Mai 2012, devant l’Elysée…

Un jour de mai 2012, un vieux monsieur est assis sur un banc de parc, face à la grille du Coq du palais de l’Élysée.
Après quelques minutes, il se lève et va voir le garde républicain :
– Bonjour monsieur, j’aimerais visiter l’Élysée et rencontrer le président Nicolas Sarkozy.
Le garde républicain lui répond :
– Monsieur Sarkozy n’est plus président et il n’habite plus ici.
Le vieux monsieur s’en va sans dire un mot…
Le lendemain le vieux monsieur est encore assis sur le banc de parc… Il se lève, va voir le garde républicain et lui dit :
– Je veux visiter l’Élysée et rencontrer le président Nicolas Sarkozy.
Le garde lui dit :
– Monsieur Sarkozy n’est plus président et il n’habite plus ici…
Le vieux monsieur s’en va sans dire un mot…..
Pour une troisième journée consécutive le vieux monsieur est assis sur le même banc du parc et regarde toujours l’Élysée. Il se lève enfin et va voir le garde républicain et lui dit à nouveau :
– J’aimerais visiter l’Élysée et rencontrer le président Nicolas Sarkozy.
Le pauvre garde républicain est très embêté :
– Monsieur, ça fait 3 jours que vous me demandez de rencontrer Monsieur Sarkozy et ça fait 3 jours que je vous dis que Monsieur Sarkozy n’est plus président et qu’il n’habite plus ici…
Est-ce qu’il y a quelque chose que vous ne comprenez pas ?
– Non….. Non. …. dit le vieux monsieur, c’est juste que ça me fait tellement plaisir de l’entendre dire..
Alors le garde républicain se met au garde-à-vous, le salue et lui dit :
– A demain, Monsieur
Similar posts
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.