Coop-Leclerc Montagne-Verte:les habitants sacrifiés pour un projet immobilier?

La Feuille de Chou en avait fait l’hypothèse lors du rassemblement le 29 janvier, et ici:

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=18193

Les DNA le laissent entendre après la réunion de Éric Elkouby avec le patron de la Coop, Yves Zehr:

Montagne-Verte

Fermeture du Leclerc-Express : un projet immobilier ?

Suite aux rumeurs de fermeture du supermarché Leclerc-Express de la rue d’Ostwald, à la Montagne-Verte, et à la manifestation qui s’est tenue samedi dernier (DNA du 30 janvier) l’adjoint au maire en charge du quartier, Eric Elkouby, a rencontré hier matin le président de Coop Alsace, Yves Zehr et le responsable du magasin, M. Krieger. « Les arguments avancés par le groupe Coop Alsace ne me semblent pas du tout convaincants, note Eric Elkouby dans un communiqué. Entre 2009 et 2010, le nombre annuel de clients a augmenté, passant de 16 873 à 17080 (Le panier moyen reste quasi-stable, de 21€ en 2009 à 20€ en 2010).» Selon l’adjoint au maire, et candidat aux cantonales, « la volonté du groupe Coop Alsace, sous l’influence de Leclerc, dont il dépend dorénavant, est de recentraliser des points de vente sur quelques sites en Alsace […] il semblerait, d’après les informations que m’a fournies M. Zehr, qu’il est prévu à cet emplacement une grande opération immobilière privée ». Et l’élu de dénoncer « cette stratégie commerciale et immobilière au détriment des intérêts des habitants » et de « rendre hommage à tous les commerçants indépendants de la Montagne-Verte ». [DNA 050111.]

Note F2C

Au vu de la surface du terrain occupé par la Coop-Leclerc de la route d’Ostwald, plus d’un hectare, selon M. Krieger, il n’est pas du tout étonnant que les habitants du quartier soient éventuellement sacrifiés par la Coop aux intérêts des promoteurs immobiliers.

Tout se passe comme si la Coop, mal gérée, et dont le tangage augmente encore depuis qu’elle a échangé son fournisseur Cora pour le groupe Leclerc, cherchait à se renflouer financièrement avec la vente du terrain qui serait devenu à bâtir.

Ceux d’en haut font peu de cas de ceux d’en bas. Que pèse un panier moyen de 20 € face aux requins de l’immobilier? Ici, comme ailleurs, c’est la loi du profit maximum, qui cherche à s’imposer. Le capital n’en a rien à faire des habitants du quartier. De son point de vue, c’est une simple variable d’ajustement.

Malgré son ancienne image “sociale” qu’ importe à la Coop la vie simplement humaine? Reste aux habitants et clients de ce point Coop-Leclerc à se mobiliser pour imposer leur intérêt de travailleurs et de consommateurs contre la loi du rendement maximum du capital!

Similar posts
  • Les hospitaliers des HUS devant lR... 80 manifestants devant l’Agence Régionale de Santé à Strasbourg à l’appel de trois syndicats hospitaliers, FO, la CGT et la CFTC. Après des prises de parole, ils se sont dirigés vers les quais et au passage ont “décoré” le siège du candidat macédonien Fontanel avec des tenus blanches trouées et des vielles baskets pour souligner [...]
  • La police évacue des grévistes à l... [...]
  • Commémoration du massacre des juifs d... [...]
  • Débrayage chez Punch Powerglide à Str... 70 salariés de l’équipe du matin ont débrayé chez Punch Powerglide, usine du Port du Rhin à Strasbourg contre le PSE qui comprend des départs volontaires et des suppressions d’emploi. De l’autre côté des grilles d’entrée des délégués CGT de plusieurs entreprises privées et publiques s’étaient rassemblés avec des Gilets Jaunes en soutien: cheminots, fonctionnaires [...]
  • Rassemblement devant le rectorat de S... https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157987388948599/ Une petite centaine de personnels de l’Education nationale et des gilets jaunes devant le rectorat de Strasbourg rue de la Toussaint, de la maternelle à l’Université. Tous s’opposent à la casse des retraites solidaires. Les profs de lycée s’opposent à la destruction du bac national avec des épreuves locales qui comptent pour un tiers [...]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.