La Wizo rassemble les écrivains…et les amis d’Israël

Les DNA s’en font fidèlement l’écho, chaque année, plutôt deux fois qu’une, pour l’annoncer et pour en rendre compte.

Tout le monde n’a pas cette chance d’être servi et resservi!

Il est vrai qu’il s’agit d’un événement littéraire, organisé avec la tout aussi fidèle Librairie Kléber.

Cela se déroule dans les salons d’une banque, le CIC, excusez du peu.

Et l’organisateur, c’est la Wizo.: Women International Zionist Organisation. L’Organisation internationale des Femmes sionistes.

Sionistes, vous avez dit sionistes?

Oui, et elles se présentent et sont présentées par le Journal ainsi:

“… la Wizo s’occupe des femmes de toutes croyances, des enfants et des personnes âgées pour lesquelles elles financent des structures d’accueil.”

N’est ce pas beau et charitable?

On suppose qu’elles accueillent les femmes et les enfants de Gaza ( ou du Negev), victimes des crimes de guerre de l’État d’Israël. On peut voir ces victimes des bombes au phosphore à l’exposition parisienne que le CRIF a voulu interdire, et que la Ligue de défense “juive” a attaquée.

L’année dernière, on avait été au salon, et très mal accueilli, ( cette année, on a boycotté) pour rencontrer des auteurs souvent intéressants. Tous ne savent pas ce qu’est la Wizo, en dehors de sa flatteuse auto et exo promotion.

Le Z (Zionist) renvoie bien au sionisme, non, pas à Zorro? Et le sionisme est ce mouvement du 19e siècle qui a combattu pour la création d’un État pour les juifs, et cet État s’est et a été proclamé en 1948 en se débarrassant de 750 000 Palestiniens indigènes, dont nécessairement des femmes, des enfants et des personnes âgées…Et ce nettoyage ethnique se poursuit sous nos yeux, avec la judaïsation de Jérusalem, et même l’exigence faite aux Palestiniens de l’intérieur, descendants de ceux de 1948, qui n’ont pas été expulsés, de faire allégeance à “l’État juif“. Et s’ils refusent, ils auront le sort qui leur est promis par Liebermann avec son ami Netanyahu, expulsés, comme l’ex député Azmi Bishara de la Knesset.

Le Journal nous informe de la présence de personnalités au salon du livre sioniste. Parmi lesquelles Raphaël Nisand, maire de Schiltigheim, Eric Elkouby, Henri Dreyfus, adjoints au maire de Strasbourg, Martine Calderoli, vice-présidente de la région Alsace,le directeur régional du CIC, M. Hagenbach, le ministre des Collectivités territoriales et président de la Région Alsace, . Philippe Richert, qui a accroché la photo de Gilad Shalit sur le Conseil régional (mais oublie Salah Hamouri et les 11 000 prisonniers palestiniens), le grand-rabbin Gutmann, M. Jean Kahn, président honoraire du Consistoire de France et M. Kling, président de la Communauté israélite de Strasbourg.

On attendra en vain de tout ce beau monde, comme de la Wizo, la moindre considération du peuple palestinien, opprimé par l’État d’Israël, création continue du sionisme…

Si t’es gai, ris donc

Un Witz (intraduisible) in english .

An American is talking with an Egyptian:
“In USA we have Barack Obama, Stevie Wonder, Bob Hope and Johnny Cash”
The Egyptian replied:
“In Egypt we have Hosny Mobarak, No Wonder, No Hope and No Cash”


Version israélienne …

An American is talking with an Israeli Arab: “In USA we have Barack Obama, Stevie Wonder, Bob Hope and Johnny Cash”.
The Israeli Arab replied: “In Israël we have Ehud Barak, No Wonder, No Hope and No Cash” !
Similar posts
  • Lu dans les DNA: football, préfète et... Football, préfète et carte vitale Après le match de football du Stade Paco Matéo aux Poteries, à Strasbourg, les autorités demandent aux participants de se présenter pour un dépistage au Parlement européen. “Il ne s’agit pas d’un piège pour que la police récupère ensuite ces personnes...” précise la préfète de choc, Josiane Chevalier. Cependant, pour [...]
  • Gaza sous double confinement [...]
  • Gilets jaunes République Strasbourg: ... [...]
  • Des élus français au secours de l’apa... Des élus français au secours de l’apartheid samedi 16 mai 2020par Coordination nationale de l’UJFP Il y a 72 ans aujourd’hui, c’était la Nakba, le nettoyage ethnique prémédité de la majorité des Palestiniens de leur propre pays en 1948. En Israël, le nouveau gouvernement prépare, sans masquer ses intentions, l’annexion de la Cisjordanie au mépris [...]
  • Déconfinement répressif à Strasbourg Et la distanciation, oh les gendarmes, C’est tout vu, dès le premier week-end déconfiné. Le jour d’après ressemblera comme deux gouttes de virus au jour d’avant. Ce samedi 16 mai, à Strasbourg, deux manifestations pacifiques ont été réprimées par la gendarmerie mobile, la police nationale et la BAC. L’une, celle des Gilets Jaunes a commencé [...]

3 Commentaires

  1. Somud Somud
    25 novembre 2010    

    Combien de FDIIstes vont lire ce message ?

    Restons crédibles : les gens de notre bord ne parlent plus que de 7 000 prisonniers palestiniens environ

    A côté de cela il faudrait pouvoir compter les “prisonniers juifs de citoyenneté israélienne”, séfarades souvent mais pas seulement,sioniste qui , trompés par de la propagande ont fait leur alya, mais qui, depuis ,ont perdu toutes leurs illusions, mais n’ont plus le sou pour rentrer “chez eux” et fuir le pays où ne coule pas le lait et le miel

  2. Schlomo Schlomo
    24 novembre 2010    

    ah, merci!
    dans la traduction c’était bon
    j’ai corrigé

  3. rudolf bkouche rudolf bkouche
    24 novembre 2010    

    WIZO. W c’est women.
    Pour le reste je suis d’accord.
    rudolf

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.