Strasbourg 9 n°1 Vivre ensemble en Alsace, contre l’intolérance.

C’est parti!

Que le meilleur (?) gagne!

Le dépôt de candidature pour les élections cantonales, s’est terminé hier à 16 h à la Préfecture du Bas-Rhin.

Le tenancier de la Feuille de Chou, Jean-Claude Meyer, est candidat,indépendant, avec Malika Bouchama, remplaçante.

Malika Bouchama suppléante de Jean-Claude Meyer à Strasbourg 9

Strasbourg 9 Montagne Verte

Dominique Humbert, FN, 60 ans, retraité (Jeannine Tellier)

Pierre Ozenne, EE-LV, 28 ans, fonctionnaire (Marie-Béatrice Devidts)

Gilles Bramant, PCF-FG, 58 ans, artiste (Séverine Charret)

Eric Elkouby, PS, 37 ans, fonctionnaire (Chantal Krafft)

Jacques Barthel, UDF-PLD, 51 ans, artisan garagiste (Chantal Chast)

Jean-Emmanuel Robert, MA-UMP, 34 ans, fonctionnaire (Sylvie Hausser)

Jean-Claude Meyer, SE, 66 ans, retraité ‘Malika Bouchama)

Une première certitude, avant même le démarrage de la campagne électorale officielle: le 27 mars au soir, Strasbourg 9 aura (sauf accident mortel…) un élu, et pas une élue.

Aucune femme, en effet, sur les sept candidats, n’est candidate. La loi a seulement exigé que le/la suppléant-e, ou remplaçant-e, soit du sexe opposé au/à la candidat-e.

Dans une autre circonscription, à Strasbourg-Gare, des malins ont trouvé un astucieux moyen de faire parler d’eux, en tirant au sort, devant la préfecture, et les journalistes, qui serait titulaire et qui remplaçant. le sort a heureusement été féministe.

Alors Jean-Claude Meyer, vous qui militiez déjà dans les années 1970 pour les droits des femmes, pourquoi ne pas être le suppléant-remplaçant de Malika Bouchama?

C’est exactement ce que Malika m’a dit quand je lui ai proposé, il y a quelques jours, dans un bar chébran, du quartier de la gare, avec de la musique kabyle plein les oreilles, d’être remplaçante:

Comme féministe, ça m’ennuie, je préfèrerais être candidate, et tu serais mon suppléant”.

Dans un monde idéal, c’est ce qui aurait dû se passer. Mais cela suppose que ce soit Malika Bouchama qui aurait pris l’initiative de poser sa candidature, et m’aurait proposé de la suppléer.

Dans le monde réel, ça s’est passé autrement. Pourquoi?

Pour des tas de raisons! Malika Bouchama, ne fait pas de politique, au sens politicien. Elle n’appartient, n’a appartenu, contrairement à Jean-Claude Meyer, à aucun parti. Ce qui ne signifie pas qu’elle ne fait pas de politique, bien au contraire!

Comme tout le monde, et M. Jourdain, qui faisait de la prose sans le savoir, elle fait de la politique, non politicienne. Ainsi, demain, elle accompagne une sans papier à la préfecture pour des démarches de régularisation. Et dans son activité artistique, -chant, danse, musique,etc- la politique, dans le bon sens du terme, c’est à dire, les affaires de la cité, est omniprésente.

Autre raison, les hommes, le candidat y compris, ne lâchent pas facilement leur pouvoir ancestral. La preuve? Il a fallu une loi sur la parité obligatoire, aux élections non uninominales, municipales, régionales et européennes pour que les femmes entrent dans les assemblées.

Mais les cantonales, comme les législatives, les sénatoriales et la présidentielle ne fonctionnent pas selon ce principe de parité. Il faut donc changer ce système électoral. Aux pouvoirs publics de le faire.

Ensuite, il faut dire aussi que les femmes ne se bousculent pas pour postuler dans ces élections uninominales à deux tours. Les raisons sont nombreuses et à chercher dans l’oppression séculaire qu’elles ont subie et subissent encore et que, parfois, elles ont même intériorisée.

On le voit aussi, grâce aux travaux sociologiques de Roland Pfefferkorn et Alain Bihr sur les inégalités entre les sexes. Au lycée par exemple, il est connu que les filles sont plus mûres et réussissent mieux, même dans les filières scientifiques, réputées, à tort, plus masculines. Même chose pour la réussite au bac.

Pourtant, dans les grandes écoles et les études scientifiques, on trouve encore, même si ça bouge doucement, plus de garçons que de filles, comme si elles intériorisaient très tôt (suffit de regarder les catalogues sexués de jouets avant Noël) le fait qu’elles sont femmes, futures épouses ou compagnes, mères, et chargées principalement (encore massivement) des tâches domestiques! La France est pourtant le pays d’Europe où les femmes travaillent le plus (double journée de travail!) et font le plus d’enfants! Chapeau!

Encore un effort, messieurs, pour le partage des tâches au foyer! La vaisselle, les courses, la cuisine, le dimanche, l’aspirateur, c’est sympa, mais, quand vous mettrez-vous à accompagner les enfants à l’école, à surveiller les devoirs, à participer aux conseils de parents d’élèves, à cuisiner tous les jours, à trier le linge, faire tourner la machine, le sortir, le suspendre, le repasser, le ranger? Quand cesserez-vous de laisser le nettoyage de la baignoire et des chiottes à l’autre sexe?

On va me dire que je suis loin des élections cantonales. Pas du tout! Si on veut que les femmes soient aussi présentes au Conseil général ou, dans trois ans dans l’assemblée unique qui fusionnera les élus régionaux et départementaux, à partir de nouveaux découpages territoriaux, les communautés de commune, c’est tout cela qu’il faut changer.

N’oubliez pas: le 8 mars, c’est bientôt, la journée de luttes des femmes.

Et une page de publicité (gratuite):

http://www.lespoupeesenpantalon.blogspot.com/

En vente, chez mon camarade Francis Bernabé, au Quai des brumes,120, Grand-Rue, Strasbourg.

Et ici aussi

http://lespoupeesenpantalon.blogspot.com/search/label/Points%20de%20vente

Des liens sur les inégalités homme/femmes

avec une interview de Christine Delphy

Avez-vous signé la pétition

Vivre ensemble en Alsace?

Pas encore? Rattrapage, ici!

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=16236

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

9 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    17 mars 2011    

    je laisse Malika répondre, si elle le souhaite et a le temps

  2. Vioututu Vioututu
    16 mars 2011    

    Sinon, ce qui me plaît, moi, dans la campagne, c’est ce gros morceau d’anthologie sexiste :

    Alors Jean-Claude Meyer, vous qui militiez déjà dans les années 1970 pour les droits des femmes, pourquoi ne pas être le suppléant-remplaçant de Malika Bouchama?

    C’est exactement ce que Malika m’a dit quand je lui ai proposé, il y a quelques jours, dans un bar chébran, du quartier de la gare, avec de la musique kabyle plein les oreilles, d’être remplaçante:

    « Comme féministe, ça m’ennuie, je préfèrerais être candidate, et tu serais mon suppléant ».

    Dans un monde idéal, c’est ce qui aurait dû se passer. Mais cela suppose que ce soit Malika Bouchama qui aurait pris l’initiative de poser sa candidature, et m’aurait proposé de la suppléer.

    Dans le monde réel, ça s’est passé autrement. Pourquoi?

    Pour des tas de raisons!

    Que j’énumère dans l’ordre d’apparition de l’interview :
    – “Elle fait de la politique, non politicienne”.
    – “Dans son activité artistique, -chant, danse, musique,etc- la politique, dans le bon sens du terme, c’est à dire, les affaires de la cité, est omniprésente” [allez comprendre : faut pas tout mélanger ?].
    – “Les hommes, le candidat y compris, ne lâchent pas facilement leur pouvoir ancestral” [c’est tellement sincère de l’avouer, j’en ai la larme à l’oeil].
    – “Mais les cantonales, comme les législatives, les sénatoriales et la présidentielle ne fonctionnent pas selon ce principe de parité.” [pauvre Jean-Claude, il subit la tyrannie de la domination masculine : il aimerait bien que Malika puisse se présenter].
    – “il faut dire aussi que les femmes ne se bousculent pas pour postuler dans ces élections uninominales à deux tours.” [ben, elle est là Malika, non ?]
    – “les raisons sont nombreuses et à chercher dans l’oppression séculaire qu’elles ont subie et subissent encore et que, parfois, elles ont même intériorisée.” [trop fort ce Jean-Claude, non ? Malika a tellement intériorisé l’oppression que c’est limite de la schizophrénie quand elle dit vouloir se présenter – merci JC de l’avoir sauvée, merci]
    – “il est connu que les filles sont plus mûres et réussissent mieux, même dans les filières scientifiques, réputées, à tort, plus masculines” [n’est-ce point genré ?]
    – “Encore un effort, messieurs, pour le partage des tâches au foyer!” [et les élections !]
    – “On va me dire que je suis loin des élections cantonales. Pas du tout!” [vraiment, pas du tout !]
    – Et Jean-Claude de filer des liens vers les Poupées en Pantalon, Delphy, et des articles expliquant les inégalités homme-femme.

    Je propose ça comme slogan de campagne : “Jean-Claude Meyer, un homme comme les autres, et qui en est fier !”

  3. Schlomo Schlomo
    22 février 2011    

    c’est pas Con seil général…
    va falloir patienter…

  4. Wanda Wanda
    22 février 2011    

    Attends ton programme laisse moi deviner:
    – régularisation des sans papiers
    – smic a 1500 euro
    – lutte contre la gauche alsacienne

  5. Schlomo Schlomo
    22 février 2011    

    ça viendra comme disent les politicards, “le moment venu”
    sauf que dans leur bouche pourrie, ça veut dire jamais; ici ça viendra
    wait and see, comme disent les anglomanes

  6. Wanda Wanda
    22 février 2011    

    Et si vous attaquiez parfois les gens de droite?
    En Alsace même l’ extrême gauche est de droite aparemment..

  7. Schlomo Schlomo
    22 février 2011    

    mon programme pour le 67 apparaîtra peu à peu et figurera sur la circulaire électorale

    il faut vraiment être dans la confusion mentale pour confondre mes positions avec celles de Roland Ries qui est l’auteur ridicule et répétitif de cet appel à “ne pas importer le conflit”

    à croire qu’il ne regarde pas la télé ni n’écoute la radio, en ce moment, depuis le début tunisien de la révolution arabe

    il faut prévenir Roland Ries que l’époque des vilages isolés qui ne savaient rien du village à côté est révolue

    maintenant et depuis longtemps nous sommes dans le village planétaire

    ohé, Roland Ries, va un peu sur la toile, regarde France 24 ou Al Jazeera (en anglais)!

  8. robin robin
    22 février 2011    

    C’est parti!

    Que le meilleur (?) gagne! Que le Meyer(?)gagne!

    Jean-Claude Meilleur, SE, 66 ans, retraité ‘Malika Bouchama)

  9. Said ibn Tawir Said ibn Tawir
    22 février 2011    

    Blablabla éternel..
    Maintenant que vous êtes candidat OFFICIEL pourrions nous connaitre vos propositions pour le département du bas Rhin?
    Ou bien appellez vous vos électeurs a tout simplement écrire Palestine sur leurs bulletins comme appellent a le faire les rédacteurs de l’ article que vous citez en lien ci dessous?
    Et vous accusez le crif d’ importer le combat israélo palestinien?
    Sacre camarade rebelle..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.