Francophonie à Gaza avec Stéphane Hessel et Régis Debray

Le département de français rencontre Stéphane Hessel et Régis Debray à Gaza

Le département de français a participé, de façon très active, à la rencontre avec deux personnalités françaises en visite dans la bande de Gaza, le diplomate Stéphane Hessel et l’écrivain Régis Debray, rencontre organisée au Centre Culturel Français de Gaza, le mercredi 27 octobre 2010.

Plus de cinquante personnes : professeurs, journalistes, étudiants, et personnalités civiles, notamment des Palestiniens francophones, ont assisté à cette soirée-témoignage, animée par les deux visiteurs français.

Lors de cette rencontre, le département de français était représenté par Monsieur Ziad Medoukh, son responsable, ainsi que cinq de ses étudiants. Ils ont écouté avec attention et intérêt les deux personnalités françaises, en visite dans la bande de Gaza pour trois jours, donner un compte-rendu de leur séjour et en faire le bilan.

Tout d’abord, Stéphane Hessel, a parlé de l’objectif de sa visite : en premier lieu, exiger la levée de ce blocus inhumain imposé par les forces de l’occupation israélienne depuis plus de quatre ans, et ensuite, rencontrer les représentants de la société civile, sans oublier aussi de manifester sa solidarité envers la population qui souffre de ce blocus et des mesures atroces de l’occupation. Il a évoqué dans son intervention la nécessité d’appliquer le droit international en Palestine, droit violé par Israël.

Il a parlé du travail de l’association “Voix de l’enfant” dont il est membre, et de ses différentes activités et projets à Gaza, notamment dans les camps de réfugiés, afin de rendre leur sourire aux enfants Gazouis.

Puis, l’écrivain Régis Debray, a parlé de son livre : “l’Occident face à la questionne palestinienne“, il a signalé l’évolution de l’opinion publique en Europe en faveur de la cause palestinienne, et le soutien, à cette noble cause, de la société civile et les organisations des droits de l’Homme en France.

Ensuite, un débat s’est ouvert entre les invités et le public. Celui-ci a posé beaucoup de questions et échangé avec eux. Ziad Medoukh, a interrogé Stéphane Hessel sur la compagne BDS en France, et son implication dans cette compagne, sur l’annulation de son procès et sur les attaques dont il fut l’objet de la part des associations juives françaises ; il a expliqué que les Palestiniens ne demandent pas aux solidaires d’être pro-palestiniens, mais d’être pro-justice, car la cause palestinienne est une cause de justice avant tout.

Ziad Medoukh fut invité d’honneur du dîner qui suivit ce débat, en présence du personnel du Consulat de France à Jérusalem, des membres du Centre Culturel Français de Gaza, des deux personnalités françaises invitées et de, Madame Martine Brousse, présidente de l’association “Voix de l’enfant“. On a pu constater combien les institutions et personnalités françaises apprécient et respectent le responsable de ce seul département de langue française, ainsi que la qualité de son travail au sein l’université Al-Aqsa et dans la bande de Gaza.

Similar posts
  • 20 morts à Gaza, dont 9 enfants L’horreur des bombardements de cette nuit Tard hier soir Iyad nous envoie ce message “Nouveau massacre à Gaza, 3 enfants tués dans des raids israéliens”. Puis, impossible d’appeler, WhatsApp ne fonctionne plus… Cette nuit nous a ramenés 23 ans en arrière quand nous tremblions pour nos amis et nos proches bombardés (“pour leur bien” – [...]
  • BDS: TEVA contre Olivia Zemor à Lyon Chères amies, Chers amis, Nous avons été très touchés par l’extraordinaire mobilisation en France et à l’étranger concernant le procès intenté par TEVA contre Olivia Zémor. Ci-dessous un compte-rendu de ce procès qui s’est déroulé mardi à Lyon et s’est terminé à 22 H. Le tribunal rendra son jugement le 18 mai prochain. « Nos [...]
  • L’Archevêque de Paris veut ferm... Chers amis, Peut-être le savez-vous, mais le Centre pastoral St-Merry, acteur reconnu d’un Eglise ouverte sur le monde, solidaire des plus démunis et de toutes les victimes d’injustices, en France comme à l’étranger (voir par exemple l’action du groupe Gaza dont je m’occupe) est l’objet d’une attaque en règle de l’archevêque de Paris, qui a [...]
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]

12 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    21 novembre 2010    

    la seconde intifada a commencé après la répression sur l’esplanade des mosquées
    avant il a participé entre autres à la guerre de six jours
    voir les notes 7 et 8 de l’article Wikipedia
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ariel_Sharon

  2. Ernesto Ernesto
    21 novembre 2010    

    Quels crimes a t’ il commandites?

  3. Schlomo Schlomo
    21 novembre 2010    

    Sharon, un homme de paix?

    outre les crimes qu’il a commandités, il a laissé faire ses amis phalangistes à Sabra et Chatila

  4. Ernesto Ernesto
    21 novembre 2010    

    Parce que c’ était un homme de paix!

  5. Schlomo Schlomo
    21 novembre 2010    

    Sharon a rendu Gaza, parce que la situation de 500 juifs au milieu de 1,5 millions de Gazaouis était intenable et trop chère à payer!

  6. Ernesto Ernesto
    21 novembre 2010    

    Israël est le seul pays au monde et dans l’ Histoire a avoir rendu a sa population un territoire conquis suite a une guerre déclare contre lui et cela sans qu’ aucun traite ni aucun reglement international ne lui enjoigne de le faire!

    Si l’ Iran et les autres ne livraient pas des armes au hamas peut être que Gaza pourrait obtenir la gestion de ses eaux territoriales!

  7. Schlomo Schlomo
    20 novembre 2010    

    les côtes de Gaza sont sous contrôle non des Palestiniens, mais d’Israël!
    des pêcheurs sont tués à 2 milles nautiques
    et les navires humanitaires sont arraisonnés dans les eaux internationales

  8. Schlomo Schlomo
    20 novembre 2010    

    Gaza est un territoire, donc masculin

  9. Mademoiselle Yvonne Mademoiselle Yvonne
    20 novembre 2010    

    En quoi le Droit maritime est – il violé?

  10. Mademoiselle Yvonne Mademoiselle Yvonne
    20 novembre 2010    

    toujours ces problemes avec l’accord du verbe être : Gaza est toujours occupéE !!!

  11. Schlomo Schlomo
    20 novembre 2010    

    bien que les 500 juifs israéliens aient été évacués par Sharon, Gaza est toujours occupé par Israël, car ce territoire est bloqué par terre, par mer et par air; les bateaux pour Gaza sont arraisonnés et convoyés à Ashdod, en violation du droit maritime international
    Gaza est une prison à ciel ouvert ; ses gardiens sont israéliens, et égyptiens au sud

  12. Fred Tagada Fred Tagada
    20 novembre 2010    

    schlomo écrit à propos de Gaza : ” Stéphane Hessel, a parlé de l’objectif de sa visite : en premier lieu, exiger la levée de ce blocus inhumain imposé par les forces de l’occupation israélienne depuis plus de quatre ans ” !

    Quelqu’un peut – il lui dire que depuis Aout 2005 Ariel Sharon, premier ministre, a décidé du retrait unilatéral de la bande de Gaza par l’État d’Israël !

    Sacré Schlomo !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.