Coop-Leclerc Montagne-Verte:les habitants sacrifiés pour un projet immobilier?

La Feuille de Chou en avait fait l’hypothèse lors du rassemblement le 29 janvier, et ici:

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=18193

Les DNA le laissent entendre après la réunion de Éric Elkouby avec le patron de la Coop, Yves Zehr:

Montagne-Verte

Fermeture du Leclerc-Express : un projet immobilier ?

Suite aux rumeurs de fermeture du supermarché Leclerc-Express de la rue d’Ostwald, à la Montagne-Verte, et à la manifestation qui s’est tenue samedi dernier (DNA du 30 janvier) l’adjoint au maire en charge du quartier, Eric Elkouby, a rencontré hier matin le président de Coop Alsace, Yves Zehr et le responsable du magasin, M. Krieger. « Les arguments avancés par le groupe Coop Alsace ne me semblent pas du tout convaincants, note Eric Elkouby dans un communiqué. Entre 2009 et 2010, le nombre annuel de clients a augmenté, passant de 16 873 à 17080 (Le panier moyen reste quasi-stable, de 21€ en 2009 à 20€ en 2010).» Selon l’adjoint au maire, et candidat aux cantonales, « la volonté du groupe Coop Alsace, sous l’influence de Leclerc, dont il dépend dorénavant, est de recentraliser des points de vente sur quelques sites en Alsace […] il semblerait, d’après les informations que m’a fournies M. Zehr, qu’il est prévu à cet emplacement une grande opération immobilière privée ». Et l’élu de dénoncer « cette stratégie commerciale et immobilière au détriment des intérêts des habitants » et de « rendre hommage à tous les commerçants indépendants de la Montagne-Verte ». [DNA 050111.]

Note F2C

Au vu de la surface du terrain occupé par la Coop-Leclerc de la route d’Ostwald, plus d’un hectare, selon M. Krieger, il n’est pas du tout étonnant que les habitants du quartier soient éventuellement sacrifiés par la Coop aux intérêts des promoteurs immobiliers.

Tout se passe comme si la Coop, mal gérée, et dont le tangage augmente encore depuis qu’elle a échangé son fournisseur Cora pour le groupe Leclerc, cherchait à se renflouer financièrement avec la vente du terrain qui serait devenu à bâtir.

Ceux d’en haut font peu de cas de ceux d’en bas. Que pèse un panier moyen de 20 € face aux requins de l’immobilier? Ici, comme ailleurs, c’est la loi du profit maximum, qui cherche à s’imposer. Le capital n’en a rien à faire des habitants du quartier. De son point de vue, c’est une simple variable d’ajustement.

Malgré son ancienne image “sociale” qu’ importe à la Coop la vie simplement humaine? Reste aux habitants et clients de ce point Coop-Leclerc à se mobiliser pour imposer leur intérêt de travailleurs et de consommateurs contre la loi du rendement maximum du capital!

Similar posts
  • 2000 manifestant.e.s à Strasbourg pou... Deux mille personnes ont participé à la manifestation pour le pouvoir d’achat et la défende des retraites à Strasbourg. Les jeunes tenaient la tête du cortège et scandaient de nombreux slogans. La CGT était en force comme d’habitude, suivie de Solidaires, de la FSU, de quelques militants FO ainsi que du PCF, du NPA, de [...]
  • D’Ailleurs Nous Sommes d’... Pendant que la ville de Strasbourg et la préfecture se renvoient la balle depuis des semaines pour accueillir dignement la centaine d’exilés de la place de l’Etoile, des militants solidaires de D’Ailleurs Nous Sommes d’Ici sont intervenus depuis la tribune du Conseil municipal de Strasbourg décentralisé au Palais des Fêtes. A noter que les Dernières [...]
  • Manifestations à à Strasbourg: antinu... Plusieurs rassemblements ce samedi à Strasbourg. Place Kléber une association pro-nucléaire tenait un stand sur un coin de la place, les antinucléaires leur faisaient face de l’autre côté, pour répondre à leurs mensonges. France 3 Alsace n’a vu que les pro-nucléaires, malgré la présence auprès des antinucléaires du député de Strasbourg Fernandez! Place Gutenberg 300 [...]
  • Manifestation solidaire des migrants ... Une centaine de manifestants.e.s ont défilé hier de la place de l’Etoile au centre ville de Strasbourg avant de retourner au point de départ, le campement précaire toujours plus grand des migrant.e.s situé face au bâtiment de la mairie de Strasbourg et de l’Eurométropole. La préfète avait interdit l’accès à la place Broglie où se [...]
  • Raymond-Emile Waydelich: Lydia Jacob ... Vernissage à la Galerie L’Estampe hier à Strasbourg. Beaucoup de monde dans la petite galerie pour voir et revoir les oeuvres de Waydelich anciennes, récentes et nouvelles. Le peintre avec ses 84 ans bien sonnés poursuit l’aventure de sa Lydia Jacob Story. Longue vie à R.E. [...]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.