsacienne?

Dès le début du mois de novembre, les Strasbourgeois sont déjà plongés dans l’atmosphère de Noël. Le Très Grand Sapin, à peine coupé dans les Vosges du nord, est déjà sur son pied de béton place Kléber; Antoinette Pflimlin astique ses boules bleues; les services de la CUS accrochent les guirlandes lumineuses; les commerçants décorent leurs vitrines. Bientôt les chalets de bois pousseront place Broglie (prononcez Breuil, si vous êtes de l’intérieur…), et les polémiques ont démarré au sujet des produits noéliques alsaciens de souche ou pas.

Les DNA nous l’apprennent ce matin:

Roland Ries ne préfère pas s’attarder sur l’histoire des churros bannis des marchés de Noël. Ni sur la levée de boucliers concernant l’ouverture du marché un 25 décembre.

Symptôme d’une gêne? Alors, parlons en!

A la Feuille de Chou aussi, nous (pluriel de majesté) sommes divisé.

Ce qui est certain, et désormais malheureusement irréversible, c’est que le vieux marché de Noël, le Christkindelsmärik de notre enfance est mort, assassiné par la marchandisation et la touristification planétaires.

Autrefois, je parle des années 1950 et 1960 du siècle et millénaire dernier, je m’y régalais de l’odeur des sapins coupés, devant l’Opéra, au pied de la statue du Maréchal Leclerc, des Gaufres Lorraines (disparues), du tchuk-tchuk nougat, des pommes d’amour, et, pour les yeux, des santons et autres accessoires pour la crèche, sans oublier la clochette de l’Armée du Salut à l’entrée du côté de la rue de la Mésange. Le marché fermait le jour de Noël, sans jouer les prolongations pour tour-opérateurs jusqu’au 31 décembre.

Depuis des années maintenant, ce marché fait l’objet d’une Disneylandisation effrénée dans une opération de communication commune de la ville et des commerces intéressés par l’odeur du Gelt.

On y trouve n’importe quoi désormais, loin des connotations propres au Noël chrétien. Il y a certes encore de nombreux produits traditionnels d’Alsace ou d’ailleurs, vendus par de vrais artisans qui fabriquent toute l’année ce qu’ils vendent en un mois à peine. Mais on y trouve aussi toutes les horreurs industrielles Made in China ou ailleurs, sans parler des nourritures proposées au touriste affamé et frigorifié, quoique les hivers, réchauffement climatique oblige, n’en déplaise à Allègre, n’aient plus grand-chose à voir avec ceux d’antan, où la température tombait souvent bien en dessous de zéro pendant des périodes prolongées.

C’est ici qu’il faut revenir à l’injonction de la municipalité qui a décidé de faire le ménage dans le capharnaüm. Et c’est ainsi que notre adjoint aux foires et marchés, le dénommé Eric Elkouby, célèbres pour ses frasques incendiaires, a été chargé de nettoyer les écuries d’Augias, enfin de commencer cette année. Donc, exeunt les churros! Note: exeunt est le pluriel d’exit qu’on trouve fréquemment et fautivement à cet endroit.

Les churros, pourquoi les churros, direz vous. S’eesh net elssäsich! (Ce n’est pas alsacien!). Certes, mais la pâte de noisettes des crêpes? Et les bonnets clignotants? Et les Flammekueche sur baguette, une invention récente et juteuse (pour la caisse des commerçants, parce que la baguette…), c’est alsacien, mais ça ne faisait pas partie du Christkindelsmärik d’antan. Alors? On comprend l’embarras de Roland Ries qui est aussi en partie le nôtre.

Laissons de côté la question de la liberté du commerce. Les Vitrines de Strasbourg et M. Bardet s’en occuperont. Si on applique totalement la règle du tout authentiquement –eigentlich-alsacien, va falloir un très grand balai et plusieurs camions-poubelles. Mais du coup, on ferait dans la “préférence alsacienne“, qui ressemble trop, à un autre niveau, à la “préférence française” ou “européenne” chère à l’extrême-droite xénophobe et nationale-(ou européo-chauvine. Et Alsace d’Abord (rien ensuite) avec Jacques Cordonnier, successeur de l’identitaire Robert Spieler de se frotter les mains: les socialistes et les Verts, pardon, Europe-Ecologie-Les-Verts relaient la propagande préférencialiste! C’est comme la Coop,qui malgré sa pub pour des produits locaux alsaciens se vend à Leclerc (l’autre, pas le maréchal).

On n’a pas de bonne solution, à vrai dire, car il semble qu’avec cette affaire on soit automatiquement dans le double-bind (la double contrainte). On aime aussi que les traditions, vraies au fausses, réinventées, soient respectées et que l’Alsace ne ressemble pas au reste du monde comme les zones commerciales ou les entrées de ville se ressemblent toutes, mais en même temps, la “préférence” exclusive qu’elle soit alsacienne, française ou européenne nous fait gerber.

DÉSOBÉISSEZ, MAIS LISEZ!

A propos de double bind, vu cette affichette hier à la Librairie Kléber, en dessous d’un rayon spécialement aménagé pour proposer des livres “désobéissants”.

Si j’obéis à l’injonction de lire, je ne lirai pas.

Si je lis, c’est que je désobéis à l’injonction.

La solution du dilemme, c’est que le “désobéissez” fait signe vers le contenu des livres proposés à cet endroit, et non vers le fait de lire ou pas. Ouf!

Similar posts
  • Communiqué de presse Gilets Jaunes St... [...]
  • Martinez à Macron Monsieur Emmanuel MACRON Président de la République Palais de l’Élysée 55, rue du Faubourg Saint Honoré 75008 PARIS Montreuil, le 06 avril 2020 Monsieur le Président de la République, La crise sanitaire du COVID 19 ne faiblit pas. La pandémie du nouveau coronavirus a déjà fait des dizaines de milliers de morts dans le monde [...]
  • En GAV à domicile 6 avril Le préfet de la région Grand-Est a réquisitionné des millions de masques sur l’aéroport de Bâle-Mulhouse, sans fournir aucune explication même au Journal. Pour les logements inoccupés, elle (car le préfet est une femme) n’est pas aussi active. Nous sommes à la veille de la quatrième semaine de GAV. On assiste à une baisse relative [...]
  • En période de pandémie, embargo, bloc... Lu dans l’Humanité EN PÉRIODE DE PANDÉMIE. EMBARGO ET BLOCUS, ATTEINTES À L’INTÉGRITÉ DES PEUPLES La tribune de Mireille Fanon-Mendès France Fondation Frantz-Fanon Adda Bekkouche Ancien enseignant à l’université Paris-I, Panthéon-Sorbonne une violence illégitime Mireille Fanon-Mendès France Fondation Frantz-Fanon  et  Adda Bekkouche Ancien enseignant à l’université Paris-I, Panthéon-Sorbonne Les embargos et blocus sont aujourd’hui, plus qu’hier, des agressions [...]
  • En GAV à domicile, vendredi 3 avril Ciel gris bien que la météo du smartphone annonce ensoleillé et 0 % de risque de pluie. Sur ma page FB, j’ai commencé une série photographique destinée à pallier la fermeture des musées et galeries de peinture. Photographie d’une peinture par jour. Christophe Meyer, Daniel Depoutot et Christophe Hohler pour commencer. Sauf si le confinement [...]

42 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    21 novembre 2010    

    les sionistes disent que les juifs sont le vrai peuple indigène de la Palestine; ils ont fait de la thora un cadastre!

  2. Ernesto Ernesto
    21 novembre 2010    

    Il n’ y a pas de peuple indigène!
    Encore moins de peuple indigène palestinien!
    Le peuple palestinien est une construction intellectuelle!

  3. Fred Tagada Fred Tagada
    20 novembre 2010    

    je ne me considère point comme un nul !!

    j ‘ ai horreur de cette collection !!!
    Si je veux connaitre l’Histoire de l’Alsace je lis des historiens !!

  4. Schlomo Schlomo
    20 novembre 2010    

    pas gentil pour mes amis Astrid Ruff et Pierre Kretz, auteurs de l’Alsace pour les nuls

  5. Schlomo Schlomo
    20 novembre 2010    

    ça confirme ce que je dis
    s’il n’y avait pas ces frontières, les Africains, et les autres, ne risqueraient pas leur vie pour les franchir!

  6. Schlomo Schlomo
    20 novembre 2010    

    l’État sioniste pratique l’épuration ethnique du peuple indigène palestinien

  7. Schlomo Schlomo
    20 novembre 2010    

    n’en êtes vous pas encore parvenu au stade de la subjectivation?
    tiens, lisez donc La condition humaine n’est pas sans condition de Jean-Pierre Lebrun chez Denoël

  8. Eleul Eleul
    20 novembre 2010    

    Il ne s’ agit pas d’ humour !

  9. Eleul Eleul
    20 novembre 2010    

    Toi petit nanti occidental tu te moques des frontières ..
    Ce n’ est pas le cas de tous mes frères africains qui meurent au quotidien dans l’ indifférence de gens comme toi pour tenter de les passer ces frontières!

    Comment peux tu dire de telles absurdités??

  10. Richard Richard
    20 novembre 2010    

    Vous noterez que schlomo se fout des frontières!!
    C’ est quoi ton problème contre l’ Etat d’ Israel alors si tu te moques des frontières?

    Ce gars la est fantastique!

  11. Richard Richard
    20 novembre 2010    

    Moi je
    moi je
    moi je…

  12. Schlomo Schlomo
    20 novembre 2010    

    les frontières, on s’en fout

  13. Richard Richard
    20 novembre 2010    

    Non on ne s’ en fout pas des nationalités!
    Vous piétinez les efforts d’ intégration de ces gens et c’ est scandaleux!!

  14. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    exemple: nous Louis XIV, roi de France, sommes investi du pouvoir royal…
    revois ta grammaire!

  15. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    il y a des français d’origine turque, et moi je suis un juif alsacien et français (dans cet ordre, ne vous en déplaise); un de mes grands-pères né en 1869 français, est devenu allemand en 1870, a servi le Kaiser sous l’uniforme, puis est redevenu français en 1918 et s’il n’avait quitté l’Alsace avant l’annexion il aurait été allemand à nouveau et nazifié; alors les nationalités, hein, on s’en fout, c’est le hasard de la naissance…

  16. Fred Fred
    19 novembre 2010    

    Non non Monsieur!
    Faux!

    Pluriel de majesté??
    Il se prend pour qui le camarade?

  17. Fred Fred
    19 novembre 2010    

    Je vous laisse vos lectures cher Monsieur!
    La culture vulgaire me fait horreur!

  18. Fred Fred
    19 novembre 2010    

    Tu es ridicule
    sincèrement ridicule!

  19. Fred Fred
    19 novembre 2010    

    Schlomo y a pas, une fois pour toutes de turcs français ou d’ arabes français!
    Il n’ y a que des français!!

    Toujours ce déni de racisme..
    Et puis cessez d’ insulter la droite!
    Il s’ agit la de diffamation!

  20. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    quel humour de Panzerdivision!

  21. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    toi-même, le troll!

  22. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    tu as mal lu mon texte
    nulle part je ne dis que je suis pour ou contre les churros
    retourne au CP

  23. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    révise ta grammaire!
    c’est un pluriel de majesté, donc le nous désigne une seule personne, (moi) donc l’accord se fait au singulier…

  24. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    c’est comme ça qu’on appelle les Français d’outre Vosges ici; ce n’est pas péjoratif, cela souligne juste des histoires différentes
    lire l’Alsace pour les nuls!

  25. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    la droite strasbourgeoise est anti turque et anti arabe, et anti musulmans même quand les gens sont ou sont devenus des Français

  26. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    je m’en contrefous des churros, mais pas de la “préférence” ceci ou cela

  27. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    Noël n’est pas à l’origine une fête mondiale!
    le solstice d’hiver, fêté par les païens et les fascistes?

  28. Fred Tagada Fred Tagada
    19 novembre 2010    

    Non au nettoyage gastronomique !!

    Nous devons à tout prix nous mobiliser contre la churrosphobie galopante: nous devons contacter Stéphane et Noam et lancer une action de Boycott international contre les cigognes en laine!!

  29. Fred Fred
    19 novembre 2010    

    N’ avez vous pas parfois , l’ impression d’ avoir perdu une occasion de vous taire?

  30. Fred Fred
    19 novembre 2010    

    Tous ensemble tous ensemble pour la fierté et la longévité des churros!

    Non a la churrosphobie de la Mairie de Strasbourg!

    Tous avec Schlomo le héros des beignets a l’ huile!

  31. Fred Tagada Fred Tagada
    19 novembre 2010    

    ” A la Feuille de Chou aussi, nous (pluriel de majesté) sommes divisé. ”

    Monsieur Sclomo , l’adjectif s’accorde avec le verbe être, il faut écrire ” sommes diviséS ”

    Amicalement

  32. Louise Louise
    19 novembre 2010    

    Schlomo le régionaliste intégriste ( regardez le pester sans cesse contre les gens de ” l’intérieur” ( il parle comme ma grand mère, il est d’un autre temps …)), râle ( il ne sait faire que cela ) contre cette mesure de salubrité publique en la faisant passer pour de la ” préférence alsacienne ” alors qu’il n’a de cesse de promouvoir une certaine culture rétrograde de notre région !

    C’est y pas cohérent tout ca crévindiou?

  33. Fred Fred
    19 novembre 2010    

    Il parle des kebabs de France!!

    Pourquoi nous parlez vous d’ arabes ou de turcs?
    Les gens qui tiennent ces restaurants ne méritent pas la nationalité francaise ou quoi??

  34. Fred Fred
    19 novembre 2010    

    Schlomo a enfin trouve un combat a sa taille : la lutte pour la survie des Schurros!
    What a mensch!!

  35. Fabrice Fabrice
    19 novembre 2010    

    Et pourquoi donc le marché de Noël devrait être “alsacien”. Noël au départ est une fête mondiale qui n’a que peu à voir avec les spécialités régionlaes. Rappelons d’ailleurs que le Noêl chrétien provient d’une récupération pure et simple des fêtes paiennes de l’allongement des jours. Comme d’autres jours marquant l’année (le changement des saisons) la religion chrétienne ou les autres n’ont fait que s’imiscer là dedans.

    Donc les churros, kebab et même les hamburgers non estampillés “Mac Do” ont leur place au marché de Noêl, car c’est la fête de l’allongement des jours.

    Au marché de Noël à rebaptiser “marché du solstice d’hiver” fêtons la fraternité d’abord.

  36. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    on s’en fout qu’ils ne soient pas (selon vous, européens); les dim sun ne le sont pas non plus, alors?
    la question essentielle: est-ce bon ou pas? et l’hygiène est-elle respectée, mais ça vaut pour toutes les gargotes

    votre cible évidente, c’est l’Islam, rien que l’Islam, (et les Arabes et les Turcs) d’où votre proximité avec l’extrême-droite alsacienne et autre

    vous allez voir que bientôt, on va devoir revenir à “il est interdit d’interdire“!

  37. 19 novembre 2010    

    – les döners ne sont pas européens (sf quand ils sont grecs)
    – les döners pullulent de façon suspecte, curieux, y aurait-il de l’argent sale caché là dessous ?
    – la mafia x en profite largemen
    – ils ne sont pas contrôlés en termes d’hygiène ou peu
    – ce sont des attentats diététiques et gustatifs
    A tt cela vous allez nous répondre que c’est turc, donc européen, que la mafia turque n’en profite pas etc…
    Rappelons quand même les trafics liés à la viande utilisés…(et ne parlons pas de mc do qui eux, sont très surveillés.
    Cela dit, quelle logique d’interdire de pauvres beignets au sucre ? au lieu d’interdire les saucisses dégueulasses ou les inepties comme la baguette dont vous parlez ? les socialos font n’importe quoi décidément

  38. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    et Quai des Brumes, Grand-Rue…

  39. Schlomo Schlomo
    19 novembre 2010    

    où est votre logique, en faisant mine de défendre les churros tout en dénigrant les doners kebabs?

  40. LDS LDS
    19 novembre 2010    

    La municipalité socialiste de Strasbourg veut interdire les churros, El ayuntamiento socialista de la Capital Europea prohíbe churros en el mercado de Navidad, le blog de la Droite Strasbourgeoise lui répond :

    http://www.ladroitestrasbourgeoise.com/archive/2010/11/17/la-mairie-socialiste-de-strasbourg-veut-interdire-les-churro.html

  41. robin robin
    19 novembre 2010    

    La librairie Kléber invite aussi n’importe quel journaliste “chien de garde”comme Nicolas Demeuré;

    N’oubliez pas les bouquinistes de Gutenberg et alentours,que la Ville de Strasbourg oublie

    dans sa pub de Noel “noel.strasbourg.eu”

  42. 19 novembre 2010    

    tiens nous sommes encore d’accord avec vous (sauf qu’on voit pas bien le coup d’Alsace d’abord et Cordonnier mais bon vous êtes un brin focalisé sur lui on dirait). On se demande ce qui a dirigé Elkouby vers cela. De notre côté, nous avons partagé aussi notre analyse sur notre site qui ne vous conviendra pas.
    Mais en tout cas, la disneylandisation et le tourisme de masse nous feront crever un jour.
    Sur Kléber, il aurait été intéressant de voir quels livres sont proposés ! il faudra aller voir…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.