Nique la xénophobie du gouvernement et du F-Haine!

Appel de syndicalistes contre la politique xénophobe du gouvernement et les idées du Front national

A faire signer massivement…

http://petition.tuxreseau.net/

Avez-vous signé la pétition de la Feuille de Chou?

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=16236


Similar posts
  • Répression tous azimuts à Strasbourg,... Ceux qui croyaient que le déconfinement contrôlé signifiait le retour des libertés se trompent gravement. Par déconfinement, il faut entendre, commerces accessibles, parcs réouverts, ouvriers au travail, sauf les licenciés de Renault et d’ailleurs, bars et restaus réouverst mardi, campagne électorale municipale en vue du vote dans un mois, écoles, collèges, lycées ouverts à commencer [...]
  • Décès de Raymond Gurème Archives Feuille de chou https://la-feuille-de-chou.fr/archives/89755 https://la-feuille-de-chou.fr/archives/89877 [...]
  • Décès d’Anise Postel-Vinay, rés... https://fr.timesofisrael.com/deces-de-la-resistante-francaise-anise-postel-vinay/ [...]
  • Lu dans les DNA: football, préfète et... Football, préfète et carte vitale Après le match de football du Stade Paco Matéo aux Poteries, à Strasbourg, les autorités demandent aux participants de se présenter pour un dépistage au Parlement européen. “Il ne s’agit pas d’un piège pour que la police récupère ensuite ces personnes...” précise la préfète de choc, Josiane Chevalier. Cependant, pour [...]
  • La démocratie et les libertés bafouée... Communiqué de presse Etat d’urgence sanitaire : La démocratie et les libertés bafouées Depuis deux mois que nous subissons les flux d’informations en direct (qui laissent peu de place à l’esprit critique et à la réflexion), nous sommes tous devenus des  épidémiologistes, des virologues et nous discutons des effets comparés de la chloroquine ou du [...]

12 Commentaires

  1. kugelhof kugelhof
    8 mars 2011    

    «Il ne doit jamais y avoir, au sein du mouvement ouvrier de complaisance pour ceux qui dirigent leur colère contre d’autres travailleurs, et prônent la préférence nationale antagonique à nos principes fraternels et internationalistes»

    http://www.npa2009.org/content/communiqué-du-npa-propos-de-laffaire-engelmann

  2. Schlomo Schlomo
    8 mars 2011    

    la merde écrite, ne sent pas

  3. The Misfits The Misfits
    8 mars 2011    

    ” aux chiottes les demago ” ?
    Vous n’ avez pas peur de vous noyer dans la merde?

  4. Schlomo Schlomo
    8 mars 2011    

    lâchez-vous
    au “ pot

    bien vu, c’est la place de ces fascistes que vous citez en écorchant leurs noms; aux chiottes, aux gogues, les démagogues et tirons la ch(i)asse!

  5. Dorine Dorine
    8 mars 2011    

    Toujours a tourner autour du pot. Lâchez-vous bon sang. Parlez nous de Soaral et De Besnoit. Qu’on en finisse.

  6. Schlomo Schlomo
    8 mars 2011    

    sur le Conseil de l’Europe vous vous trompez!

  7. 7 mars 2011    

    On ne peut laisser ses croyances à la frontière. Par contre en ce qui concerne les mœurs, c’est possible. Je ne pense pas que l’adaptation de l’immigré aux codes français soit une perte de qualité, au contraire, c’est un enrichissement. D’ailleurs, c’est en partie pour cela qu’il rejoint notre pays. Et je ne parle uniquement de l’enrichissement pécunier.

    Ensuite, à titre personnel, peu m’importe ce que dit le Conseil de l’Europe, il n’a aucune légitimité à mes yeux. C’est un moulin à bonnes paroles, et je suis poli. Son rôle principal , c’est de remplir les restaurants de la ville.

  8. Schlomo Schlomo
    7 mars 2011    

    oui le France accueille (de moins en moins) d’hommes et de femmes venus d’ailleurs, mais faut-il pour être français abandonner toute particularité culturelle, religieuse, de moeurs, ou autre et se fondre dans une sorte d’homme sans qualités?
    c’est le rêve (ou cauchemar) jacobin: tous pareils tous égaux, mais le Conseil de l’Europe lui, dit “tous différents, tous égaux

  9. 7 mars 2011    

    J’ai la naïveté de penser que la France acceuille des hommes et non des ethnies. Ces immigrants ont le droit de se fondre dans le creuset national et de perdre ainsi leur appartenance “ethnique”. L’éthnologie dans les sciences sociales est légitime, elle dépasse la question ethnique mise en avant par le personnel politique. Parler d’ethnie dans un cadre politique ramène l’image d’un groupe imperméable aux valeurs des autres groupes qui l’entourent. Les récentes révolutions arabes semblent nous montrer une dissolution des principes ethniques au profit de clivages qui ont plus à voir avec une concept tel que la “lutte des classes”.

    Les hommes tiennent à un sorte d’origine mythique, mais la plupart ont dépassé le stade de la tribu originelle. C’est un peu le sens du livre de Durkheim : la division du travail social.

    La gauche officielle a manqué est passée à côté de la question sociale, et comme l’intégration des nouveaux venus dépendait en grande partie de cette question, il est normal qu’il subsiste deux “problèmes” ; le social et l’intégration. Paradoxalement, j’ai l’impression que l’intégration est en passe de s’effectuer plus rapidement qu’une nouvelle donne dans la division de l’activité.

  10. Schlomo Schlomo
    6 mars 2011    

    la gauche est nulle à la fois sur le social et sur l’ethnique, deux questions qui concernent tous les salariés
    c’est pour cette raison que je suis candidat

  11. 5 mars 2011    

    «Nous, syndicalistes, nous nous opposons fermement à cette politique de division, de stigmatisation et de répression qui vise d’abord à faire diversion face au mécontentement qui enfle dans le pays. Nous nous y opposons aussi parce qu’à terme, elle ne peut que renforcer le FN.»

    Les syndicalistes seraient un peu plus crédibles en changeant de personnels dirigeants ou de ligne de conduite. Ne pas participer à la cérémonie des vœux du président de la république est la seule action d’éclat de la CGT ces trois premiers mois de l’année. Alors que le fondement des révolutions arabes est fondé avant tout sur la mutation du monde du travail, les syndicats n’ont pas su embrayer correctement sur la séquence de révoltes en cours. Ils ont été terriblement discrets.

    La problématique n’est pas tant la défense des travailleurs les plus fragilisés, mais plutôt l’instauration d’une véritable démocratie à l’intérieur des entreprises. C’est le monde de “l’entreprise” qui n’est pas démocratique.
    Alors une pétition contre la xénophobie de plus, cela ne mange pas de pain. Les projets émancipateurs se sont éloignés tant le mouvement régressif a été intense.

    C’est le calendrier imposé par Sarkozy qui semble être efficace. La séquence émancipatoire, si une telle chose peut exister, est toujours remise à demain. On dénonce l’occultation de la question sociale par le discours de la stigmatisation des minorités. Mais en même temps, la réponse prioritaire est de lutter contre le discours de stigmatisation en occultant la réponse sociale.
    La défense des minorités n’est qu’une partie de la question sociale. La question sociale concerne la majorité et non une minorité. C’est ce défaut d’équilibre dans le discours des forces progressistes qui amène le travailleur vers les mornes rives du ressentiment.

  12. Rob Rob
    5 mars 2011    

    Pourquoi chercher a comparer sans arrêt la politique que mène le gvt des français avec celle que veut mettre en
    place le front national?
    Cherchez vous a rendre plus frequentable les idées du front??

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.