Seuls les faibles sont envahis…

Les hebdos rivalisent de stupidité avec leur “une” dégoulinante de couleurs criardes et leurs titres destinés à nous faire peur.

P1020651.JPG

Ils usent de la même méthode d’accroche que les journaux télévisés qui commencent par les femmes démembrées, les crimes de pédophiles, les enfants disparus,ou les inondations, les tempêtes de neige et autres catastrophes climatiques, etc.

Les repères habituels de la planète qui dataient de l’après seconde guerre mondiale ont explosé depuis que le mur de Berlin est tombé. Le monde est décentré, de nouvelles puissances font leur apparition dont l’économie est en croissance et la population jeune tandis que la vieille Europe percluse de rhumatismes s’essouffle désunie.

La puissance de l’ex-empire étasunien est sur le déclin avec la percée de la Chine, du Brésil, de l’Inde.

Photographiées sur l’arrière du kiosque à journaux place Gutenberg, ces deux “unes” d’hebdos agitent le même thème de l’envahissement.

Jadis, dans l’après guerre, c’étaient les Martiens qu’on craignait, puis les chars soviétiques, quand Prague était plus près de Strasbourg que Paris.

De nos jours, si on en croit ces hebdos, c’est la Chine qui “envahit” l’Europe pour l’un, pour l’autre, c’est le “spectre islamiste”.

Hou, fais mou peur!

“Dehors les envahisseurs!”

Yeux bridés ou œil souligné par le hijab, d’étranges étrangers nous contemplent avant de déferler sur nos pays en crise. et de nous avaler tout crû. Ils se portent bien, et nous, nous sommes malades, et en déclin.

Ce thème de l’envahissement ne peut profiter électoralement qu’à l’extrême-droite , à la droite de droite ou à une fausse gauche vallsienne ou chevènementiste qui remue les mêmes eaux boueuses.

Ne sont envahis que les envahissables, c’est à dire les êtres qui ressentent un manque en eux, un vide physique et spirituel. Ceux dont l’identité est mal assurée peuvent facilement verser dans la crainte de l’autre, supposé fort et conquérant. “Ils viennent jusque dans nos bras” vendre leur camelote matérielle ou leur prophète exotique à l’appel des commerçants non-sédentaires ou du muezzin du haut des minarets.

L’être affirmatif, (Nietzsche) celui qui s’éprouve comme puissance d’être, n’a aucune, crainte d’être envahi, car il est plein, assuré de lui-même et fort. Il faut vraiment être faible, impuissant, débile, au sens propre, manquer de “conatus”, pour parler à la Spinoza, pour chier dans son froc, mouiller sa culotte en pétant de trouille devant une imaginaire invasion étrangère.

D’où la xénophobie, ou toute forme d’hétérophobie, cette peur de l’autre, ce refus de l’hospitalité, sur lesquels poussent, engraissés par le gouvernement et l’extrême-droite, la mauvaise graine de la mise à l’écart, de la ghettoïsation, de l’expulsion, toutes, fondées sur la haine. Rester entre soi, en franchouillards, ce serait ça l’idéal?

Haine de l’autre, de l’alter, de l’alien quelle que soit sa figure.

Les racistes, les xénophobes, les antisémites, les islamophobes ne s’aiment pas eux-mêmes. Ils n’aiment pas l’autre qui est en eux-même. Ils le rejettent à l’extérieur, comme un principe mauvais à extirper radicalement, comme ces homosexuels refoulés qui cassent du pédé, celui qui sommeille en eux.

“Aimez vous les uns les autres” ne fonctionne que si on s’aime d’abord soi-même.

De même, “Tu aimeras ton prochain comme toi-même”. Et si la détestation de soi-même était la source cachée de la détestation de l’autre que soi?

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

6 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    19 juin 2011    

    merci!
    du coup, je l’ai relu; j’ai corrigé deux bourdes et voilà
    c’est vrai, sans fausse modestie, que j’étais en forme ce jour-là…

  2. 19 juin 2011    

    Bonjour .
    Un bel article tel que je les aime . J’ai découverte cette feuille de choux par le biais de mon amie Mounia . Un de ses petits trésors que l’on trouve dans la morosité du quotidien et qui met un peu de baume au coeur .
    Il y a donc des mutants dans ce bas monde …? cool .
    Bisous de ma planéte je repasserai

  3. Schlomo Schlomo
    7 février 2011    

    lisez Nietzsche!

  4. 7 février 2011    

    Ceux qui réclament une décolonisation sont donc faibles? C’est un discours discutable que vous entonnez là car il est facilement réversible.

  5. Schlomo Schlomo
    7 février 2011    

    je préfère Mediapart, Politis, Le Monde diplo et quelques autres…

  6. Eve Eve
    7 février 2011    

    Et si vous tentiez pour quelques jours de lire autre chose que le nouveau détective , libération par exemple , vous verriez qu’ il n’ y est pas question de faits divers..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.