Musulmans citoyens pour le droit des femmes

Respect Mag Newsletter – Mars 2011

Appel du 8 mars : Musulmans citoyens pour les droits des femmes

 

Bonjour,

À l’initiative de Respect Magazine, en partenariat avec le site Saphirnews, un Appel intitulé « Musulmans citoyens pour les droits des femmes » réunit 80 citoyens de foi, de culture ou d’héritage islamique. Les signataires dénoncent « toutes les formes, physiques ou morales, de violences faites aux femmes ». « Des violences, rappellent-ils, qui touchent tous milieux sociaux et culturels ».

Aux côtés de citoyens d’héritage islamique, croyants ou pas, des représentants du culte musulman signent, notamment,se mobilisent ensemble pour les droits des femmes. Par cet acte, les signataires se mobilisent contre le sexisme dans la société française et pour l’égalité. Refusant le statut de sujets dans lequel les enferme l’obsession actuelle du « problème musulman », ils s’affirment comme acteurs d’un combat qui concerne, selon eux, « toute la société » et pour lequel « toutes les composantes et spécificités doivent se mobiliser ».

Enfin, cette initiative fustige les stéréotypes : « Nous observons que le sexisme n’est pas le propre de certaines populations et que les quartiers populaires n’en ont pas l’exclusivité, contrairement à ce qu’affirment bien des discours ambiants qui se complaisent à enfermer les hommes musulmans dans des caricatures machistes, et à désigner les musulmanes comme victimes exclusives de ces comportements».

Alima Boumediene Thiery, sénatrice, Ghaleb Bencheikh, président de la Conférence mondiale des religions pour la paix, Fadila Mehal, présidente des Marianne de la diversité, Djamel Bouras, champion olympique de judo, Naïma M’Faddel-Ntidam, présidente de la Maison d’Averroès, Mohamed Colin, directeur de la rédaction de Saphirnews et de Salamnews, Nadir Dendoune, journaliste et écrivain, Doudou Diène, rapporteur spécial des Nations Unies sur les formes contemporaines de racisme, Faycal Douhane, membre du Conseil National du Parti Socialiste, Kamel Kabtane, recteur de la Mosquée de Lyon, Karim Miske, réalisateur, Tareq Oubrou, grand Imam de Bordeaux, Tariq Ramadan, universitaire, Aïcha Redouane Yammine, artiste, Rost, artiste et président de Banlieue active, Mehdi Thomas Allal, responsable du pôle anti-discrimination de la Fondation Terra Nova, Abd Al Malik, rappeur et écrivain, Cheikh Khaled Bentounès, guide spirituel Tariqa Alawiya, Mohammed Moussaoui, président du Conseil Français du Culte Musulman, Véronique Rieffel, directrice de l’Institut des cultures d’Islam, et Hamou Bouakkaz, adjoint au Maire de Paris ont, notamment, signé l’Appel.

Les initiateurs et rédacteurs du texte, (Bariza Khiari, sénatrice de Paris, Marc Cheb Sun et Ousmane Ndiaye, directeur de la rédaction et journaliste à Respect Magazine, Bouchera Azzouz, militante féministe) condamnent, par ailleurs, fermement le débat sur « Islam et laïcité », appelé par le président de la République : « une initiative qui participe à une instrumentalisation politique de l’islam, de nature à mettre en péril notre cohésion sociale ».

 

Lire et signer l’Appel en ligne

APPEL : MUSULMANS CITOYENS POUR LES DROITS DES FEMMES

Depuis le début du XXème siècle, le 8 mars est dédié à la progression des droits des femmes et de la notion d’égalité.

Ce 8 mars 2011, depuis la France, des citoyens de foi, de culture ou d’héritage islamique contribuent à ce combat citoyen pour l’égalité et contre le sexisme. Nous considérons que ce combat concerne toute la société et que, dans un même élan, toutes ses composantes et spécificités doivent se mobiliser.

Nous affirmons, haut et fort, que rien dans notre croyance, notre pratique ou notre héritage islamique ne justifie que l’on discrimine quelqu’un en raison de son genre.

Nous condamnons ainsi toutes les discriminations, notamment à l’emploi et aux salaires, dont les femmes sont victimes. Nous dénonçons toutes les formes de violences faites aux femmes, qu’elles soient physiques ou morales. Des violences qui touchent tous milieux sociaux et culturels.

Nous considérons que l’égal accès à toutes les formes du savoir est une des conditions premières de l’égalité. Toute remise en cause est inacceptable.

Nous déclarons que personne n’a le monopole des luttes pour les droits des femmes qui concernent chacune et chacun.

Nous observons que le sexisme n’est pas le propre de certaines populations et que les quartiers populaires n’en ont pas l’exclusivité, contrairement à ce qu’affirment bien des discours ambiants qui se complaisent à enfermer les hommes musulmans dans des caricatures machistes, et à désigner les musulmanes comme victimes exclusives de ces comportements.

Définitivement, nous voulons sortir de ce paradigme et de ces logiques de confrontations.

Nous affirmons ici que le divorce comme la contraception sont des droits. De même que le choix de son conjoint. Et plus généralement, nous déclarons que les choix de vie individuels doivent être respectés.

Nous dénonçons les amalgames qui, par méconnaissance ou par instrumentalisation, sont faits entre certaines traditions et notre héritage islamique. Nous condamnons avec vigueur la pratique de l’excision qui n’est, en rien, une prescription religieuse et appelons à la combattre.

Nous affirmons l’égalité et l’égale dignité de tous les êtres humains, quels que soient leur sexe, leurs origines, leur religion ou leur mode de vie. C’est l’esprit qui nous anime.

JE SIGNE L’APPEL

Les premiers signataires :

  • Mehdi Thomas Allal, responsable du pôle anti-discrimination de la Fondation Terra Nova.
  • Abd Al Malik, rappeur et écrivain.
  • Zorah Ait-Maten, 1ère adjointe au maire du 7ème arrondissement de Lyon et conseillère communautaire.
  • Houssen Amode, président de l’association musulmane de La Réunion, vice-président du CRCM (Conseil régional du culte musulman) La Réunion.
  • Amel Arfaoui, journaliste.
  • Khadija Aram, maire adjointe de Trappes.
  • Bouchera Azzouz, militante féministe.
  • Aminata Bakaga, chef d’entreprise.
  • Aziz Belaouda, fonctionnaire.
  • Mounir Benali, journaliste Beblack Tv.
  • Cheikh Khaled Bentounès, guide spirituel Tariqa Alawiya.
  • Hamou Bouakkaz, adjoint au Maire de Paris.
  • Abdellah Bouhadjila, directeur de cabinet, Ville de Noisy.
  • Lila Boukortt, présidente de France Euro Méditerranée.
  • Alima Boumediene Thiery, sénatrice (Europe Ecologie Les Verts).
  • Latifa Bennari, présidente association L’Ange bleu.
  • Ghaleb Bencheikh, président de la Conférence mondiale des religions pour la paix.
  • Dr Adam Benahmed, biologiste hospitalier.
  • Halida Boughriet, artiste plasticienne.
  • Djamel Bouras, champion olympique de judo.
  • Dr Fatma Bouvet de la Maisonneuve, psychiatre.
  • Fouziya Bouzerda, avocate, conseillère municipale Lyon (MODEM).
  • Leila Bouzidi, conseillère municipale Bobigny.
  • Karim Britel, directeur de la French private university.
  • Marc Cheb Sun, fondateur et directeur de la rédaction de Respect Mag.
  • Mouna Mohammed Cherif, chercheuse et enseignante en sciences islamiques.
  • Madani Cheurfa, secrétaire général du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF).
  • Nadia Chouikhi, présidente UNIÂME France.
  • Mohamed Colin, directeur de la rédaction de Saphirnews et de Salamnews.
  • Haydar Demiryurek, président du CCMTF, vice-président du CFCM.
  • Nadir Dendoune, journaliste et écrivain.
  • Astou Diakité, adjointe Corbeil-Essonnes.
  • Bilguissa Diallo, journaliste.
  • Doudou Diène, rapporteur spécial des Nations Unies sur les formes contemporaines de racisme (2002_2008), Président du Conseil de Emisco.
  • Faycal Douhane, membre du Conseil National du Parti Socialiste, Président du Club PolEthique.
  • Atouma Doucouré, conseillère régionale.
  • Abdelhak Eddajibi, professeur.
  • Abdelhak Eddouk, aumônier musulman.
  • Jamel El Hamri, président de l’association Ecclectik de la ville de Mer.
  • Abdelhamid El Jamri, consultant international en Ingénierie de projets de développement, expert des Nations Unies.
  • Anne Esambert, fonctionnaire.
  • Mohamed Gacem, élu au Mée.
  • Azzedine Gaci, recteur de la mosquée de Villeurbanne et président du CRCM Rhône-Alpes.
  • Yamina Garnier, enseignante.
  • Eric Geoffroy, islamologue
  • Ghawthy Hadj Eddine, auteur, conférencier en Ethiques et droits de l’Homme.
  • Nasser Haidari, adjoint maire de Marseille (PS).
  • Samia Hathroubi, journaliste.
  • Aissa Hirti, directeur des ressources humaines.
  • Adil Jazouli, sociologue.
  • Kamel Kabtane, recteur de la Mosquée de Lyon.
  • Samira Ketfi, adjointe corbeil Essonnes.
  • Bariza Khiari, sénatrice de Paris.
  • Saad Khiari, cinéaste-auteur.
  • Ali Kismoune, président du Club Rhône-alpes Diversité.
  • Bilal Lester, slameur militant.
  • Zahra Mabrouk, haut fonctionnaire.
  • Abdallah Marhlaoui, proviseur adjoint du lycée Gaston Berger (Lille).
  • Fadila Mehal, présidente des Marianne de la diversité.
  • Naïma M’Faddel-Ntidam, présidente de la Maison d’Averroès.
  • André Minetto, médecin, Vice président Paca fédération Mosaïc, (Europe Ecologie les Verts)
  • Karim Miské, réalisateur.
  • Marie-France Mourregot, anthropologue spécialiste de l’islam à la Réunion.
  • Mohammed Moussaoui, président du Conseil Français du Culte Musulman.
  • Ousmane Ndiaye, journaliste Respect Mag.
  • Redanga Ngaibona, adjoint à Corbeil Essonnes.
  • Hafid Ntidam, chirurgien.
  • Zakia Ouhmida-Mortreau, juriste.
  • Kais Otmani, président d’Auto-solidaire Rhône Alpes.
  • Azzedine Ouis, élu Corbeil Essonne.
  • Tareq Oubrou, grand Imam de Bordeaux et recteur des Mosquées de l’Association des Musulmans de la Gironde.
  • Tariq Ramadan, universitaire.
  • Aïcha Redouane Yammine, artiste.
  • Samira Rida , contrôleur de gestion.
  • Véronique Rieffel, directrice de l’ Institut des cultures d’Islam, Ville de Paris.
  • Rost, artiste et président de Banlieue active.
  • Khady Sakho Niang, responsable du groupe Genres et migrations du Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM).
  • Abdelhak Sahli, informaticien.
  • Fouad Sari, adjoint à Vigneux sur Seine.
  • Hélias Soltani, professeur.
  • Karima Souid, directrice de projets tourisme d’affaires.
  • Sabrina Tayebi, auteure.
  • Fatima Yadani, élue à Paris.
  • Farid Yaker, responsable associatif
  • Ludovic Lotfi Mohamed Zahed, fondateur et porte-parole de HM2F.
  • Benhamed Ziani, éducateur.

JE SIGNE L’APPEL

 

 

Respect Mag est une publication du Groupe SOS
Contacts Medias:Télés, radios, presse : marjolaine.benard@groupe-sos.org | 01 58 30 55 34

Similar posts
  • Les hospitaliers des HUS devant lR... 80 manifestants devant l’Agence Régionale de Santé à Strasbourg à l’appel de trois syndicats hospitaliers, FO, la CGT et la CFTC. Après des prises de parole, ils se sont dirigés vers les quais et au passage ont “décoré” le siège du candidat macédonien Fontanel avec des tenus blanches trouées et des vielles baskets pour souligner [...]
  • La police évacue des grévistes à l... [...]
  • Commémoration du massacre des juifs d... [...]
  • Débrayage chez Punch Powerglide à Str... 70 salariés de l’équipe du matin ont débrayé chez Punch Powerglide, usine du Port du Rhin à Strasbourg contre le PSE qui comprend des départs volontaires et des suppressions d’emploi. De l’autre côté des grilles d’entrée des délégués CGT de plusieurs entreprises privées et publiques s’étaient rassemblés avec des Gilets Jaunes en soutien: cheminots, fonctionnaires [...]
  • Rassemblement devant le rectorat de S... https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157987388948599/ Une petite centaine de personnels de l’Education nationale et des gilets jaunes devant le rectorat de Strasbourg rue de la Toussaint, de la maternelle à l’Université. Tous s’opposent à la casse des retraites solidaires. Les profs de lycée s’opposent à la destruction du bac national avec des épreuves locales qui comptent pour un tiers [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.