Guéant: 45 000 caméras de vidéo-surveillance en plus!

A la manière de Victor Hugo:

“L’œil était sur le mât, et te zyeutait, toi…”

http://www.maire-info.com/article.asp?param=13523&PARAM2=PLUS

9 Mars 2011
Le ministre de l’Intérieur souhaite que «45.000 caméras de vidéo-surveillance soient installées avant la fin 2011»

Le 8 mars, répondant à une question orale de Chantal Brunel, député de Seine-et-Marne, sur la récente agression d’un CRS à Noisiel, toujours dans le coma après avoir reçu un pavé sur la tête le 2 mars, le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a indiqué que son «but est qu’à la fin de cette année, nous ayons 45.000 caméras», installées sur les voies publiques en France. «C’est un objectif au service de la sécurité», a-t-il ajouté, de même qu’il a jugé nécessaire «que les polices municipales se voient confortées».
Concernant les effectifs de police et de gendarmerie, il a assuré que malgré «les impératifs de la maîtrise de nos finances publiques», «nous aurons cette année 4.500 postes de plus qu’en 2001» et «autant de fonctionnaires et de militaires sur le terrain qu’en 2010».
Il a aussi exprimé son souhait de voir «les lois de 2007 sur la protection de l’enfance et sur la prévention de la délinquance» plus largement appliquées. Rappelant que la «sécurité, c’est l’affaire de tous» et que «c’est le résultat de la contribution de tous ceux qui ont à jouer un rôle», il a lancé un appel aux élus locaux: maires, conseillers généraux afin qu’ils «s’emparent en association avec les services de l’Etat de toutes les potentialités qui leur sont ainsi données».

Pour accéder au débat, utiliser le lien ci-dessous.

Liens complémentaires :
http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/provisoire/P20110134.asp

Similar posts
  • Les hospitaliers des HUS devant lR... 80 manifestants devant l’Agence Régionale de Santé à Strasbourg à l’appel de trois syndicats hospitaliers, FO, la CGT et la CFTC. Après des prises de parole, ils se sont dirigés vers les quais et au passage ont “décoré” le siège du candidat macédonien Fontanel avec des tenus blanches trouées et des vielles baskets pour souligner [...]
  • La police évacue des grévistes à l... [...]
  • Commémoration du massacre des juifs d... [...]
  • Débrayage chez Punch Powerglide à Str... 70 salariés de l’équipe du matin ont débrayé chez Punch Powerglide, usine du Port du Rhin à Strasbourg contre le PSE qui comprend des départs volontaires et des suppressions d’emploi. De l’autre côté des grilles d’entrée des délégués CGT de plusieurs entreprises privées et publiques s’étaient rassemblés avec des Gilets Jaunes en soutien: cheminots, fonctionnaires [...]
  • Rassemblement devant le rectorat de S... https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157987388948599/ Une petite centaine de personnels de l’Education nationale et des gilets jaunes devant le rectorat de Strasbourg rue de la Toussaint, de la maternelle à l’Université. Tous s’opposent à la casse des retraites solidaires. Les profs de lycée s’opposent à la destruction du bac national avec des épreuves locales qui comptent pour un tiers [...]

1 Commentaire

  1. 10 mars 2011    

    Les caméras n’empêchent pas les crimes. Elles permettent quelquefois d’identifier les criminels.
    Mais la baisse de la délinquance, c’est d’abord la fin de la misère de masse. Et ensuite, un très haut niveau d’éducation de la jeunesse. Personne ne devrait sortir du système scolaire sans au moins un baccalauréat de philosophie, en sus d’une éducation mathématique, biologique ou physique.
    Les citoyens qui ont un niveau de vie acceptable, qui s’intéressent à l’activité culturelle, n’ont même pas l’idée de risquer de perdre tout cela, juste pour voler 3 ronds.
    Je ne connais rien aux méthodes policières. Mais tout de même, c’est la politique de la police de proximité du gouvernement de la gauche plurielle qui a fait baisser un peu la délinquance et la criminalité. À l’heure actuelle, la soit disant baisse de la délinquance est basé sur la politique du gouvernement, qui consiste à empêcher systématiquement et matériellement les citoyens de porter plainte.
    J’ai accompagné une bonne vingtaine de fois des étrangers voulant porter plainte, mais n’osant pas y aller seuls, ainsi que des familles recherchant leurs enfants fugueurs et en déshérence. Chaque fois, pendant que j’attendais dans la salle d’attente, au moins un, mais en général plusieurs plaignants étaient rejetés avec une politesse minimale. Non vous ne pouvez pas porter plainte pour cela! Avez-vous des preuves? Il faut appeler la Police Municipale et faire faire un constat. Les pauvres gens partaient, souvent des étrangers, partaient comprenant que finalement, la France ce n’était pas beaucoup mieux que leur pays d’origine. Toutefois, la France dans la Communauté Internationale est classée “pays développé”. Leur Pays “pays sous-développé”.

    À deux reprises, en juillet 2010 et en janvier 2011, ils ont refusé d’enregistrer la plainte d’une mère de famille éplorée qui leur signalait que sa fille fugueuse était hébergée par une autre famille sans sa permission. Elle leur a donné toutes les coordonnées pour aller chercher la fille. Ils ont dit qu’elle devait aller porter plainte elle-même à la gendarmerie territorialement compétente. Et comment une mère de famille, chargée de trois enfants, au RSA va-t-elle faire un déplacement de 450 km x 2.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.